• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet", mais j'ai définitivement perdu mon mode d'accés dans ce labyrinthe des mots de passe google. Ca ne fait rien, je garde l'avatar, ce brave snoopy qui représente pour moi l'omega du stoïcisme. Un genre philosophique arrondi en boucle par la pratique de la bicyclette, sur le mode zen : Des montées, des descentes, et les cheveux, ou ce qu'il m'en reste, au vent léger...Dieu me garde des crevaisons !

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 2772 194
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 49 37 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 11 août 19:13

    @Robert Lavigue
    A propos de Vivian Maier, dont j’ai acheté le livre édité au US, j’y ai été aussi d’un p’tit article il y a quelques temps.  http://bit.ly/2fxT3b2  Beaucoup se sont interrogés sur le mystère autour d’une telle génie !

    Pour quelle étrange raison, nous disent ils, cette femme a t’elle voulu rester dans l’ombre ?...Une question qui fait l’’impasse sur le problème central, le mépris de classe, voir le rejet, ou l’aveuglement délibéré
    A mon humble avis, comme je l’évoque dans cette article, ce n’est sans doute pas parce qu’elle n’a pas tenté de percer, mais plutot parce que le « plafond de verre » était trop haut pour elle, et qu’on l’a vite découragé dans ses tentatives, bien difficiles il est vrai, liés à son infortune et son manque de connaissance du gotha : Elle ne vient de nulle part, c’est une femme, elle est d’extraction sociale basse, elle n’appartient à aucune école.....Tenter de se faire un nom avec de telles références vous ouvre juste la possibilité de rester nounou...Cette femme géniale n’était pas agrégée, comme Rosemar...Voilà la raison du discrédit, et du mépris de Rosemar victime des œillère de son corps social...Des vivian Maier, je pense qu’il en existe beaucoup...Dans beaucoup de disciplines d’ailleurs. Bourdieu effectivement pourrait utiliser le matériel Maier pour parler de la distinction sociale. 


  • velosolex velosolex 11 août 18:55

    @Robert Lavigue
    Opposer la pratique du selfie (vulgaire) et celle de la photo artistique du coucher de soleil sur la Loire (noble

    A vrai dire je crois que les paradigmes se sont maintenant inversés..Faire de la surexposition , un mauvais cadrage ou une photo très gore, aux couleurs saturées, fera de vous un graine de génie. Enfin pour ceux qui veulent se laisser convaincre, en rapport avec la réputation du pedigree, ou de la galerie, et de l’égo des bourgeois gentilshommes.
    Tout les ans je me rend au festival de la gacilly, dans le morbihan. Il est gratuit, il dure tout l’été, et vous fera passer une journée vraiment agréable, dans cette jolie petite ville. http://bit.ly/2uNVVlY Les photographes témoins du monde et de son évolution représentent la volonté éditoriale de ce festival. A mon avis, bien plus jouissif que le festival d’arles, qui est courru par toute la bronca parisienne. Pour la même raison je préfère le festival de Coutances « jazz sous les pommiers », à bien d’autres, plus courus du gotha. 


  • velosolex velosolex 11 août 18:44

    Mais y a t’il une vie de l’autre coté de la caisse du surpermarché ?...

    Certains disent avoir aperçu une lumière, d’autres disent qu’un tunnel en forme d’escalator a tenté de les amener vers un autre monde. Celui du parking où l’on part pour des destinations étranges, après avoir débarquer les achats dans un coffre.. 
    Tout cela me fait rêver et m’inquiète. 
    Pour le moment je tente d’échapper aux vigiles, et me cache dans les cabines d’essayage, dés que les lumières déclinent.


  • velosolex velosolex 11 août 18:34

    La photo, c’est l’apprentissage du regard, une lapalissade, c’est vrai. On s’en aperçoit le jour où l’on a pas son appareil photo sur soi, et qu’on se surprend à faire des plans, à s’extasier sur ce qu’on aurait jadis négligé. L’exercice crée donc l’amélioration, comme dans tout exercice qu’on répète, à condition de ne pas croire génial les agrandissements que l’on fera d’une portée de chatons...... Les accointances avec la peinture sont flagrantes, liées à la lumière, à ce quelque chose d’indéfinissable, qu’on ne peut mette en boite.. Jacques Henri Lartigue fut un grand peintre, avant de se faire un nom dans la photographie, un sujet qu’il maîtrisait depuis son enfance, quand tout minot, il photographiait les aéroplans, et les belles dames 1900, dans ce allait devenir déjà des photos de légende. Il traversa ainsi le siècle, trois ou quatre générations, ce qui lui valut un jour la réflexion d’un amateur américain, en visite d’une rétrospective, pensant avoir affaire au descendant du grand homme qui flirtait avec ses 90 ans..... ....Lartigue qui savait de quoi il causait avouera tout de même que la peinture exige plus de temps qu’un instantanée, et que si la qualité du photographe est importante, il y a une part de change, d’impondérable, dans la réalisation. Donc que l’humilité doit rester la règle dans cet exercice où la qualité de l’appareil, et la beauté du modèle, tout autant que sa participation ou au contraire son refus borné, qui peut donner de la beauté et du caractère à l’affaire, ont une importance énorme...Oui, le photographe est un voleur, un suspect, un voyeur ( mais pas une exhibitionniste) .L’appareil est un engin qui vous donne un culot et une force étonnante. Les photographes de guerre s’en servent comme un ambassadeur, mais aussi un bouclier. Envers l’ émotion qui peut les submerger aussi. La photo vous met en effet de l’autre coté des apparences, et flirte avec le monde de Lewis Caroll. Vivian Maier fut l’une des dernière découvertes de ces dernières années. http://bit.ly/2fxT3b2

    Une photo ou deux vraiment réussies chaque année, c’est le but que me fixe depuis qu’en 75, à Lahore, j’ai acheté une canon ftb à un australien...Pour le moment, je tiens la moyenne.


  • velosolex velosolex 9 août 23:49

    @velosolex
    Petite erreur de perspective. Il faut lire "livre, et non le film Edgar Morin, fait en 67, (La Métamorphose de Plozevet d’Edgar Morin) consécutivement à cette vaste étude sous couvert scientifique qui étudia le village au début des années 60, toutes œuvres sujettes à polémiques, sans doute salutaires, et formatrices, puisqu’un témoin avouera que pour lui cette contestation fut le terrain favorable à son émancipation intellectuelle, et la porte ouverte sur les idées de 68

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès