• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de SANDRO

sur Actualité sur le sida


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sandro Ferretti SANDRO 26 septembre 2007 12:47

« Comment quantifier l’impact d’une maladie ? » dites-vous.

Eh bien justement, par son taux d’occurence (sa fréquence par 1 000 habitants)et sa part de mortalité dans la population moyenne, evidement ! C’est le seul critère objectif, et là, justement, il n’y a pas photo entre Sida et cancer. Un français a statistiquement ( aujourd’hui en tous cas) environ 100 fois plus de risque de mourir d’un cancer que du Sida. C’est aussi simple et terrible que cela.

Evidement qu’il n’y a pas de « bonnes » ou « mauvaises » maladies, surtout quand elles sont toutes mortelles. La question est l’adéquation entre les politiques publiques, les subventions injectées, les mesures contraignates prises pour la population, avec l’impact démographique d’une maladie.

Et il est clair, me semble -t-il, que si on savait (enfin, plus de 100 ans après)guérir le cancer, tous les cancers, on sauverait un nombre beaucoup plus considérable de vies ( en Occident du mions) qu’en sachant guérir le Sida.

Tout cela est très objectif, je ne vois pas ce qu’il y a de polémique et de choquant là dedans. Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus (mais dans quel monde vivent-ils ?)que le cancer est LA bombe à retardement en matière de santé publique, voir le dernier séminaire (au Japon, je crois) sur les perspectives et taux d’occurence du cancer en 2030 ( sur Yahoo.fr, rubrique santé). Ca fait peur.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès