• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de stef

sur La Belgique, victime d'un nettoyage linguistique ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

stef stef 2 juin 2010 23:37

La France a imposé son patois parisien au reste de la nation. Résultat : certaines langues régionales font une grosse résistance. Et ici, les explosifs parlent moins qu’en France !!!


L’imposition d’une langue unique n’est pas une bonne idée. La langue est le support de la culture spécifique à chaque région.

Quoi qu’on y fasse, les gens seront toujours attachés à leur racines. Par exemple : les polonais venus dans les mines du 62. Leurs descendants sont français, intégrés. Si votre voisin s’appelle Markovsky, et si vous ne connaissez pas son nom de famille et ses origines, vous ne pourrez pas deviner que c’est un descendant d’immigrés. La culture est la même, la façon de vivre aussi. Mais ! Il y aura toujours ce lien qui sera là, ce lien avec la Pologne, sa langue, ses traditions. J’ai été étonné de voir le nombre de gens parlant polonais à Marc-en-Baroeul. Lors d’une fête, le groupe Motion Trio (accordéon - Pologne) est venu faire un concert. A la fin, beaucoup de spectateurs les ont remercié en polonais (même moi  smiley ). reste quand même que tous ces gens sont des français.

L’erreur de la Belgique a été d’imposer le français comme langue officielle. Cela n’aurait pas marché non plus si le néerlandais avait été imposé. Il fallait d’entrée imposer le bilinguisme total (ou même trilinguisme). Quand on voit maintenant des politiques wallons qui ne sont pas capable d’aligner 2 mots dans la langue d’en face, comment voulez vous qu’au niveau populaire ce soit mieux ?

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès