• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yao 1989

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Yao 1989 17 mars 2014 11:17

    Bonjour nabum 


    « ils vivent sans passé et en ignorant ce que peut être demain » 

    Cette phrase résume assez bien une partie de la jeunesse car étant moi même dans cette tranche de population, j’ai pu constater cet état de fait, de par l’expérience que j’ai vécu ! Mais par ma curiosité boulimique j’ai pu remédier à cette part de moi même, faut dire que l’école ne fournit plus de véritable cours d’histoire. 

    Pour ma part, je n’ai pas eu de cours d’histoire !! C’était d’autres intitulés tels que : étude du milieu ou science humaine , les sujets étaient inintéressant, on parlait du 11/09 ou de l’écluse de Bruxelles à mourir d’ennui. 

    Tout ça pour vous dire que l’instruction historique n’est plus ce qu’elle était au paravent et que chacun doit/devrait s’instruire lui même mais c’est un autre débat ça sinon j’ai apprécier votre article même si je ne suis pas en accord avec vous dans sa globalité. 




  • Yao 1989 20 février 2014 15:37

    Je ne vais pas prendre la défense « des barbicus » comme vous le dites si bien mais juste vous signaler que cette callosité sur le front n’est propre aux islamistes que vous décrivez dans votre article mais que chaque musulman pratiquant peut arborer cette callosité du fait qu’il applique ces préceptes religieux pour honorer Dieu. 

    N’allez pas dans l’amalgame cher monsieur parce que ça risque de compromettre votre argumentation, car vous conduisez votre analyse dans la caricature trop facile, trop basse je vous recommanderai de la tempérance dans vos propos pour que votre critique soit compris au plus grand nombre. 

    Bien à vous  


  • Yao 1989 8 janvier 2014 16:11

    L’article me paraissait intéressant au début, mais j’ai été très vite déçu par la courte de vue que vous portez sur le sujet car vous n’avez pas développés le fond de l’affaire qui se distinguait sur plusieurs parties, qui est la liberté d’expression et d’opinion, la régulation d’internet (puisque c’est le média qui a propulsé dieudo), surtout la loi dite gayssot , et aussi ce terme que la justice française utilise pour condamner les critiques envers la politique Israël qu’est « Israëlophobie » si ça existe. 

    Je crois que les arguments que je viens d’énoncer sont les véritables sujets de fond pour lequel on doit se poser des questions et débattre en toute tranquillité et rationalité, mais la raison et le recul, la sagesse et le bon sens ne sont plus des vertus qui priment dans notre société moderne. 
    Je trouve ça dommageable que ceci attise nos plus bas instincts, les plus faciles pour nous guider dans la raillerie facile et le déni des faits. 
    Je tiens à vous communiquer cet article écrit par une journaliste anglaise je crois, traduit par le réseau voltaire qui l’a mit en ligne qui est d’une objectivité, neutralité et impartialité remarquable puisque cette éthique on n’est la trouve plus en France. 
     

    Bien à vous. 

     

     


  • Yao 1989 26 décembre 2013 16:34

    L’article est très intéressant et pertinent pour plusieurs points de vue développe ci-dessus, même si ce sujet me parait assez technique du fait des concepts philosophique, sociologique et psychologique, j’ai bien saisi le fond de la question mais il y a un point qui me paraît crucial et que j’ai pu remarquer sur moi-même et à autrui aussi.


    Ce détail est d’une importance capitale, car cela suggère qu’une personne peut très bien avoir un raisonnement moral très développé tout en adoptant des comportements totalement immoraux et trouver à les justifier après coup.

    Tout à fait juste, j’en ai moi même été victime dans mon plus jeune âge même si je fais toujours parti de cette tranche de population. Mais j’ai eu la chance de faire une autocritique de moi-même ce que vous appelez la « conscience de soi », mais c’est un travail de soi quotidien et pour vous dire j’en ai pas encore terminé avec ma conscience.

    Excellente démonstration, j’attend la suite .. 

    Bien à vous 



     




  • Yao 1989 25 décembre 2013 17:39

    Article très juste et révélateur de ce monde déshumanisé où l’on suit une sorte de norme pour soulager notre conscience, notre moral (pour le peu qu’on a), parce que ça fait parti de l’esprit de noël de penser à autrui alors qu’on devrait le faire au quotidien. J’essaie de reproduire ceci chaque jour, d’être altruiste,charitable,philanthrope et tout simplement humain, c’est assez idéaliste ou utopiste, c’est peut être du fait de mon jeune âge mais je préfère semer dans mon esprit en maturation les bonnes graines que les mauvaises. 


    P.S : L’avis d’un jeunot issu de l’immigration et qui n’est pas du christianisme. 

    Bien à vous .. Joyeux Noël 








Palmarès