• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de epapel

sur « L'affaire Ali Soumaré » : les opinions contraires du Monde et du Figaro


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

epapel epapel 23 février 2010 13:23

Ali Soumaré :

« En effet, il y a une affaire qui remonte à 1999, qui est désormais prescrite. C’est une erreur de jeunesse dont j’ai tiré les conséquences. J’ai même eu un déclic à ce moment-là. J’ai payé ma dette. Cela a nourri mon engagement, notamment dans le monde associatif et dans toutes mes actions à Villiers-le-Bel. Je sais ce que j’ai fait à cette époque-là, mais cela ne leur donne pas le droit de rajouter, onze ans après, un autre passé judiciaire qui, celui-là, ne m’appartient pas. Ces accusations sont en train de salir tout le reste de mon engagement et c’est inacceptable. »

Ce n’est pas simplement une information extorquée, c’est aussi une information manipulée ou non contrôlée : le multi-récidivisme attribué à Ali Soumaré est le fait d’un homonyme. Les accusateurs ont donc commis 2 délits :
- accès et divulgation d’informations illégaux
- diffamation (la bonne foi pouvant difficilement être invoquée puisqu’il l’intention est de nuire)

A partir de là, il ne reste plus qu’une erreur de jeunesse, l’exploiter de la sorte c’est nier aux jeunes qui ont fauté la possibilité d’un avenir normal.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès