• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eugène wermelinger

sur Bilan climatique 2006


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eugène wermelinger eugène wermelinger 9 décembre 2006 16:52

Voilà à nouveau posé le problème des énergies. Les centralismes industriels, politiques, syndicaux, veulent garder leurs positions dominantes. Et ne veulent pour ces raisons ne pas entendre parler de micro-productions électriques (pourtant à Fribourg en Brisgau une ville nouvelle produit plus qu’elle ne consomme !), presque pas d’énergie éolienne privée, idem pour la géothermie (néanmoins expérience à 67 Soultz sous forêt et à Bâle en Suisse) Des usines maré-motrices (Une nous suffit-elle ?) ? Non, il nous faut du nucléaire alors que nous ne savons même plus construire ces centrales (voir le retard de celle que nous devons livrer à la Norvège) Cela plaît aux complexes industriels concernés. Aux syndicats ouvriers aussi. C’est du blé à consommer entre eux ! Pour les moteurs de nos engins de déplacement : à la trappe la voiture à air comprimé, celle à eau pareil. Par contre oui disent-ils aux bio-carburants qui, en occupant nos sols au-delà des possibilités de la planète, vont nous faire crever de faim. Oui aux pompes à Hydrogène car ce sont les mêmes qui tiendront les stations services. Gardons espoir : les idées sont en route. De vous à moi : quand les chinois ou les indous, ou les sud-africains, proposeront de telles solutions, vous acheterez quoi ? Moi, c’est tout vu, si tant est que j’en aurai encore les moyens, et vous aussi !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès