• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Werner Laferier

Werner Laferier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 31/03/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 775 34
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Werner Laferier Werner Laferier 24 février 14:14

    ALERTE : INVASION GENERALE DE L’EUROPE !

    Pour Vladimir Poutine, l’Ukraine fait toujours partie de l’URSS !

    Depuis la chute de l’URSS, 30 ans de guerres impliquant la Russie. Paradoxalement, Poutine n’aime guère Lénine. Par contre, il se pose en héritier de Staline, et peut utiliser les mêmes méthodes (Tchétchénie, Syrie, Géorgie, etc.). On peut aussi se rappeler que Staline, c’est 35 millions de russes et de slaves déportés, assassinés, etc.). Un génocide sans pareil. On peut donc s’attendre à tout de la part de Poutine, qui prépare cette guerre depuis longtemps (c’est pour cela qu’il s’est octroyé les pleins pouvoirs depuis des années par petites étapes). Évidemment, certains pays occidentaux n’ont rien vu venir, et sont même allés se jeter dans la gueule du loup, comme l’Allemagne sous la pression de ses écologistes communistes pour avoir du gaz, après avoir abandonné prématurément le nucléaire. C’est toute l’Europe qui s’apprête à subir les conséquences de ce manque de clairvoyance.

    Les Russes ont bombardé les ponts et l’aéroport civil de Kiev Les routes principales seront bombardées cette nuit. Tout a été préparé depuis des mois voire des années.
    C’est une attaque lâche et démesurée qui doit être sanctionnée Et comme les Russes ne comprennent que la force... C’est une planification hitlérienne !

    Qu’attendre d’un ancien du KGB, qui dit Blanc et fait Rouge, comme il vient de faire !

    Poutine ne s’arrêtera pas là : il est devenu irrationnel, il est parfaitement capable de « tester » l’OTAN en attaquant la Pologne ou les pays Baltes, au prétexte qu’ils aident l’Ukraine. Il peut aussi provoquer les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, en faisant survoler leurs navires en Méditerranée qu’en longeant leur espace aérien. Ne croyez pas qu’il s’arrêtera à Kiev, il est capable de tout. Un risque de guerre nucléaire est même possible : il se croit invincible avec ses nouveaux missiles hypersoniques. Jusqu’à maintenant, il a toujours dépassé les limites raisonnables : l’OTAN devrait se mettre en alerte.
    C’est la guerre, et pas seulement contre l’Ukraine, mais contre toute l’Europe.

    Quand la Russie a mené la guerre en Tchétchénie, on n’a rien dit car c’était une affaire interne. Quand elle a envahi la Géorgie et proclamé l’indépendance de 2 provinces, on n’a rien dit car c’était en dehors de l’Europe. Quand elle a annexé la Crimée et armé 2 provinces séparatistes, on a protesté et pris des mesures économiques qui ne l’ont pas fait reculer. Elle envahit maintenant toute l’Ukraine pour sans doute renverser le gouvernement, en prendre le contrôle et y mettre un gouvernement à sa solde. Étape suivante : les pays Baltes. Car ne nous y trompons pas, c’est bien l’empire soviétique que veut réinstaurer Poutine. Et ensuite, exiger des anciens pays de l’est de se démilitariser. Et que ferons-nous, rien ou pas grand-chose, des restrictions économiques qui nous feront plus mal qu’à elle.

    Si nous voulons la paix nous devons préparer la guerre et mettre un terme aux ambitions russes.



  • Werner Laferier Werner Laferier 24 février 13:45

    Il faut interdire aux navires russes d’accoster dans tous les ports des démocraties réelles. Il faut interdire à tous les avions russes de survoler l’espace aériens de tous les états occidentaux, ainsi que les diplomates. Tout doit leur être interdit. Poutine veut bâtir un empire, celui de l’ex URSS, il est déterminé. Les occidentaux sont face à leur responsabilité, ils ne sont plus crédibles, ils auraient du soumettre de force la Russie pendant la guerre froide après le démembrement de l’URSS, ils ne l’ont pas fait. Aujourd’hui Poutine a constaté que les occidentaux ne faisaient que du vent avec leur bouche, les sanctions n’ont pratiquement aucun effet. Petro Porochenko avait prévenu tout le monde : avec "Vladimir Poutine il faut être dure, impitoyable et ne pas reculer. Il faut être sans pitié". La France et Macron se sont fait humilier, en allant à Moscou pour négocier il n’a pas été accueilli par une délégation ministérielle, la France ne vaut plus rien et certains pays l’ont compris. Aujourd’hui Il faut une réponse forte de l’Europe, il faut rompre tout contact diplomatique avec la Russie officiellement et définitivement. Bloquer définitivement Nord Stream 2, Fermez toutes les ambassades de la fédération de Russie en occident et imposez à Poutine un ultimatum pour rétrocéder la Crimée, le Donbass et Lougansk à l’Ukraine, bien entendu il refusera, parce que c’est un homme très dure et que les européens ne veulent toujours pas comprendre qu’avec Poutine il faut être doublement plus impitoyable. L’objectif maintenant est de soutenir Kiev par des armes et troupes de l’Otan afin de faire comprendre à Poutine, d’accord tu as pris la Crimée, le Donbass et Lougansk mais l’Ukraine fait parti de l’Otan non officiellement mais on y est maintenant, à toi d’avancer tes pions. Les oligarques proches de Poutine, leurs comptes bancaires doivent être bloqués, leurs résidences secondaires en France et partout en Europe confisqués. Les comptes bancaires de la Russie doivent être neutralisés, plus aucun échange ne leur sera permis. Il faut isoler la Russie. Poutine a choisi d’aligner 100 missiles nucléaires nous devons aligner 1000 missiles face à Moscou, Poutine tue 200 soldats ukrainiens, nous devons tuer 2000 soldats russes, les mesures de représailles doivent être forte face au tyran. Poutine ne comprend que la guerre et la position de force.

    The ’little hitler’ putin has completeley **cked up the world now...next China invades Taiwan and then all hell breaks loose. Welcome to Earth, the killing planet.



  • Werner Laferier Werner Laferier 24 février 12:11

    Poutine a basculé dans la folie depuis longtemps, il est devenu un grand danger pour la Russie et tous les Russes. Si l’Europe occidentale, le Japon connait la paix

    , c’est grâce aux États Unis D’Amérique qui ont insufflé des valeurs de démocratie, de libertés et de paix, voila ce qu’il arrive quand on laisse des dictatures prospérer dans le monde, toutes les guerres dans le monde sont le fait de régimes dictatoriaux (Poutine, Milosevic, Saddam, Hitler , Mussolini, ect...), si nous voulons la paix il faut installer des gouvernements démocratique à travers le monde. Si l’Europe occidentale ne connait pas de guerres c’est parce-que les états européens sont des démocraties proche des États Unis d’Amérique et donc de l’OTAN. Un nouvel ordre mondial, un gouvernement mondiale est nécessaire composé d’états démocratique ou nous agissons tous de la même façon est plus que nécessaire afin d’assurer les libertés et les opportunités à travers le monde et donc de garantir la paix.

    C’est la vérité immuable de ce monde nouveau dans lequel nous pouvons poursuivre plus efficacement notre mission historique, défendant, contre les ennemis qui subsistent, cette société tolérante à laquelle nous sommes toujours dévoués.

    Les séparatiste pro-russes sont sur la Terre d’Ukraine noyauté par les hommes de mains de Poutine : groupe Wagner qui ont permis l’annexion de la Crimée, de la Syrie et de l’Afrique ! Poutine est un tyran et un malade mental ! Ce n’est pas que l’Ukraine qu’il provoque , mais toute l’Europe ! Reprenez- des livres d’histoire... il la dit en direct, dans sa logique de malade et d’ancien du KGB, sa nostalgique de grande URSS de Staline : près de 20 millions de Morts Sous Staline...et c’était son peuple. Rappelons nous la Grande Serbie de Milosevic, Germania d’Hitler et le Lebensraum, le Grand Zaire de Mobutu, Le Grand royauume arabe babylonien de Saddam, la Grande URSS des soviétiques la Jamahiriya de Kadhafi ect... rappelons nous des millions de morts causé par ces théories funeste d’expansion de territoires qui ont causé des millions de morts et la machine d’extermination nazie d’Hitler. Poutine veut créer une grande Russie, un mélange entre l’URSS et la grande Russie des tsars en envahissant et en annexant tous les états proche de Moscou. Wagner la milice de Poutine est infiltrée depuis des Années dans le Dombass pour créer des tensions, qui servent aujourd’hui à « vouloir » justifier l’attaque de l’Ukraine...et défier l’Europe et surtout les USA, grande démocratie phare dans le monde que tous les régimes dictatoriaux ont défié et ce sont cassé les doigts et les reins ! (chute d’Hitler, fin de l’URSS grace au USA, fin du japon des militaires et du shogunat) !

    Il faut un mandat d’arrêt international contre le dictateur russe et ses sbires, si ils ne coopèrent pas, le feu nucléaire s’abattra sur les troupes russes de par le monde, nous ne devons pas craindre une guerre nucléaire car nous avons des boucliers antinucléaire et nous pouvons désamorcer les missiles nucléaires de Poutine avant qu’ils ne touchent un territoire occidentale. Nous avons les plus puissantes armes au monde qu’elles soient offensifs ou défensives.

    Les propos de ce monarque russe sont glaçants, d’une part l’accusation contre le gouvernement ukrainien de nazification, et de génocides, permettraient de tout justifier. D’autre part, ses appels à la négociation avec les occidentaux montrent qu’il n’a pas saisi totalement la portée de ses actes ; il les a sous-estimés. Nous sommes revenus à une situation d’avant 1980, à un retour à la guerre froide ; tout est prétexte à une invasion, ce qui correspondrait pour Poutine à un juste retour à l’équilibre. Mais pour les historiens, ils y verront une occupation de la Mer noire et d’Azov, avec la Crimée, permettant d’occuper un terrain stratégique et militaire d’envergure. l’Ukraine vit sous la terreur russe 24H/24.

    l’armée ukrainienne doit lancer une riposte défensive, on ne peut plus, « légitime » ; et forcément l’Europe et les États-Unis (avec le Canada et l’Angleterre) seront conduits à prendre part aux hostilités aux côtés des soldats de l’Ukraine afin de libérer l’Europe d’une grande menace pour l’humanité. Poutine n’a aucunes paroles, avec lui pas de négociation, il négocie que par la force, il veut une guerre militaire totale .. il veut l’Europe... ! Vous croyez vraiment que poutine va s’arrêter simplement sur l’Ukraine... !

    Face à cette invasion barbare déclenchée par Poutine, nous demandons solennellement à toutes les Nations dans le monde de couper immédiatement les relations diplomatiques avec la Russie et de rejoindre une grande coalition militaire avec à la tête les USA comme on l’a fait face à Hitler et Saddam en 1991 afin de frapper Moscou militairement et financièrement. Il en va du monde libre !

    Les européens et surtout les Français, planqués et à la ramasse quand il s’agit de la chose militaire, n’ont toujours pas compris que le langage de Poutine est celui des armes, et seulement celui des armes. Plus on procrastine avec des sanctions économiques de circonstances, plus on entre dans son jeu...Il faut des réponses « hybrides », c’est la guerre que mène Poutine. « Hybride », ça signifie sanctions économiques, armement de groupes privés pour compenser la dissymétrie des forces en présence en Ukraine, lancer de vastes attaques cyber contre la Russie et sanctuariser notre cyber européen pour contrer malware, trolls et bots en tout genre.. Bien comprendre que Poutine ne s’arrêtera pas à Kiev, comme il ne s’arrête pas aujourd’hui aux territoires russophones. Il faut accepter les termes de la guerre qui nous est déclarée. Il n’y a aujourd’hui aucun discours politique en Europe à la mesure de la menace et de la forme de guerre qui nous est menée.




  • Werner Laferier Werner Laferier 19 août 2021 18:01

    @Werner Laferier

    "September 18, 2005
    Democracy and Afghanistan

    More than six million Afghans turn out to vote for the Wolesi Jirga (Council of People), the Meshrano Jirga (Council of Elders), and local councils. Considered the most democratic elections ever in Afghanistan, nearly half those casting ballots are women, viewed as a sign of political progress in a highly patriarchal and conservative society. Sixty-eight out of 249 seats are set aside for female members of Afghanistan’s lower house of parliament and 23 out of 102 are reserved in the upper house."



  • Werner Laferier Werner Laferier 19 août 2021 17:58

    @Werner Laferier
    Je cite notamment ce passage :

    "May 23, 2005
    An Enduring U.S. Commitment

    Afghan president Hamid Karzai and U.S. president George W. Bush issue a joint declaration that pronounces their respective countries strategic partners. The declaration gives U.S. forces access to Afghan military facilities to prosecute “the war against international terror and the struggle against violent extremism.” The alliance’s goal, the agreement says, is to “strengthen U.S.-Afghan ties and help ensure Afghanistan’s long-term security, democracy, and prosperity.” Moreover, the agreement calls for Washington to “help organize, train, equip, and sustain Afghan security forces as Afghanistan develops the capacity to undertake this responsibility,” and to continue to rebuild the country’s economy and political democracy."

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Justice

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité