• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur L'ardoise grecque : « Dans sept ans, on rasera gratis »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 22 juillet 2011 22:20

Croa,

pour l’escarcelle du banquier, les intérêts, eux, sont bien des espèces sonnantes et trébuchantes qui la rempliront.

Quant aux remboursements, ce sont aussi des espèces sonnantes et trébuchantes qui sortiront de notre poche de contribuables, et qui seules permettront que la « ligne comptable » comme vous dites puisse être soldée.

Même si ces espèces n’entrent pas dans l’escarcelle des banquiers.

Vous avez encore des progrès à faire dans la compréhension de ce mécanisme, semble-t-il. Je le dis sans ironie.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès