• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Werner Laferier

Werner Laferier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 31/03/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 770 34
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Werner Laferier Werner Laferier 10 avril 09:06

    Une réponse militaire ferme et durable est indispensable contre le régime syrien , les milices iraniennes russes et le Hezbollah mais concertée et proportionnée. Afin de limiter les dommages collatéraux.
    Si on souhaite trouver une solution pour la Syrie et surtout pour sa population, il est indispensable de se débarrasser de Bachar el Assad qui est le problème et pas la solution. Le père comme le fils ont massacré des centaines de milliers de syrien(ne)s. Le parti Baas syrien est un héritier du régime nazi, de nombreux nazis SS se sont réfugié en Syrie et ont formé l’appareil sécuritaire du régime, ce qui explique les massacres et la brutalité du régime que nous constatons actuellement.
    Il faut frapper le régime et ses sbires au cœur sans faire de sentiments, eux n’en font pas, c’est de nouveau un nazisme arabe que nous éradiquons.
    Une dernière chose, il faut savoir que les populations arabes d’Irak, de Syrie, de Palestine ont fêté les victoires nazis, Hitler le dit lui même dans son testament, il y’a eu une alliance entre arabes nationaliste et nazis, le Mufti de Jérusalem, je vous invite a voir les images sur internet d’une population arabe tunisienne accueillant les divisions de Rommel dans la joie.
    Tout ça pour dire que le nationalisme arabe est la continuité du nazisme en particulier le parti Baas syrien, si nous voulons une démocratie arabe syrienne, il nous faut mettre un terme a ce regime barbare syrien, l’Irak est une démocratie grâce a notre intervention, la Libye de même, il y’a un parlement, plusieurs partis politiques dans ces pays.



  • Werner Laferier Werner Laferier 9 avril 16:29

    La Russie a enclenché une déstabilisation de l’Ukraine du Dombass et de la Crimée en y soutenant une prise de pouvoir par des extrémistes !
    Ça fait bien longtemps que tout le monde sait que le dictateur russe n’est pas fiable. Je pense que les USA disposent eux aussi d’armes de nouvelle génération. Mais sur ce coup, ils ont poussé Poutine à tomber le masque et se sentir tellement dos au mur qu’il a dû parler de son nouvel armement. La vérité est la et c’est la seule analyse possible.
    J’ai d’ailleurs reçu le témoignage d’un géorgien vivant à l’Est de l’Europe et ici, les russes ont acheté « TOUS »les gouvernements de la région car Poutine craint que ces pays deviennent des soit disant base arrière de l’OTAN qui pourraient opérer près de sa frontière. Poutine est atteint d’une paranoia, depuis surtout son discours de 2004 d’ouverture il a bien compris qu’il ne devait pas attendre grand chose de ses « partenaires » en matière de loyauté.
    Son pays ne se développe toujours pas et il exacerbe la nationalisme russe et slave. Après 18 ans de pouvoir, son pays n’exporte toujours quasiment que des matières premières car son industrie n’est pas à la hauteur, sauf dans le domaine militaire : c’est d’ailleurs comme cela que l’URSS a fini.



  • Werner Laferier Werner Laferier 9 avril 11:11

    Assad à vendu la Syrie à la Russie en échange Poutine protège l’animal. La Syrie n’est plus la Syrie depuis l’avènement du parti Baas de Michel Aflak, parti comparable au parti nazi dans ses grandes lignes et ses principes.
    370000 morts et plus de la moitié de la population a pris la fuite et le reste de la population qui se cache dans les caves. Le régime de Bachar est un régime de terreur qui ne peut être chassé qu’a coup de frappes ciblé, une intervention militaire contre les troupes syriennes et les mercenaires russes sur place est nécessaire, le régime du Baas ne tombera que par la voie d’une guerre comme le nazisme, c’est un régime qui a un tel appareil de terreur que la population ne peut faire chuter le dictateur syrien sans une guerre utile et nécessaire.
    C’est la voie de l’occident et du monde libre que nous défendons, nous sommes les ambassadeurs des croisés, de la vérité et de la liberté.
    Assad est protégée par la Russie et la ligne rouge à était franchie plusieurs fois et la France allié à lOTAN et aux états libre aurait dû frappé dès la première fois le régime barbare de Bachar el-Assad.

    Petit rappel sémantique sur Bachar El Assad :

    Dictature : Régime politique dans lequel une personne, un groupe, détient tous les pouvoirs en interdisant toute forme de contrôle et toute manifestation d’opposition

    Dictateur : Chef d’État ou de gouvernement qui, parvenu au pouvoir légalement ou par la force, jouit d’une autorité s’exerçant sans contrôle, ni opposition exprimée.

    Régime de terreur politique, Régime qui use d’une rigueur impitoyable et inspire une grande crainte.

    Donc en bon dictateur, soutenu par trois régimes également dictatoriaux et un mouvement islamiste, maintenant qu’il peut régner à nouveau sur tout le territoire, il lance clairement un message à ses opposants.



  • Werner Laferier Werner Laferier 17 octobre 2017 16:42

    Très bon président pour les français qui tient toutes ses promesses, jeune et dynamique. Il faut tenir le cap.
    Je vois un homme pondéré et courageux qui a des convictions humaines, l’assistanat est une plaie en Europe, il faut supprimer les aides sociales, le travail est la seul condition pour un avenir meilleur et libre, aide toi et le ciel t’aidera.
    Je pense qu’il a bien compris que les Français en premier veulent du boulot et que l’économie reparte le reste en découlera ....il en a fait plus en 3 mois que certains en 5 ans....laissons lui le temps de réformer ce pays qui est devenu le cancre de l’Europe à tous les niveaux...
    Il faut que la France parvienne a avoir le même niveau de vie que les États-Unis ou l’Allemagne pour être considéré comme un état moderne.



  • Werner Laferier Werner Laferier 17 octobre 2017 16:28

    Un dictateur qui fait des élections ?

    Une élection démocratique ?

    Aucun observateur international n’a été convié alors qu’ils sont au nombre de 70 !

    Maduro tue son peuple, il faut faire preuve de bon sens, une intervention militaire américaine est le seul moyen de rétablir la démocratie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Justice






Palmarès