• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JC. Moreau

sur Criminel de guerre jusque dans les tripes ? Israël accusé de trafic d'organes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JC. Moreau JC. Moreau 30 août 2009 15:48

@ Goc (tentative n°2, la mise en page a échoué ci-avant)

>>>>un témoignage est suffisant pour envoyer quelqu’un devant un tribunal. De plus quand ce même témoignage est confirmé par d’autres, alors on peut parler de preuve irréfutable, ce qui est bien le cas dans cette affaire de vols d’organes par l’entité sionniste sur des victimes de sa barbarie<<<<

Un témoignage ET Une instruction judiciaire... et alors peut-être des poursuites peuvent éventuellement être engagées. Mais à partir d’un témoignage seul, certainement pas. (Quoique, avec la suppression du juge d’instruction, l’avenir vous donnera peut-être raison)

Ensuite une multiplication de témoignages, en dehors d’éléments matériels corroborant les allégations recueillies, cela s’appelle une rumeur.

>>>>D’ailleurs vous semblez plus préoccupé à mettre en cause les preuves, qu’a dénoncer le principe meme du trafic d’organe depuis ce pays, trafic parfaitement prouvé !!<<<<

Qu’il y ait un trafic, c’est hautement probable, qui plus est étant donné la pénurie avérée en matière de don d’organes en Israël, mais celui qui a été découvert aux USA est organisé selon un « modèle classique » notamment pratique en Inde ou au Pakistan, où la misère économique des « donneurs » est exploitée pour les inciter à vendre leurs organes.

Or, le fonctionnement du prétendu trafic soupçonné par Bölstrom serait radicalement différent, puisqu’il s’agirait d’aller assassiner des gens pour ensuite prélever leurs organes.
La différence est notable et est le sujet même de l’article, sans quoi celui-ci traiterait du trafic d’organes sans se focaliser sur le seul cas israëlien.
Il me semble donc légitime de m’intéresser aux prétendues « preuves » du trafic dénoncé avant de m’insurger et de battre ma coulpe.

Mais c’est vrai, je vous le concède, j’ai omis de verser ma petite larme introductive, comme il est de coutume citoyenne, avant d’avoir obtenu le droit de m’exprimer. Et vous, de votre côté, depuis combien de temps êtes vous engagé dans la lutte contre le trafic d’organes, comment cela se traduit-il dans votre quotidien ? Dites moi tout, je suis impatient de connaître le parcours qui vous a conduit à défendre une si noble cause...

>>>>en effet vos connaissances medicales sont quelque peu limites. On recupere des organes meme sur des accidentés de la route. Tout depend de l’etat de l’organe a « recuperer ».<<<<

« Tout dépend de l’organe à récupérer »... Me voilà parfaitement convaincu par votre démonstration absolument scientifique !

Par exemple, sauriez vous m’expliquer la différence entre les traumatismes causés aux organes internes par une fracture ou un écrasement à la suite d’un accident de la route et une projection d’esquilles à la suite de multiples blessures par balles ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès