• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tumtum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • tumtum 19 novembre 2007 22:02

    Le budget général : (voir annexe budget 2007)

    Le budget propre de l’OTAN est consacré à des dépenses qui répondent aux intérêts collectifs des pays membres. Ces dépenses représentent 1 736 milliard d’euros en 2005, soit moins de 0,5 % du total des dépenses de défense des pays de l’OTAN. Les 5 principaux contributeurs sont, dans l’ordre décroissant, les Etats-Unis (29,16%), l’Allemagne (19,95%), le Royaume-Uni (11,59%), la France (6,40%) et l’Italie (7,33%).

    Le budget de l’OTAN atteint 1 876 millions d’euros en 2007. Il comporte plusieurs chapitres :

    L’OTAN découper en structure civilo-militaires reçoit ce budget total puis celui-ci est divisé en deux grandes et sous partie (2007) :

    Le budget civil : qui s’élève à 186 millions d’euros couvrant les frais de fonctionnement et d’équipement du secrétariat international.

    Des quartiers généraux et des agences de l’OTAN ; de la force aérienne de détection et de contrôle avancé (NAEW&C) ; des opérations de réponse aux crises (CRO) ; du régime des pensions des personnels employés dans les structures précitées

    Le budget militaire qui s’élève à 1 690 millions d’euros, dont 1 050 millions d’euros en fonctionnement et 640 millions d’euros en investissement.

    Budget militaire :

    Celui-ci se décompose lui-même en trois sous-ensembles : - les dépenses militaires financées « à 26 pays », c’est-à-dire par l’ensemble des Etats-membres, elles s’élèvent à 920 millions d’euros. - les dépenses militaires financées « à 25 pays », c’est-à-dire sans la France, qui ne participe pas à la structure militaire intégrée ; elles s’élèvent à 403 millions d’euros. - les dépenses relatives à la flotte d’avions Awacs de l’OTAN, qui ne sont supportées que par les 14 pays participant à ce programme, dont la France ne fait pas partie ; elles s’élèvent à 267 millions d’euros.







Palmarès