• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

zinia

zinia

Ce n’est pas la fleur (zinia) qui me plaît, c’est son nom !...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • zinia zinia 19 octobre 2010 10:33


    Et les archives de l’Assedic-Pôle emploi disparaissent... Enquête à faire !

    A la suite de plusieurs coups de fil, 2 mails au « médiateur » du Pôle emploi, (aujourd’hui absent et dont la boîte vocale est pleine..), il est impossible d’accéder aux archives de l’ASSEDIC, afin de répondre à la demande de la CNAV, à qui j’ai déjà fourni beaucoup de justificatifs (alors qu’elle est censée les posséder et les avoir enregistrés dans la reconstitution de carrière). Afin de vérifier que je n’ai rien oublié, j’aurais aimé recevoir un relevé des ma « carrière de chômeuse » à l’ASSEDIC, avec indemnités ou non.

    La réponse invariable que je reçois est : les archives ne sont pas conservées au-delà de 5 ans, vous êtes une imbécile et ne comprenez rien, vous n’aviez qu’à faire attention à vos affaires, c’est votre faute tant pis pour vous. Aussi bien au Pôle emploi (réponse plus aimable et transfert au médiateur) qu’à la Direction régionale des finances publiques Paris-Ile de France (réponse très grossière et très agressive) vers laquelle le « médiateur » du Pole Emploi m’avait dirigée en m’affirmant qu’elle les possédait...
    Une des missions fondamentales des administrations est portant de constituer et conserver des archives ! Mais l’« astuce » est pratique pour priver les pauvres gens précieux trimestres : ainsi leur retraite coûtera moins cher.



  • zinia zinia 27 décembre 2009 11:26

    Bravo pour votre lucidité, même tardive ! (Et pour cet acte de « repentance ») !
    La peur du communisme, et de ses valeurs de partage, a eu raison de la voix évangélique de l’Evêque de Rome, qui préférait encore Hitler !...
    Ne sont-ils pas légion, les Pie XII d’aujourd’hui, écologistes en tête, dont « le coeur saigne » pour les déshérités, déportés économiques et climatiques, en tout genre... , faisant au besoin de « l’humanitaire », et/ou « du social » dans les départements les plus pauvres, (aux frais des contribuables un petit peu moins pauvres, tout en polissant leur image de bienfaiteur public au passage), et remplissent sans fin le tonneau des Danaïdes, sans jamais oser condamner à voix haute, et s’attaquer à ma racine du mal : le système capitaliste.
    Jusqu’à ce que ses crises déjà connues aboutissent, immanquablement, au virage de la population excédée et livrée à elle-même, vers l’extrême-droite, et le fascisme.
    (Car « le peuple » lui-aussi s’en prend rarement à ses ennemis véritables, -dont le pouvoir au fond le fascine-, il préfère taper sur les plus faibles que lui.)
    Et la boucle est bouclée, « qui a bu, boira », si je puis dire.



  • zinia zinia 13 novembre 2009 12:07

    Notre valeureux ministre-artiste est devenu prudent !
    Après s’être vaillemment porté au secours d’un vieux cochon dans son genre, comme Polanski et d’une brute comme le 1er rappeur dont j’ai oublié le nom, il hésite aujourd’hui à défendre... un prix Goncourt de littérature que l’on ose vouloir faire taire !...



  • zinia zinia 4 novembre 2009 11:58

    Bravo !
    Continuez de vous indigner et de secouer l’insoutenable inertie des coeurs.
    Hommage fraternel.



  • zinia zinia 4 novembre 2009 11:11

    Pas de liberté pour les ennemis de la liberté.
    Il n’y a pas à tourner autour du pot.
    Au lieu d’être « décomplexé » (comme Sarkozy, tiens !), vous feriez mieux de mieux vous informer et d’apprendre à penser.







Palmarès