• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Toscan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Toscan 9 août 2011 04:12

    Ça pue le coup monté, encore.

    Combien sont-ils payés ces jeunes et par qui ?
    Belle diversion de l’affaire Murdoch,

    Les vraies révoltes sont écrasées dans l’oeuf.





  • Toscan 26 juillet 2011 20:58

    La prise de conscience des peuples de souche (norvégiens en Norvège, étasuniens aux É-U etc) prise de conscience comme quoi le méchant n’est peut-être pas celui qu’on pointe à la télé et dans les médias, amène l’establishment à créer un nouveau monstre : le Blanc, votre voisin, celui qui commence à se questionner et à chercher ailleur ses réponses qu’à la télé/journaux mainstream...


    L’establishment a la trouille, il sent l’éveil des peuples. L’immigrant opprimé, les citoyens des pays non-soumis au grand capital, ont compris depuis longtemps qu’ils sont le bouc émissaire. Il a aussi compris que ça vaut pas la peine d’expliquer ça à l’occidental « brainwashé », bibitte à consommer.

    Ce qui aparait comme imprévu, c’est les manipulés qui commencent à douter (pas la masse encore, malheureusement). Alors on change le scénario, la menace réelle (ceux qui doutent) devient la menace télé, pour être bien certain de couper l’herbe sous le pied, de bien stigmatiser le discours alternatif. 

    On nous prend pour des cruches, parce que ça fonctionne. C’est de la manipulation de masse, Al Queda est sur le point d’être incarné par tout ce qui va à l’encontre de la pensée unique. Une vraie farce.

    Monde de crapule, foutre la trouille au petit peuple et le contrôler. Une vraie honte.
    Ce qui m’amène à répugner les organisateurs de cet attentat, c’est la sympathie pour les victimes et leurs proches. 

    Les autres victimes, celles qui désormais, auront assez peur pour être en harmonie avec d’éventuelles interventions militaires, d’éventuelles concessions de souveraineté etc, font encore plus pitié mais je n’éprouve point de sympathie à leur égard, même s’ils sont très nombreux. Vive la propagande, on a les dirigeants qu’on mérite.

     


  • Toscan 29 décembre 2010 01:10

    Les Ivoiriens n’ont pas à attendre de l’Occident la démocratie...c’est à eux de faire leur démocratie et ce, au dépens de l’Occident ou de la Chine ou de je ne sais quel parti étranger.


    En effet, c’est un constat qui s’applique à bien des nations. 

    -----------------------------

    C’est spontanément que je post mon comment, je profite d’Ago plus que je participe, trop je ne sais quoi de pas avoir contribué à la fondation encore, ça viendra bien, la non-chalence est ma vertu

    Mais bon, attention, c’est pas parce que c’est drôle que c’est pas sérieux, chiez-pas sur moi après, je vous préviens, je suis très sensible...

    Si Gbagbo et Ouatarra s’alliaient ? Disons que ça se peut, disons qu’ils se réveillent demain et qu’ils deviennent des hommes...euh...ambitieux d’être bons (je vous entend rire d’içi) et tant qu’à y être, amnésiques, Ouatarra n’a plus de crotte sur le coeur d’avoir été écarté, Gbagbo cesse de paranoïer quant à la réprimande que lui imposerait son futur allié, d’avoir vidé la caisse. Que les 2 mégalos ont soudainement l’envi de marquer l’histoire plus manifeste que de remplir leurs comptes Off Shore. Après tout, empiler les millions, ce n’est plus impressionant, c’est les milliards qui sont à la mode, et le faire en $ US, c’est presque con, c’est moins Glamour que de marquer l’histoire non ? Et puis marquer l’histoire, ça doit pas trop faire de mal à l’égo ? 

    Légitimité de cette alliance ? Disons qu’ils prétendent que s’haïr était une stratégie, qu’ils se devaient d’avoir des programmes non-identiques pour être crédibles et pour arriver à leur fin, mais qu’aujourd’hui ils se font des calins, qu’ils ont certe des différences mais leur point en commun est plus fort que la somme de ces différences : une avertion pour la guerre, et ils le diraient sans rire.

    Je suis bon démocrate, je vous oblige de croire librement que ça se peut...

    Imaginons le réseau que ça proposerait, réseau qui tiendrait certe à court terme, ne serait-ce le temps nécéssaire pour le gangrèner je ne sais trop comment. 

    Ils s’unissent = pied de nez aux 2 gros avares et aux autres groupes derrière Sarkozy.

    Unification du pays = exemple aux autres pays d’Afrique, 

    Marque à l’histoire = des politiques africains allument : les peuples d’afrique peuvent cohabiter, dans la paix. 
    Après tout, la guerre, c’est pas les citoyens qui la demande, on sait à qui ça sert.

    Réseau fort de 2 clans (nord-sud) = confortablement établis à l’interne pour s’assurer d’une logistique de communication étant à 2, représentants de la majorité, 

    Occupation actuelle du territoire = propice pour la défense, propice à maintenir l’appareil d’état en fonction, propice à assurer le fonctionnement des institutions etc...

    Évidemment, on leur coupera les fonds et leur pèttera des bombes, pour le bien-être des africains, on leur dira qu’à deux, la caisse se videra 2 fois plus vite, mais les 2 mégalos auront au final le dernier mot. Et puis, tant qu’à se tapper dessus, autant finir amochés et s’être essayés, que amochés et s’être fait encore entubés. History will repeat anyhow...one way or another, le sang va gicler. Ils auront pas de difficulté à recrutter pour chasser le colonisateur. Comme disait Raymond (le père de mon ami Alex et grand poseur de tapis , grand pédagogue...l’incarnation du bon sens, le pragmatisme à son peak), je le cite : « Tant qu’à frapper, frappes le bon ! »

    Ils seraient aussi les mieux placés pour propagander, reste à savoir de qui ils pourraient bien acheter ou s’assurer de leur armement...euh, Disons qu’ils arrivent à se faire d’autres copains aussi mégalos qu’eux, comme Chavez (c’est assez favorable comme proximité territoriale) Le Brésil non, la Chine va brailler dans l’Bric.
    Disons que ça aussi ça se peut...après tout, si les talibans arrivent à se sauver à cheval des GI pis que le FARC sait si bien se cacher de la DEA, j’ai des raisons de penser que les Ivoiriens puissent trouver une solution pour se démerder. 

    ...répétez maintenant : ça se peut....ça se peut... 

    Pour ne pas s’isoler, (faudrait faire vite car les agences de cotations, le FMI, la BM et la BCEAC eux, vont réagir vite) faudrait propager la recette du moins autour, chez les voisins qui auraient à y gagner, c-est-à-dire tous les voisins des voisins, partout en Afrique, afin de s’assurer d’une économie de subsistance avec une monnaie commune, le temps nécéssaire pour s’organiser à imposer leurs propores critères de commerce, avec les mêmes partenaires puisque de toute façon, business has to go on...as usual as possible. Et la business, y en a à faire en CI, en Afrique.

    Voilà, je sais que je vous ai convaincu, gênez-vous pas si vous désirez des solutions pour faire la paix dans le monde, je suis disposé. 

    Joyeuses Fêtes de la consommation à tous.



  • Toscan 3 octobre 2009 18:53

    Assumer sa position, je vous en félicite Helios.


    Ma position, c’est le scooter et la voiture commune, j’imagine que si vous n’aimez pas qu’on vous fasse ch... avec votre Hummer, vous respectez probablement de manière spontanée mon attrait pour le cyclo ou le transport commun. 

    Les jugements qui me sont portés (j’attend impatiemment d’être assez serein pour m’en foutre comme j’aimerais) émanent principalement d’un profil « type » et ils sont probablement comparables, en nombre, à ceux dirigés à votre égard, mais pas en validité d’arguments. 

    Ce qu’on partage, je crois, c’est l’écoeurement qu’on nous foutte pas la paix avec nos choix. Je crois néanmoins que vous voyez d’un ridicule vos assaillants, je vous comprend, c’est mon cas.

    Il y a pleins de choses qui existent et qui rendent le monde pire qu’il l’est, comme le Hummer. Mais que ça existe, c’est une chose, l’acheter ça en est une autre - Bien à vous.





  • Toscan 22 août 2009 01:53

    L’Afghanistan est un enjeux politique et occupe certe une position géo-stratégique pour qu’autant de puissances étrangères désireuses d’y dépenser leurs bombes s’y intéressent de la sorte. Mais qu’en est-il du pavot ? 

    À lui seul il peut justifier cette guerre, peut importe à quel fin il doit servir (opium - codéine - morphine - héroïne...whatever). Près de 90 % de la production illicite mondiale en proviendrait. Pourtant, les frontières et les aéroports sont occupés par la coalition non ?, comment se fait-il que la production se porte si bien ? Elle doit bien sortir de quelque part la « dope » non ? 
    Qui empoche ? Combien par année vous croyez ? ...Eh...dernière question : croyez-vous qu’ils engagent ? ;O]__






Palmarès