• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SANDRO FERRETTI

SANDRO FERRETTI

 
N'aime pas trop raconter sa vie. Préfère écrire sur celles des autres.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/01/2008
  • Modérateur depuis le 13/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 57 1836 2162
1 mois 0 6 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1486 785 701
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • SANDRO FERRETTI SANDRO FERRETTI 13 juillet 15:52

    Sur Homère, je n’ai jamais trouvé mieux que la 4 eme de couverture du fulgurant Pierre Desproges , pour son roman « des femmes qui tombent ».
    Pourquoi c’est toujours les mecs brillants qui meurent, et pas les footballeurs ? Hein ?

    "Après avoir lu ce livre, mon éditeur, ma sœur et ma femme me demandent pourquoi l’aubergiste Gilberte a la tête enfermée dans un sac plastique, au moment où son corps pendu est découvert dans le cellier. Je réponds que je n’en sais rien. Peut-être s’agit-il d’un ultime geste de coquetterie assez compréhensible de la part d’une femme qu’on devine accorte mais pudique et qui aurait jugé inconvenant de montrer une langue au premier découvreur de cadavre venu ?

    Mais peut-être pas.

    C’est un mystère.

    Il faut parfois laisser trainer des mystères à la sortie des livres.

    Aux derniers chants de l’Odyssée, qui célèbre le retour à Ithaque, l’auteur n’évite-t-il pas, et avec quelle délicatesse, de s’étendre sur la surprise d’Ulysse décelant une odeur d’after-shave au fond du lit conjugal enfin retrouvé ?

    Le lecteur aura compris que ce livre, Des femmes qui tombent, est en réalité un humble mais profond hommage rendu à Homère et à sa cécité."

    L’auteur.



  • SANDRO FERRETTI SANDRO FERRETTI 30 juin 15:43

    Pour éviter à Sabine des fouilles archéologiques, « LPJ Christine », ma plus belle madeleine d’Oryema, c’est ici :

    https://www.youtube.com/watch?v=IsU3g-Sa3Bc

    Et puis pour les autres, tant qu’on parle de guitare et de talent, un mec dont on ferait bien de s’occuper tant qu’il est là, parce qu’on ne sait pas combien il lui reste d’essence dans le réservoir :

    une grosse leçon d’acteur, de mime, et de ce qu’on peut faire avec une guitare vibrato, un pianiste et une contrebasse :

    https://www.youtube.com/watch?v=ETCJMyqqmSA

    Bon, je repars comme j’étais venu, sur la pointe des bottes, celles avec des montagnes de questions. Mon train à travers la plaine est à 20.57.

    Faites gaffe à vous.

    Sandro



  • SANDRO FERRETTI SANDRO FERRETTI 29 juin 23:07

    @Sharpshooter - Snoopy86

    Yep, faut boire de nos déboires.

    Je remet une « nuit sans Georges » et un « givré dans la chambre à Bertin ».

    C’est sur mon compte.

    La bise.



  • SANDRO FERRETTI SANDRO FERRETTI 29 juin 22:50

    Plutôt que « restons sereins », je dirais « Restons désinvoltes, n’ayons l’air de rien » comme chantait

    Noir Désir que vous n’aimez plus (ouais, je sais, je sais).

    J’avais lu « sympathy for the devil », à l’époque où je lisais, je ne lis presque plus ( je relis , à la rigueur) , plus le temps - si tant est que je ne l’ai jamais eu-, plus l’envie non plus, docteur.

    Et puis tant de morts dans nos Panthéon personnels .. (en dehors d’Oryéma, Hervé Prudon récemment, sur lequel j’avais fait un article ici même en d’autres temps). 

    On dit qu’un jour ça reviendra.

    Ou pas.

    Mais un jour, ça reviendra plus, toutes ces choses, ces gens, ces élégances.

    Sous les vents de toutes choses, douleurs et hontes seront passées.

    L’écorce des jours sera loin,

    Nous serons hier, peut être demain, mais plus jamais nous.

    Mais pour vous et Asinus, (s’il vient à perdre ses yeux fatigués sur ces lignes) je recommande comme un petit cadeau ce mec des states avec ses guitares vibrato et sa voix de clopeur goudronnée King Size qui est pure comme le diamant et ne se la raconte pas :

    https://www.youtube.com/watch?v=4RqQMTSf_nM

    Un peu comme pour feu Calvin Russel, je dirais que« tout le reste, c’est branlette d’adolescents... »

    Et pis vous Sabine, qui tutoyez Shakespeare / j’expire , vous conviendrez que c’est une belle histoire que ce traditionnel du Kentucky, où le soleil se lève à 10.00 et se couche à 15.00...

    Enjoy.



  • SANDRO FERRETTI SANDRO FERRETTI 29 juin 15:49

    Hello, Sabine
    Vous ai écrit chez Montagnais, à propos du décès d’Oryéma.
    Décidément, on ne se connait pas, mais vous m’êtes familière par l’esprit.
    C’est quelque chose qui m’étais déjà venu à l’esprit il y a longtemps, quand vous évoquiez votre admiration pour « dans les yeux de ma mère » d’Arno ou la version inoubliablement bluesy de « chanter pour ceux » par le dernier des Bevilacqua...
    Je vous claquerais bien une bise, mais bon...
    Restons sereins.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès