• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Babalas

sur « Paris » de Cédric Klapisch : fenêtre ouverte sur la vie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Babalas 25 février 2008 23:21

Heu... Je dirais tout des personnages de "Paris" sauf qu’ils sont amoraux.. ; A l’exception des mannequins qui prennent le grand frisson dans la viandasse à Rungis...

C’est justement la dimension convenue des personnages qui me les rends, à moi aussi, bobos...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès