• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tropi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tropi 28 mai 2013 10:21

    Bonjour et merci pour votre article.
    Comme vous l’indiquez, plusieurs théories tentent d’expliquer ce phénomène de disparition de colonies : monoculture, pesticide, parasites ....
    Malheureusement, le budget alloué à ces recherches est dérisoire.

    Un ami apiculteur avait remarqué que lorsqu’une colonie disparaissait, aucune autres abeilles ne venait piller la ruche désertée : il en avait déduit que forcément, il devait y avoir quelque chose dans le miel ou dans la ruche qui faisait fuir ces abeilles ; mais quoi ?
    Peut-être d’autres ont remarqué ce phénomène ?...

    Quant à la production de miel 2012-2013, en France, outre la mortalité des ruches, le temps n’est pas non plus optimal pour une production adéquate de miel (beaucoup trop froid).
    Je rajouterai juste qu’aux EtatsUnis, la tendance actuelle pour les apiculteurs n’est plus de produire du miel mais des essaims (cela rapporte plus) ...



  • Tropi 26 avril 2013 12:01

    Suite (j’ai cliqué trop vite)

    En outre, les réactions chimiques que vous évoquées sont un peu rapide : d’après mes souvenirs il y a du sodium, du calcium et autres dans les océans : le carbonates doit donc réagir lui aussi avec ces éléments et les ions H+ ne « sautent » pas forcément sur les ions carbonates ; ils peuvent peut-être réagir avec des ions sulfates (si ils existent dans les océans).
    En fait , j’ai l’impression que la réaction chimique décrite est une hypothèse que vous considérez comme vrai, alors que dans la réalité, cela doit être beaucoup plus complexes : voilà ce qui m’ennuyait également
    Merci



  • Tropi 26 avril 2013 11:55

    Bonjour et merci pour votre article.

    Je me pose néanmoins une question : comment mesure-t-on le PH des océans ?

    A mon sens , celui-ci fluctue en fonction de divers phénomènes (pluie, courant ...) et en fonction du lieu (plus proche des pôles, en fonction de la profondeur ...).
    Je pense que les conséquences d’une variation du PH seront différentes selon la population marine (lieu de reproduction, profondeur, présence de coraux...)

    Votre article met bien en évidence les conséquences d’une acidification provoquée par l’homme (lors de ses expérimentations : ref 2, donc avec un protocole strict) mais je ne vois pas les preuves d’une acidification réelle : l’observation n’est pas pour moi une preuve.

    Je vous remercie de votre attention



  • Tropi 19 avril 2013 21:04

    Bonjour et merci pour cette article.

    Je me permets juste une question : étant donné que la CSG et CRDS sont des cotisations sociales (et non des impôts) , comment le gouvernement peut-il, sans encourir de sanction de la part de la commission européenne, les fusionner avec l’IR ?







Palmarès