• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur « Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 24 janvier 2012 02:17

j’ajouterais que j’exècre cette étiquette d’écrivain-voyageur.
Ne voyant d’ailleurs aucune contradiction en adorant les bons récits de voyage, tout comme leurs auteurs.
Mais cette appellation qui cherche ses lettres de noblesse en voulant être contrôlée, par manifestations, colloques et festivals ne sert qu’à diviser l’universalisme des lettres, le voyage étant le corollaire de l’esprit du livre.
Tout cela me semble procéder d’un esprit de boutique.

Tout bon livre est un voyage,et chaque lecteur est invité à suivre son auteur, tout en complétant l’œuvre par son imagination personnelle.

Je ne vois pas pourquoi on différencerait le voyage dans les cévennes, de Stevenson, de son docteur Jykell and mister Hyde. Le voyage qu’il propose dans le second vous amène à des hauteurs et des points de vue sur l’homme que le prétexte de la géographie ne saurait diminuer.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès