• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tioneb

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 19 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • tioneb 3 juin 2009 19:48

    Bravo pour cet article. Ça nous change des articles ou l’on n’apprend rien si ce n’est le point de vue de l’auteur. Ces chiffres sont tout à fait essentiels.

    J’ajouterais que la raison pour laquelles nous payons des ammendes est que l’Europe est en pleine furie législative. Et les lois sont écrite en droit germanique alors que le notre est écrit en droit latin. C’est pourquoi transposer l’un dans l’autre augmente la taille et la complexité des textes. Ce n’est donc pas la faute à nos député.
    Une lecture rapide du journal officiel montre que le nombre de lois votées par jour est considérable.



  • tioneb 3 juin 2009 19:37

    Cet article est délirant car l’auteur ne semble pas comprendre que lorsque l’on parle de jeunes c’est des jeunes de blanlieue : ceux qui crachent par terre, niquent la france ou brulent des voitures.
    Lorsqu’un homme politique dit ne pas aimer les « jeunes » je ne me sens pas visé bien que je suis moi même un jeune. Mieux ! Je suis souvent d’accord avec ces mêmes hommes politiques. Eh oui, un jeune qui n’aime pas les « jeunes ».

    D’autre par, qu’est ce un bouc émissaire si ce n’est quelqun qui n’est pas entierement responsable mais sur qui on rejette la totalité de la responsabilité pour ne pas voir la nôtre.
    Eh bien je suis désolé mais ce sont bien ces « jeunes », eux, et eux seuls qui brulent des voitures. Personne ne les aide. Ce sont bien eux et eux seuls qui augmentent l’insécurité et pas d’autres. Ce ne sont pas des boucs émissaires, ce sont les responsable des problèmes d’insécurité et ils ne partagent pas la responsabilité avec d’autres.
    Quand au mythe de la jeunesse eternellement mauvaise, il faut bien voir que les anciens mauvais jeunes ce sont améliorés en grandissant alors que la, on reste racaille même à 40 ans ! C’est la toute la différence.
    Enfin, jamais les jeunes n’ont commis d’actes aussi grave. On leur reprochait avant d’avoir un mauvais esprit, d’être dépravé mais pas de saccager leur environnement aussi fortement.

    En mai 68, à Woodstock, il n’y avait que quelques gardes du corps pour seule sécurité. N’importe quel petit concert de RAP dégénere en banlieue malgré l’impressionant service d’ordre. La est la différence.



  • tioneb 20 mai 2009 16:43

    Les hommes sont-ils tous égaux devant l’injustice. Un immigré victime d’insécurité : plein d’associations payés avec nos impots demandant l’asile. Un Français victime d’insécurité : un fasciste qui l’a bien mérité.

    C’est marrant, lorsque l’on se fait piquer du fric par les privilégié de droite (actionnaires) c’est mal : il faut faire la révolution. Lorsque l’on se fait piquer du fric par les privilégié de gauche (les immigré) on nous fait un discours humaniste sur le don, la solidarité. Dans les deux cas : tout le monde paye, sauf que ça fait moins mal pour les riches que pour la classe moyenne.

    P.S vous confondez Réagir à l’article et Réagir au message. Lorsque vous répondez c’est Réagir à ce message pour éviter d’avoir les questions et les réponses éparpillées.



  • tioneb 20 mai 2009 16:30

    1. Je ne nous compare pas tous au tibétain, mais seulement à ceux d’entre nous qui vivent en banlieue. C’est facile de faire des grands discours lorsque l’on habite pas en banlieue.

    2. Une guerre d’indépendance vis-a-vis d’un état justifie t-elle de virer des gens sur critères ethniques alors qu’ils étaient la depuis plus longtemps que ne le sont nos immigrés actuels ? Si oui j’aimerais en connaître la raison.
    Ce que je voulais dire c’est que les pieds noir on beaucoup construit, éradiqué des maladies, alphabétisé la population (1/8 du corps enseignant y a été envoyé), et même fertilisé des terres inexploitables avant. Et ce en respectant la culture de l’autre. Il y a beaucoup de moins d’églises construites à l’époque que de mosquée chez nous.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilan_économique_de_la_colonisation_en_Afrique.

    3. Si vous vous êtes ruinés parce que vous avez acheté un objet, vous n’êtes pas pour autant ruiné. Il ne faut pas jouer avec les mots. Pour information le bilan financier de la colonisation est un déficit de 70 milliards de Francs Or (courant 1913) soit l’équivalent de trois fois le montant de l’aide Marshall pour la France.
    Mais je peux vous faire la même remarque : le système financier ne ruine pas la France puisqu’il me semble que nous vivons dans la même et que selon vous elle n’est pas ruinée.



  • tioneb 20 mai 2009 14:47

    Le problème de l’immigration est plus que financier.
    Les tibétains vivant leur substitution ethnique et vivant parfois dans une dictature militaire ou ils doivent baisser les yeux ne posent pas la question des chinois qu’en terme économique.
    Les français vivant leur substitution ethnique et vivant parfois dans une banlieue ou ils doivent baisser les yeux ne posent pas la question de l’immigration qu’en terme économique.

    Ou alors,
    Comment expliquer que les Algériens on virés des pied noir moins nombreux en proportion que ne le sont nos immigrés par la méthode la valise ou le cercueil alors que l’immense majorité de leurs infrastructures, écoles et hôpitaux et autres dispensaires actuels viennent de la colonisation. Cette dernière à ruiné la France.







Palmarès