• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Béotien

sur Prévention de la délinquance : les professionnels de la psychiatrie en appellent à Jacques Chirac


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Béotien (---.---.111.74) 7 octobre 2006 00:41

Rebonjour. Trois remarques assez peu réfléchies mais je l’espère, en phase avec le propos:La première,c’est que, quelque soit le mode d’entrée dans un lieu de soin,le plus difficile et pourtant le plus nécéssaire c’est d’obtenir l’aval du patient dans la démarche. Tout ce qui contrarie cette adhésion est me semble-t-ilà considérer avec prudence.Ensuite, je n’ai jamais rencontré d’hospitalisations abusives car les H.O.non nécéssaires étaient vite levés,mais à l’inverse j’ai vu un nombre non négligeable de prescriptions exagérées. Ces cas « discutables »seront-ils en fiche ?(Le Maire de mon tout petit village, homme sympathique s’il en est, ne m’a quand même jamais paru trés au fait des méandres de la psychopathologie).Enfin,j’ai souvent entendu de la part des psychiatres le constat d’une vacance dommageable,d’un vide au carrefour entre santé,justice et éducation. Remplir ce vide par des démarches « préventives » me semble procéder du « procés de délire »avant même que d’être un procés d’intention.Merçi Monsieur de cet article.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès