• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Droit de réponse : 10 voix d’hommes

Droit de réponse : 10 voix d’hommes

Mon dernier article (« 10 voix pour se réconcilier avec les femmes ») a aussitôt généré un droit de réponse, au nom de la parité, exercé par le CVHC (Comité de Vigilance des Hommes en Colère), requête présentée par Maitres Parcimoni et Bonnessian, avocats à la Cour. Même si la devise du CVHC est « tout homme a besoin d’une femme, ne serait-ce que parce qu’on ne peut pas se plaindre toujours du gouvernement »(P.Desproges), une liste de 10 voix masculines m’a été soumise, de nature à établir que les femmes n’ont pas le monopole de l’émotion vocale.

Dont acte. Ma Stupeur est totale, mais il faut bien s’exécuter.

1/ Arno (« Oostende, bonsoir »)

L’apogée de la tristesse calme et résignée du « Bashung du pauvre ». Un titre crépusculaire et prémonitoire, comme un signe de la main que nous fait le grand mareyeur à la voix tailladée comme des poignets, aux textes denses et noirs comme un baril de Brent. Il a voulu revenir chez lui sur sa digue d’Oostende pour nous en lâcher une dernière (?), pour la route, ou plutôt sa route. En plus, je lui dois d’avoir découvert Spillaert par ce titre. Merci pour ça aussi.

2/ Alain Bashung (« Réves de vétéran », cover d’Arman Mélies)

Comme beaucoup de ceux qui l’ont vraiment apprécié, suivi, ou servi pendant des décennies, je ne peux pas me résoudre à « la lointainisation d’Alain », selon la belle formule de son ami Jean Fauque. Nous sommes quelques uns – beaucoup, en fait – à toujours éprouver des difficultés, douze ans après, à revoir ou ré-écouter ses œuvres directement. Aussi j’ai choisi une reprise d’un titre de Méliès, finalement sorti longtemps après, dans l’album posthume « en amont ».

Belle voix charnue et puissante, et ambiguïté jusqu’au bout du texte sur le fait qu’il traite des souvenirs d’un sniper vétéran d’une guerre ou des remords d’un pervers/ violeur. Je suis un polysémique, disait-il…

3/ Rodolph Burger (« Marie »)

L’association d’idée n’est pas fortuite : Burger fut un authentique fan et « serviteur » de Bashung, et l’étendard talentueux de « l’Elsass Blues » et des « oubliés du Grand Est » dans la musique française, même si – comme tout alsacien – il est très cosmopolite, dans l’esprit du moins.

Ex-prof de philo et guitariste fulgurant, il est ici dans un concert en Suisse avec une brochette d’helvètes de haut niveau, dont Eric Truffaz à la trompette (ex. Christophe, etc.), Ed Cominotto aux claviers (voir l’envolée exceptionnelle à mi-vidéo), Marcello Giuliani, etc.

4/ Stephan Eicher (« Rivière »)

Encore un suisse classieux, cultivé, pudique et ironique, ayant gardé l’esprit « artisan », aidé il est vrai par les textes de Djian, faussement simples mais très affutés. Difficile de choisir un titre parmi le panel de sa carrière. C’aurait pu être aussi bien « rendez-vous », ou le sobre « prisonnière  »...

5/ Hubert Felix Thiefaine (« Affaire Rimbaud »)

Impossible évidemment de ne pas citer le jurassien qui remplit les salles depuis 35 ans sans faire de promo ni de télés, l’un des tout derniers survivants – avec Manset – de la chanson française intelligente.

Loin des ‘dingues et des paumés’ et de « la fille du coupeur de joints », il donne ici un petit cours d’histoire (il a une maîtrise de lettres) sur Rimbaud, à l’usage des incultes, « des rustres et des malpolis » comme disait Desproges. On y parle de sa jambe putride, de ses escroqueries d’Abyssinie, du Choa et du Harar (que cette chanson m’a fait découvrir, quand j’étais étudiant). Un des tous derniers dinosaures qu’il nous reste, à présent que la faucheuse s’est bien servie des morceaux de choix, ces derniers temps.

6/ Marcel Kanche ( « buveurs de marécages »)

Un des « chanteurs à texte » les plus méconnus, hormis des fans de Bashung (dont il était proche et qui lui a donné un coup de projecteur dans le superbe duo « Du haut de Pise », à la Boule Noire) et de « M », avec qui la collaboration perdure. Vit « retiré » dans l’Orne, un poète des forets aux relents moyenâgeux, à la noirceur nostalgique, « le Bashung des champs » disait un ami («  à mes jambes, à mes chiens, à ceux qui ont laissé leurs cheveux dans les branches  », dit-il dans « vertiges des lenteurs ») .

Egalement une affaire de famille, puisque son épouse Isabelle Lemaitre est souvent au chant, et leur fils, contrebassiste, est aussi un collaborateur de pas mal de gens de qualité (notamment Nevché).

7/ Christophe (Daniel) Bevilacqua (« comm’ si la terre penchait »).

Tout – ou presque – a été dit ou écrit – y compris par moi, ici ou ailleurs – sur cette Ferrari vocale, cristalline et subtile, qui a finalement laissé sa voix dans la voie sans issue d’un respirateur au CHU de Brest, parce que la mort ne respecte même pas les cultures et les origines ( « je sais depuis longtemps déjà que l’on meurt de hasard, en allongeant le pas », chantait Brel).

J’ai choisi ce morceau parce que c’est par cet album, en 2001, qu’il s’est vraiment décollé de son image de chanteur pour midinettes, qui fut longtemps son sparadrap à la Haddock, et qu’il a pu partir vers le classieux, le mystère et les instruments / arrangement sophistiqués.

8/ Gérard Manset (« que deviens-tu ? »)

Le dernier « grand » atypique, qui depuis 40 ans a vendu des millions de disques sans faire un seul concert, ni une seule TV de promotion, ni même, pendant 15 ans, n’a montré son visage sur les pochettes des albums.

Un esthète, maniaque du son retravaillé en studio. Des textes simples mais ciselés, la tristesse sobre au service d’une hyper-lucidité sur les choses de la vie, une sorte d’hiver quasi permanent.

Encore une scorie tombée de la planète Bashung (sur la fin, il lui avait offert le fameux « comme un légo », dont le Bash, par son interprétation forte, a dépossédé Manset de ce titre, comme il l’avait fait 10 ans plus tôt pour Christophe avec « les mots bleus »). Il lui avait aussi rendu hommage par un court essai (« Visage d’un Dieu Inca ») consacré à leurs échanges des dernières années, après quelques décennies passées à s’ignorer ou à « se tourner autour ».

9/ Bernard Lavilliers (« la grande marée »)

Evidement, 40 ans de carrière prolixe, des récurrences thématiques, mais… à l’heure où construire un « sujet/ verbe / complément » relève de l’exploit ou de la khâgne – dans la vie comme dans la chanson –, il sera beaucoup pardonné à celui qui nous a offert – et pour longtemps – « on the road again » ou la vulgarisation d’Aragon et son « est-ce ainsi que les hommes vivent ? ».

J’ai choisi une « vieillerie » qui fut en son temps l’hymne de ralliement des étudiants, par sa belle évocation du « big brother » (ça devrait plaire par ici, où il y a des complots partout. En ce sens, Lavilliers fut un visionnaire. Sauf erreur, ce titre date de 1977, son aspect visionnaire étonne toujours).

10/ Noir Désir (« des visages, des figures »).

Oui, oui, je sais. Economisez votre salive et vos claviers.

Noir Désir ne se résume pas à Bertrand Cantat.

Ceux qui veulent le suivre peuvent se porter sur le groupe « Détroit ».

Les autres peuvent notamment prêter une oreille à « The Hyènes », qui héberge 2 des autres membres du groupe (hormis Teyssot-Gay).

Reste que, au-delà du désastre et du gâchis général, nous sommes quelques centaines de milliers à attendre qu’un groupe « franchouille » soit capable de nous sortir un produit (paroles/ musiques/qualité d’interprétation) du niveau de cet album et de ce titre éponyme.

Cela ne ferait revenir personne, ni les morts, ni les morts-vivants, ni notre jeunesse, mais cela ne ferait pas de mal quand même…

Epicetou.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 16 octobre 14:41

    « Revivre » de Manset

    https://youtu.be/a2cT95S3dC8


    • Gégène Gégène 16 octobre 14:43

      @Gégène

      Et Lavilliers pour la bande originale de « Rue barbare » !!!


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 16 octobre 16:07

      @Gégène
      Ouais, je me souviens de ce film atypique et de la bande son de Lavilliers. C’est pas jeune, mais pas non plus si vieux que ça, et cependant tout le monde est mort : Giraudeau, Donnadieu et la belle Christine Boisson dont on ne sait jamais si elle est avec nous ou pas...
      Bon, c’est la vie, je suppose.


    • Gégène Gégène 16 octobre 16:33

      @Sandro Ferretti

      Donnadieu, un acteur indépassable !


    • exocet exocet 16 octobre 16:16

      A part pour Lavilliers et Noir Désir, je trouve que vous avez des goûts de chiottes...

      .

      Cela dit merci de transmettre mes amitiés à Maître Parcimoni et Abonessian...


      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 16 octobre 17:05

        Merci, Jacob. Mes amitiés à Delafon.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 18:02

          Ben a part Lavilliers c’est bien. Sinon moi suis plutôt celui qui fout le bazar , a la gratte rythmique genre sur Ace of Spades ou Overkill de Lemmy ( Motorhead ).


          • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 16 octobre 18:16

            @Aita Pea Pea
            Oui, je sais pour Lavilliers (quand on a fait tant d’albums et de titres, tout ne peut pas être au top).
            Pour le reste, j’ai oublié de dire (mais ça va mieux en le disant) que ce top ten ne concerne que les francophones -et ne repose pas que sur des critères de technique vocale-, sinon, on n’en sortirait pas.
            Déjà que j’ai été obligé d’en laisser au bord de la route( Arman Méliès, Joseph d’Anvers, notamment).


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 18:32

            @Sandro Ferretti
            Bonsoir. C’est toi qui m’avais mis dans l’oreille Manset , que je ne connaissais que pour le voyage en solitaire , entendu dans mon enfance... C’est cool comme nous disions boutonneux.


          • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 16 octobre 18:42

            @Aita Pea Pea
            A propos de la mort de Noir Dez et de sa résurrection partielle dans « the Hyenes » ( notamment avec Denis Barthes à la batterie et Jean Paul Roy).
            Un morceau pas trop mal, avec Cali qui vient faire une pige ce soir-là. Ca pourrait te plaire.

            https://www.youtube.com/watch?v=we7Ny0anZos

            (PS : c’est vrai, ça.. Ca aurait changé quoi si on était en novembre ?)


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 20:24

            @Sandro Ferretti
            Novembre...pas compris.
            Sinon sur le morceau des Hyènes trop de retenue pour moi , te foutrais le Marshall en furie comme noir savait faire. Et bouge la tête des mecs et le cul des filles ! (réflexion non woke )


          • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 16 octobre 20:48

            @Aita Pea Pea
            Pas grave. Simple référence au titre du morceau (« s’il avait fait beau ») et au passage qui dit « c’est quand même pas de ma faute si on est en novembre, ça aurait changé quoi s’il avait fait beau ? »


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 21:00

            @Sandro Ferretti
            J’aime bien nos échanges. Mais nous ne sommes pas pareil , tu es littéraire et je suis musical. J’adore le jazz bop et be-bop en exemple ...je fond . Comme j’aime AC/DC période Bon Scott en étant une burne en anglais...etc


          • Stupeur Stupeur 17 octobre 14:30

             Immortels : « un titre écrit et composé par Dominique A, qui semblait être taillé à la mesure de l’aura magnétique de Bashung.

            Nous sommes en 2008 et pour des raisons peut être presque médiumniques, Bashung refuse au dernier moment d’intégrer ce titre, qui pouvait alors susciter de son vivant bien des interprétations... » (france inter)

             

            « Dominique A intégrera finalement la chanson dans son propre album La Musique qui sortira en 2009, un mois tout juste après la disparition de Bashung. » :

            Dominique A - Immortels 

            « La chanson lui a plu, il l’a enregistrée, mais finalement ne l’a pas retenue sur Bleu Pétrole. Il l’a travaillée longtemps. Pour moi, c’était la chanson de Bashung. Je l’ai reprise à mon compte pour lui donner quand même une existence mais ça n’a pas été simple. J’évite de penser à lui quand je la chante... » (Dominique A) :

            Alain Bashung - Immortels

             

            « Immortels » Dominique A / chorale du Collège REVERDY

             


            • eau-pression eau-pression 17 octobre 14:59

              @Stupeur

              Pour sûr, l’automne précède le printemps

              Los poetas todos cantaran las flores del tiempo automnal


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 octobre 15:57

              @Stupeur
              Bonjour,
              Je ne voudrais pas trop radoter, j’ai évoqué le contexte et les faiblesses de l’album posthume « en amont  » lorsqu’il est sorti, dans cet article.
              https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/bashung-dernieres-nouvelles-d-209945

              Il n’est pas exact de dire qu’il n’a pas osé intégrer « Immortels » dans le « pressage final » de ce qui allait devenir « Bleu pétrole », au motif que « ca ferait jaser » au regard de sa maladie et du compte à rebours qui va avec à 96% (quoi qu’en disent nos pneumologues à la con).
              Car il a bien ( et fort heureusement pour nous tous) accepté le cadeau de Manset qu’était « comme un légo », parce qu’il sentait « qu’il l’avait en bouche » et que, pathos mis à part, cette Bible païenne allait marquer les esprits et constituer son testament, d’autant plus facile à rédiger que c’est un autre Manset qui a écrit à sa place.
              Et l’amorce est pourtant sans équivoque : « c’est un grand terrain de nulle part avec de belles poignées d’argent ».
              Du reste, Chloé Mons ne voulait pas qu’il la chante, (comme il l’a fait pourtant), en ouverture de ses 14 concerts de « la tournée en noir et blanc ».
              Je ne sais plus dans qu’elle interview elle disait « je lui ai dit que s’il chantait ’comme un lego’ en concert, c’est qu’il voulait en finir et ne plus se battre » ..
              ( quelle c...ie. ! C’est juste que ce titre est poignant et beau et qu’il a définitivement effacé l’original de Manset).
              https://www.youtube.com/watch?v=Z5K7tjP2kkM

              Bref, AB n’a ( à mon avis) pas écarté « Immortels » pour contourner le morbide, mais parce que le titre ne lui plaisait qu’à moitié (et je partage son avis).


            • eau-pression eau-pression 17 octobre 20:42

              @Sandro Ferretti

              Vous m’avez surpris avec ce choix d’artistes français hommes, tandis que de vos 10 femmes seules les deux dernières chantaient dans notre langue.

              D’où mon impertinente irruption en espagnol ... qui n’a pas plu. Alors que je ne sais même pas le genre de @Stupeur.
              Mais voilà, j’insiste avec le sicilien. Qui peut m’expliquer comment on passe de ceci à celà.

              Si vous savez pas, c’est pas grave. J’ai trouvé que du moment qu’« immortel » était dans le texte, pourquoi pas en faire le titre ? Ca m’échappe. Confidence : j’ai tendance à confondre l’accès à l’altérité avec l’immortalité.


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 octobre 21:04

              @eau-pression
              Parlez plus bas, car le SISMI pourrait bien vous entendre...
              Du peu que j’en sache, Stupeur n’a pas de genre, c’est une authentique transgenre, qui ne donne sa langue ni aux chats, ni au premier matou venu, ni aux LGBT.
              La dernière fois que je l’ai entrevue, c’était une nuit sombre, Porte Génoise à Porto Vecchio.
              Elle avait sa cagoule et sa combinaison noire, elle avait un paquet de Tampax à la main, et elle m’a crié : « barrez -vous, ça va péter »...
              Bref, nos rapports sont explosifs. Sans artifice, mais quand même, on aime bien tous les deux ce titre sur les feux d’artifice :

              https://www.youtube.com/watch?v=iQC3vX-OLqw

              Fin des messages subliminaux.


            • eau-pression eau-pression 17 octobre 21:34

              @Sandro Ferretti

              Logiquement, le SISMI(k) devrait plutôt surveiller l’Etna que les Bouches de Bonifaccio.
              Mais vous avez raison, les affaires des époux Turenge ne me concernent pas, moi sissirene. Tout comme la presse people n’avait pas à nous dévoiler la vie intime de Charles et Camilla.


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 octobre 21:45

              Les soeurs Söderberg auraient du reste mérité de figurer dans mon Top 10 des voix de filles, (mais « Ernestine, les places sont chères ici bas, et le chant des cimes s’atteint ou ne s’atteint pas... », comme chantait Noir Dez)

              Ces filles m’ont scotché deux fois : la première il y a longtemps, elles débutaient et elles avaient presque réussi à faire chialer la grande dame blanche dans leur cover de « red dirt girl » :
              https://www.youtube.com/watch?v=oJy_MQQhnog

              Et puis là, dans un concert à St Galles ( Suisse) et leur superbe « nothing has to be true »., on a envie de leur porter les premiers secours.. Le short noir à parements en dentelles de la belle Johana donne une idée de l’infini, et le batteur fait une vraie belle prestation.

              https://www.youtube.com/watch?v=sopWYXSCBv8


            • Stupeur Stupeur 17 octobre 22:29

              On voit de toutes petites choses qui luisent
              Ce sont des gens dans des chemises
              Comme durant ces siècles de la longue nuit
              Dans le silence ou dans le bruit
              ...
               
              Bonne longue nuit... smiley


            • Stupeur Stupeur 17 octobre 22:40

              S’ils ont eu raison de nous (Damien Saez)

              J’ai le cœur qui chavire
              Mes amis ce soir de devoir partir

               

              La Dame En Feu

               


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 octobre 23:05

              @Stupeur
              «  à s’embrasser dans le noir à cheveux blonds
              A ne pas voir demain comme ils seront »...


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 octobre 23:07

              @Stupeur
              Merci pour ça, merci pour Saez.
              Un Ferré moderne qui aurait la voix aiguë et qui n’a pas peur de faire des titres de 15mn...
              Belle nuit bleue à vous.


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 18 octobre 14:04

              PS : faites gaffe quand même avec vos histoires de Tampax en guise de minuteur retardant pour bombinette.
              Faites plutôt confiance à la précision de l’horlogerie suisse et ses coucous de frangipane.Certes, ça fait cher le guili-guili, mais quand on aime, on compte pas, savez bien..( PS : sans doute la chanson/puzzle la plus énigmatique du Bash, avec un jeu de mot et un clin d’œil au cm²)...

              https://www.youtube.com/watch?v=EucWC6JzLbA

              (Le son est devenu pourri avec les années, mais l’esprit de dérision demeure, je crois...)


            • eau-pression eau-pression 19 octobre 09:53

              @Sandro Ferretti

              Il paraît que tandis que les yeux de Cécile racontaient à Nougaro le fil du temps, il la voyait surpris à l’âge du fil qui dépasse. Comme le temps passe ...

              Il chantait si bien les ragazze au balcon.


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 10:29

              Savez, moi, chuis pas très cassoulet.
              Plutôt saltimbocca alla romana (si la salvia est bien fresca) et burrata aux petites tomates confites.


            • eau-pression eau-pression 19 octobre 11:11

              @Sandro Ferretti

              Ce qui vous aide sans doute à participer plus naturellement que moi au jeu des mots de Bashung.

              Mais voyez, dans « il tempo passa », y’a un « o » qui fait tampon. Ce dernier mot réservé, dans mon pays d’adoption, aux affrontements virils du dimanche.

              Promis, je ne reviendrai qu’après avoir trouvé le lien entre Alice Cullen et la bombinette.


            • Stupeur Stupeur 19 octobre 13:34

              Helvete Underground smiley smiley smiley


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 13:48

              @Stupeur
              Lou, Laurie et l’âme errante du Velvet vous font un coucou (de frangipane).
              https://www.youtube.com/watch?v=QSsxPgaet1I

              PS : finalement,au lieu de la porte Génoise, et si nous nous mettions intimes à la station Alma Marceau ?
              Z’arriveriez avec votre Porsche jaune, toussa, toussa.
              Enfin, c’est vous qui voyez.


            • eau-pression eau-pression 19 octobre 13:57

              @eau-pression

              Non, quand même, faut vous dire avant de partir comme il est envoûtant, ce pays où on répond au rock par le mambo italiano. En moderne Charybde, Charlotte et son innocence feinte, y cache les serpents de sa clarinette-caducée. Appel des temps anciens ?


            • Stupeur Stupeur 19 octobre 14:31

              @Sandro Ferretti
               
              « enough of all this shit, I am going » smiley
               
              Cowboy Junkies - Good Friday - 8/2/2008 - Newport Folk Festival (Official)
               
              Margo Timmins - Vocals
              Michael Timmins - Electric Guitar
              Jeff Bird - Harmonica, Electric Mandolin
              Alan Anton - Electric Bass
              Peter Timmins - Drums


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 15:13

              @Stupeur
              Wouuuff
              Vous m’avez méchamment séché au plexus, avec ce truc.Tout ce que j’aime . ( je crois avoir vu le guitariste ailleurs que dans ce groupe)
              Chuis dans mon coin, assis sur le tabouret, avec mon soigneur qui me met l’éponge sur la nuque et l’autre qui secoue le torchon pour me ventiler.
              On en reparle, chuis pas en état.

              Cette Margo envoie des ondes à 20 mètres.
              Si j’étais lourdingue, je vous interrogerai sur l’écho en vous de ces 3 frères et de cette sœur survivante.
              Mais je vais essayer, en tant qu’hypopotamme de service, de rester aérien...
              « Are you quitly trembling », Stupeur et tremblements ?



            • Stupeur Stupeur 19 octobre 15:33

               
              Aérienne (et sans tremblements) je suis... smiley
               


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 17:56

              Mince erreur de la banque en votre défaveur : ..., helpless, le reprise de Neil Young c’est là :
              https://www.youtube.com/watch?v=8-qIM1N2ONY

              ( superbe)


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 18:13

              @Stupeur
              "Aérienne (et sans tremblements) je suis... 

              « 
              Vous voulez me faire dormir 12.00 , c’est ça ?? Et dès 18.00 ?
              Nan, faut que j’assure vendredi Métro Alma Marceau...Pas question qu’je perde le feeling, comme disait l’autre qu’était toujours sur la ligne blanche...

              https://www.youtube.com/watch?v=46Fd5RVcUE0

              Sans rire, vous m’avez séché avec vos cow boy junkies.
              Avant même le 15eme round.
              https://www.youtube.com/watch?v=oKc3tx462Xs

               »Si j’pouvais m’arrêter là,
              passer mes gants et mes bras
              autour de son cou fragile
              Et rêver que c’est facile"


            • Stupeur Stupeur 19 octobre 22:06

              @Sandro Ferretti
              Oui, superbes helpless et powderfinger
               
              [Neil Young « Powderfinger » Live]
               


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 22:49

              @Stupeur
              Merci, c’est en effet très prenant.
              Sur les 3/4 vidéos du groupe que nous avons échangé ici, on voit en effet les kilos se fixer sur la belle Margo ( alors que son frère Michael ne bouge pas, on dirait d’une vidéo à l’autre qu’il est trempé dans le formol...), mais la voix reste pure et claire, avec ce supplément de « rauquitude » qui vient avec l’age.
              Le corps n’est plus là, mais l’émotion reste.

              PS : sur Neil Young, je ne sais plus si on avait déjà échangé sur cette formidable partie de guitares de plus de 10 minutes avec REM....avec Neil Young en chapeau et baskets (sur country feedback)
              Inoubliable.
              https://www.youtube.com/watch?v=H47es-RsJKw


            • Stupeur Stupeur 19 octobre 22:54

              Quelques recommendations de l’algo youtube qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’une sourde smiley

              Led Zeppelin - In My Time of Dying - 1975 Earls Court
              https://www.youtube.com/watch?v=xTrQ7vUZsIo

              Mark Knopfler - Telegraph Road (Sevilla 26.07.2015)
              https://www.youtube.com/watch?v=ci3OyvBvWnQ

              R. E. M. - Everybody Hurts (Live at Glastonbury 2003) HQ
              https://www.youtube.com/watch?v=NLlOeGeVih4

              Chris Isaak - Wicked Game (Beyond The Sun LIVE !) Full HD 1080p
              https://www.youtube.com/watch?v=7FlBVPfiP_I

              Hide In Your Shell Supertramp Live In Paris, 1979
              https://www.youtube.com/watch?v=jrvJHYk_w5c

              Neil Young - Cortez the Killer
              https://www.youtube.com/watch?v=c93-UdPz1BI

              King Crimson - Starless
              https://www.youtube.com/watch?v=FhKJgqxNDD8

              Madrugada - Nobody Loves You Like I Do (Official Music Video)
              https://www.youtube.com/watch?v=eZc16uncwnQ

              The Doors - The Very Best Of / Greatest Hits Full Album
              https://www.youtube.com/watch?v=UYcjlmeRNTo

               


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 23:14

              @Stupeur
              Marrant qu’on ait pensé à REM presque au même instant...
              La version de Séville de « Telegraph road » est à mon avis la plus aboutie, en effet. La voix de M.K est déjà un peu « gone », mais la guitare reste intacte, et les solos miraculeux.
              Et puis ce passage-clef : « and my radio says,
              tonight it’s gonna freeze
              people driving home from the factories
              six lanes of traffic
              three lanes moving slow »...

              Ca le fait toujours.

              Bon, belle soirée à vous.
              (« For all these signs saying »sorry, but we are closed"..
              .)


            • Stupeur Stupeur 20 octobre 11:14

              @Sandro Ferretti
               smiley Yeah ! A double REMbow ! Oh my god ! smiley


            • Stupeur Stupeur 20 octobre 11:24

              « on voit en effet les kilos se fixer sur la belle Margo »
              ...ça reste tout à fait raisonnable si on se fie à ces vidéos récentes :
               
              Cowboy Junkies at Paste Studio NYC live from The Manhattan Center
               
              Cowboy Junkies « All That Reckoning (Part 2) »
               

              L’évolution du physique de Lisa Gerrard m’inquiète davantage... smiley
               
              Dead Can Dance Live Full Concert Aula Magna Lisboa
               


            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 20 octobre 12:43

              @Stupeur
              Oui, c’est juste que quand on revoit ceci,
              https://www.youtube.com/watch?v=vJ6EGsZdxpE
              on se dit que le compteur tourne, comme disent les taxis...

              Mais bon, un jour peut être, on l’aura notre « Revenge ».
              https://www.youtube.com/watch?v=yVDRe_V-_wE

              Lisa Gerrard : terrible, oui. A mon avis c’est « cortisone blues »...

              Merci pour la session « Manhattan center » des Cowboy junkies : « Montain stream » est un morceau pur comme l’eau minérale, qui « met les poils ». Jeff Bird à l’harmonica qui nous fait retourner vers des choses qu’on avait enfoui, une petite musique du temps d’avant...
              Mais, fuck up, ces p...de sandales pieds nus, c’est juste pas possible pour un mec de ce talent !
              Rendez moi Deniers-Joncaille, Dumas et les Berlutti de la rue Marboeuf !!
              A la rigueur des Louboutin, si Traore est OK...Mais ça, non. On dirait un routier néerlandais en pose à la station Total sur l’A6 !


            • PhilVite PhilVite 18 octobre 16:57

              Bonjour Sandro,

              Bon alors on peut même plus partir en week-end tranquille maintenant ...

              J’ai dû me creuser la tête pour les voix d’hommes. Ouais, je suis plus porté sur les femmes... enfin je me comprends. Chez les petits nouveaux il y a quand même pas mal d’insupportables. A part ceux que vous évoquez, J.Doré parfois s’en sort pas mal avec des morceaux qui s’éloignent un peu de la variété basique https://youtu.be/I38ea3GoHXQ.

              Ah ! si, il y a aussi Biolay avec son fameux opus d’il y a quelques années https://youtu.be/xtmVTfGJUzA ça c’était bien.

              Et chez les vieux faut pas oublier Reggiani https://youtu.be/KlDvAHcHu_w un interprète qui tenait bien la route. Et Nougaro aussi que ressuscita son tonitruant Nougayork https://youtu.be/N5CtcD7mycg (Là c’est du mastoc, c’est pas du Ronsard !).

              Sinon, rien à redire à votre sélection, je rajoute juste https://youtu.be/rYdk70VSfv8 qui en son temps m’avait presque donné envie de passer au nord de la ligne Bordeaux-Lyon...


              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 18 octobre 19:58

                Bonjour Philvite,

                Ne nous fâchons pas pour si peu, mais je classe Doré et Bioley dans les insupportables...

                Sauf quand c’est pas Doré qui chante, mais le regretté Christophe (ce titre passe la barre, en effet, mais « le Bévi » y est pour beaucoup, et son harmonica déloyal aussi).

                https://www.youtube.com/watch?v=aD6uj9ogIIE

                Nougaro, yep...

                Vous souhaite, même si c’est pas Wok ni politiquement correct, un bon jambon d’York pour ce soir, arrosé du vin de la situation ( un Graves, évidement)..

                Mais tout de même,ce Nougaro, quel has been : les temps ont changé.

                Le coup de dire aux filles « tu l’auras ta maison avec des tuiles bleues, des brassées d’hortensia,du soleil plein les yeux etc », ça le fait plus.

                Dernièrement, une que j’avais ramené dans mes forets avec une idée précise derrière la téte ( ou ailleurs, chais plus, avec l’age les raideurs se déplacent) m’a dit « Ziwa, t’as la 5 G au moins ??? sinon j’dégage vite fait ».

                « Ah les filles, ha les filles, elles me rendent marteau... »etc, etc


                • PhilVite PhilVite 18 octobre 23:27

                  @Sandro Ferretti

                  Hé hé ! Pas de malaise, tous les mauvais goûts sont dans la nature. Et c’est tant mieux.

                  En fait, faut régler le rhéostat quand on écoute les vieux trucs, c’est pas la même grille d’évaluation.

                  Même "Amis, A quoi sert d’aimer, S’il faut le dire, Le répéter, S’il faut l’écrire ?" du père Manset ça peut craindre un peu aujourd’hui.

                  Moi la dernière à qui j’ai dit ’je t’aime’ m’a répondu "t’es con ou quoi, bon j’ai encore oublié ma pilule t’as ce qu’il faut ?". Question de génération. Faut dire qu’on était pas du tout de la même. Mais le plus dur, c’est qu’elle buvait du Pepsi avec mon omelette aux truffes ! Ça pouvait pas durer...


                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 octobre 08:37

                  @PhilVite
                  Oui, le Pepsi (en général et singulièrement sur l’omelette aux truffes) mérite une « punition exemplaire » comme disait le Bash (et Gainsbourg, co-auteur du titre).
                  Bref, faut essayer d’éviter « tout contact avec l’ordinaire »

                  https://www.youtube.com/watch?v=8sMsJW22ius


                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 20 octobre 14:37

                  Hi, folks,

                  Bon cette fois-ci on ferme.

                  En faisant un peu de rangement cette nuit dans mes piles de 33t, je suis retombé là dessus ( et les souvenirs qui vont avec).

                  Je vous mets « un nettoyeur »( de piste de danse), l’un des plus efficaces de ma botte secrète de DJ, dans une autre vie :

                  Fleetwood Mac, extrait de l’album « Tusk », « Beautiful child », avec la voix inégalée de Stevie Nicks.

                  Ca, pour nettoyer, avec la belle Stevie, on en a nettoyé des pistes de danse avec ce truc, à l’Apocalypse, quand le boss fatigué qui voulait fermer me disait « Sandro, passe un nettoyeur, qu’on en finisse... »

                  https://www.youtube.com/watch?v=g0dzaz5Q0yU

                  ( « your eyes say yes, but you don’t say yes ». Ben oui, toujours la même histoire, quoi....).

                  Take care, guys.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité