• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de wrisya

sur La laïcité, garantie de toutes les solidarités ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wrisya (---.---.231.251) 11 octobre 2006 07:12

Bonjour Ibraluz,

Je ne lis pas/plus leurs messages pleins de suffisance.

Navrée de ne pas te rejoindre sur ce point, mais je n’ai pas à me justifier devant ces gens-là que je me refuse à nommer : ils savent bien, je leur ai déjà parler mais leur haine gratuite est sans borne.

Ils se plaisent à déformer ce que tu dit, à te diaboliser soi-disant pour l’islam, soi-disant... C’est leur problème.

Ces gens là, je n’ai rien à voir avec eux et je continuerai à les ignorer, tellement incapables qu’ils sont avec leurs sacs pleins de cailloux prêts à te lapider soi-disant pour Dieu alors qu’en fait il ne s’agit que de leurs égo démesurés qui les étouffent.

Je n’ai rien à leur dire et je n’interviendrai pas ici avec eux ni ailleurs : c’est absolument hors de question. Leur mauvaiseté à mon égard est sans équivoque et ils sont malhonnête car si moi j’ai été plusieurs fois prête à engager une conversation de respect envers eux, avec tes « amis », eux ne le sont guère aussi je n’ai pas l’intention de redire ici mes intentions, j’ai assez perdu de temps.

P.S. : Tu fais bien de dire à cette... femme de me « lâcher ». Son islam consiste à t’inviter à aller te faire violer (te faire foutre) lorsque tu tentes une énième fois de prendre congé dans un « salam » apaisé. Je n’ai que faire de la laideur de telles paroles et celle qui les profère n’a certainement aucun conseil à donner. Certainement.

Tu m’appelles à la prudence surtout durant ce mois et je t’en remercie ; Mais que penses-tu de quelqu’un qui te dit d’aller te faire foutre lorsque tu lui dit « salam » ? Je n’ai rien à leur dire, aussi tu perds ton temps.

Ils veulent que toi aussi tu les rejoignes pour m’insulter à longueur de journée (ils n’ont que ça à faire). Cela m’importe peu au fond : ils sont ce qu’ils sont, et moi je suis ce que je suis et de là, je n’ai rien à faire avec eux, ni eux avec moi.

Ils haïssent par amour pour Dieu, et c’est leur problème. Pas le mien.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès