• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Karl

sur L'arène de France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Karl (---.---.48.245) 22 septembre 2006 17:56

Bonjour,

J’ai vu l’émission dont le sujet était : « L’école fabrique-t-elle des crétins ? ». Personnellement, j’ai trouvé cette problématique trés grossière, et le débat trés nul.

En effet, dans les rangs de ceux qui veulent tuer l’école actuelle, les arguments ne tenaient pas et étaient trés foireux : par exemple, Bernard Tapi s’indignait que l’on n’arrive pas à enseigner les bases fondamentales (lire, écrire, compter) à l’école, et préconisait que l’on passe plus de temps dans ces matières (qui ont toutes pour objectifs la maitrise du français). Or, aprés que le rappeur Sinik se soit exprimer sur ses malaises à l’école, voilà que Bernard Tapi s’est insurgé contre cette école qui, toujours selon lui, ne laisse aucune place à la découverte d’autres formes de savoir (musique) et qui n’encourage pas à l’épanouissement des élèves autrement que part des « cours classiques » (français, maths, histoire-géo). De plus, il a qualifié les devoirs que donnent l’école aux élèves de « trés lourds ! »... J’ai trouvé son attitude trés paradoxale : je résume son idée : d’un coté il faut beaucoup étudier à l’école ce qui est fondamental, sous peine d’avoir des élèves débiles, qui ne savent pas écrire sans faute d’orthographe, et de l’autre, il ne faut pas charger les élèves de connaissances fondamentales afin de leurs laisser la possibilité de découvir d’autres matières comme la musique ! Bref, cette émission était d’un méli-mélo ! Les détracteurs de l’école actuelle qui font l’apologie des maitres d’antan étaient trés méprisables. En outre, je pense que la plupart des intervenants n’ont pas lu Les Programmes officiels de l’école primaire que brandissait le ministre de l’Education nationale (de Robien).

Je crois que le vrai drame de l’école n’a rien à voir avec les méthodes d’enseignement et les enseignants eux-mêmes mais plutôt le rôle catastrophique que joue les programmes télévisés sur des esprits encore peu critiques et fragiles. Je rappelle qu’en France, un enfant passe 5 heurs par jour en moyenne devant la télé. Or, il est évident que cela paralyse en parti le developpement cognitifs des enfants. Dans l’émission poubelle de Bern, les anti-de Robien manquent de recul pour juger de ce qui se fait ou non à l’école (même s’ils sont parents d’élèves). Il pourrait au moins se rappeller que dans leurs jeunesse, quand il revenait de l’école, accompagné de leurs mères (pour la plupart), celle-ci les faisait faire leurs devoirs, leurs préparait un gouter pour 4h et surtout ne les laissait pas partir de leurs table de travail tant qu’ils n’avaient pas fini leurs devoirs. Aujourd’hui, ces mêmes anciens élèves s’insurgent sur le fait que leurs enfants n’arrivent pas à lire et écrire, mais ils oublient vite que cela n’est pas qu’une affaire d’école ; c’est aussi une affaire de comportement familiale : la mère actuelle est plus souvent encore au travail quand les enfants sortent de l’école plutôt qu’à la maison ! On ne peut pas tout rejeter sur l’école !

En outre, le travail réalisé par les écoles est de mieux en mieux pensé et les enseignants sont à la pointe des méthodes constructivistes qui permettent à l’enfant de comprendre ce qu’il fait plutôt que d’appliquer sans réfléchir un exercice comme cela se faisait il y encore 10 ans ! Les progrès éducatifs sont trés visibles mais on ne fera pas changer d’avis des ânes !

 smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès