• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de aberlainnard

sur Durban : il est urgentissime... d'attendre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

aberlainnard 12 décembre 2011 21:11

À l’auteur ;

Comme vous, je suis atterré par l’inaction et l’irresponsabilité des dirigeants politiques face au changement climatique et aux effets dévastateurs qu’il engendrera sur l’économie et la société si nous attendons que les premiers effets négatifs sérieux se manifestent pour transformer notre mode de vie.

C’est ne rien comprendre aux phénomènes climatiques que soutenir qu’une hausse de la température moyenne planétaire de quelques degrés n’a aucun effet majeur sur la vie de l’humanité. Ou alors il faut vraiment être très mal informé ou prendre ses informations à la mauvaise adresse. À mon sens, c’est là que réside le problème. Trop peu d’entre nous savent ce qu’est réellement le GIEC, son rôle et le fondement des conclusions de son rapport. Trop peu ont lu, sinon le rapport Stern en entier, (ce que je n’ai pas fait moi-même ; plus de 500 pages en anglais !), du moins le résumé officiel en français. Et ce n’est pas étonnant, parce que parmi les journalistes, une minorité seulement ont lu et compris ces documents. Certes, des débats télévisés ont eu lieu. Mais un débat contradictoire est rarement informatif. C’est souvent plus du spectacle destiné à faire audience, qu’une source réelle d’information sérieuse. Le résultat est que le doute est entretenu dans l’esprit des citoyens et beaucoup choisissent de croire ceux qui les rassurent momentanément, ce qui est évidemment beaucoup plus confortable.

Émettre moins de CO2, c’est pourtant une bonne affaire et c’est faire d’une pierre deux coups. D’une part, brûler moins de combustibles fossiles c’est ralentir l’augmentation de la concentration du CO2 en haute atmosphère, et d’autre part c’est prolonger la disponibilité d’énergies qui s’épuisent et qui restent encore très (trop ?) bon marché tout en nous donnant du temps pour une inévitable conversion à d’autres sources d’énergie.

À l’inverse, continuer à brûler toujours plus de pétrole, de gaz et de charbon, c’est à coup sûr nous précipiter au devant d’ennuis cumulés très désagréables, de modifications climatiques plus intenses, en ayant tout fait pour rendre rapidement l’énergie plus inaccessible physiquement et économiquement. Avec une énergie devenue rare et très chère, nous serons sans moyens pour faire face à une situation devenue incontrôlable.

Beaucoup de discussions stériles, mode café du commerce, pourraient être évitées.

Une prise de conscience claire des problèmes étroitement liés posés par l’utilisation des énergies fossiles et le climat passe une information documentée accessible à tous.

 Voici quelques éléments qui vont dans ce sens :

 Comprendre le climat et comment il évolue dans le temps :

Cours sur le changement climatique (Jean Marc Jancovici) (durée des 8 vidéos 1:12:49)

http://www.youtube.com/playlist?list=PL18E36A14BA5AB7C1

 

Il s’agit d’un extrait des cours donnés à l’ École Des Mines De Paris

Énergie et changement climatique : éléments de base sur l’énergie au 21e siècle

que l’on trouve là :

http://www.mines-paristech.fr/ingenieurcivil/SitesIC/Balado/Climat_som.html

 Un résumé des cours complets, sous forme d’une conférence claire et documentée :

http://storage02.brainsonic.com/customers/entrecom/spie_20090702/fr/files/i ndex.html

 

Autre conférence intéressante :

L’économie du climat.

Conférence de Geneviève AZAM,

Enregistrement du 17 décembre 2007, dans le cadre de l’Université Populaire de l’Eau et du Développement Durable (UPEDD).

http://www.cerimes.fr/le-catalogue/leconomie-du-climat.html

 

Rapport GIEC

http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/syr/ar4_syr_fr.pdf

 

Rapport Stern

 http://www.hm-treasury.gov.uk/stern_review_final_report.htm

Résumé en français :

Résumé du Rapport Stern en version courte

Résumé du Rapport Stern en version longue

 

 

 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès