• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet", mais j'ai définitivement perdu mon mode d'accés dans ce labyrinthe des mots de passe google. Ca ne fait rien, je garde l'avatar, ce brave snoopy qui représente pour moi l'omega du stoïcisme. Un genre philosophique arrondi en boucle par la pratique de la bicyclette, sur le mode zen : Des montées, des descentes, et les cheveux, ou ce qu'il m'en reste, au vent léger...Dieu me garde des crevaisons !

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 15 2889 360
1 mois 3 120 167
5 jours 2 49 95
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 49 37 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 18 novembre 18:45

    @velosolex
    extrait : 

    "

    Donc pour vous, M. Trump sait ce qu’il fait ?

    D’une certaine manière, il est un politicien brillant. Il est devenu le premier président en contournant l’élite et la presse, en s’adressant à une large audience directement à travers Twitter. Il a également réalisé que l’on peut mentir dans cette ère postmoderne. Il ment et cela n’a aucune importance. Il a compris que l’époque dans laquelle nous vivons est plus sensible au côté émotionnel qu’aux aspects cartésiens des choses. Les Russes font pareil et ils le font depuis bien longtemps. Poutine l’a lui-même appris sur les bancs du KGB : le mensonge n’a rien d’exceptionnel, ce n’est qu’une méthode opérationnelle.


    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/donald-trump/article/2017/11/17/je-ne-dis-pas-que-trump-est-un-agent-du-kgb-mais_5216721_4853715.html#QRwP5gVujWH3VmCC.99



  • velosolex velosolex 18 novembre 18:43

    @Fergus
    "Je ne dis pas que Trump est un agent du KGB


    Il est certain que les russes
     entretiennent tout un réseau d’influences sur la toile. Ses agents font plus ou moins dans la dentelle. C’est ce qu’on se dit en tout cas en lisant sur ce site, des articles si propagandistes, à la solde de Poutine, qu’ils en sont révélateurs. 
    La camarade Néant tenant le pompon, me semble t’’il. Mais peut être ai je lu trop John le Carré, pour voir que ça ne tourne pas rond....


  • velosolex velosolex 18 novembre 17:56

    @leypanou
    J’ai mon indépendance d’esprit, et je ne suis pas sensible à tous les tartufes qui manipulent les gogos sur cette toile, et qui confondent lucidité et aveuglement, pour ne pas dire suivisme. 




  • velosolex velosolex 18 novembre 14:18

    @Jeussey de Sourcesûre
    « .Il avance ses pions si on recule les nôtres. »

    Ca s’est toujours passé ainsi. Une partie d’échecs savante. Le choix entre la lâcheté et la volonté et le courage. Si on avait pas reculé face à Hitler et à ses coups de bluff dans les années 30, l’histoire n’aurait pas été ce qu’elle a été. 
    L’URSS s’est effondrée d’elle même, un empire colonial comme un autre. Les républiques qui y étaient fixées en ont gardé une grande méfiance, que ce soit les pays baltes, la Pologne, et même les pays nordiques conservant le service militaire .L’europe n’est en aucun cas responsable de cet état de choses, sans doute encouragé par Reagan, qui a agi dans l’ombre pour descendre les cours du pétrole, vital pour cet empire....Mais que cette spéculation est réussie est bien révélatrice de l’état de l’urss à cette époque, dont l’aventure afghanne avait été l’initiative de trop, le mauvais pion avancé, celui qui protégeait le roi....L’Ukraine a mon avis est d’une autre facture, car depuis des siècles,ces deux peuples étaient liés, dans l’espace. Reste que la volonté d’indépendance est sans doute plus consistante et justifiée que celle de la catalogne, et est liée à l’histoire récente et à la répression stalinienne...Ne pas oublier que les nazis avaient été accueilli dans un premier temps à bras ouverts par les populations ukrainiennes qui croyaient voir en eux des libérateurs. 
    Pour ce foutu brexit, je doute depuis son avènement, que les anglais iront jusqu’au bout. A mon avis, il y aura un second référendum, et l’on sait maintenant d’avance que sera le résultat. Ceux là ont confondu jeu de l’oie, et partie d’échecs. 



  • velosolex velosolex 18 novembre 13:12

    Que May pédale dans le porridge, c’est un fait. Par contre l’analyse du succès de Trump contre Clinton m’apparaît savoureuse. 

    Ce gros porc négationniste, espace de doc Folamour, ne doit son succès qu’à sa puissance, les aides de la russie (avec ses hackers), qui joue d’ailleurs avec le feu, et au travers d’une campagne de diffamation mensongère, sans parlé des promesses faites au petit peuple...Clinton n’est pas un must, mais rien à voir avec la folie et la paranoïa imprévisible de Trump, qui dispose de la mallette nucléaire...
    Le Brexit, c’est un peu pareil : Une démagogie patente, des promesses qui s’évaporent au contact de la réalité, sur fond de chute de la livre, et d’un pouvoir d’achat en berne. 
    Si Major et Cameron ont joué avec le brexit, ils n’attendaient pas à être pris au mot. May a sauté comme elle a pu sur ce cheval fou, qui fait des embardées dans tous les sens, et qu’elle cherche à calmer, ou à vendre....S
    Poutine n’est pas un con. Ca je suis OK, mais ça ne veut pas dire qu’il nous veut du bien, bien au contrare......Il avance ses pions si on recule les nôtres. Au moins un point d’accord avec les usa : Ils ne veulent pas d’une Europe forte, tout comme nous ne voulons pas d’une Russie forte.....L’éternel politik, c’est de morceler le territoire de l’autre...... C’est pour ça qu’il encouragera tout esprit dans ce sens, et May est un occasion, tous comme demain tous les nationalisme divergents : C’est en ce sens qu’il faut voir les tapis rouges aux parties extrémistes, genre front national

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv