• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet" ! .Doctorat en échappée belle. Grande pratique de l'art de la fugue pour guidon et selle de vélo, avec cheveux au vent, pour ce qu'il m'en reste. Dieu me garde des crevaisons quand j'ai la tête dans les nuages, et que je monte à l'assaut des belles collines ! 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 7855 1854
1 mois 1 128 30
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 170 116 54
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 2 juin 09:21

    @Séraphin Lampion
    Bravo pour cette réflexion, qui tire les rallonges. L’auteur aurait du en effet débrayer sur la notion de philosophe, un titre qu’on semble donner de façon définitive aux diplômés ad hoc. Les médias font des ronds de jambe avec quelques infatués, prenant parfois de plus en plus de morgue, en fonction du nombre de micros tendus.
    D’une façon générale, l’époque adore justifier la pertinence des invités en assommant d’emblée l’auditeur des titres, qui font penser aux anciens noms de famille de la noblesse…."Maitre de conférence à Diderot...Chercheur à l’institut des hautes études…Une volonté de transformer d’ailleurs en sciences exactes souvent des sciences humaines, tenant debout selon les opinions de leur auteur, mais faisant passer celle ci à une sorte d’expertise éclairée, et qu’il sera bien difficile au contradicteur de critiquer, surtout si le pauvre a bac moins cinq...
    On oubliera donc qu’énormément de génies ont eu des vies tout à fait hors académie, et que Platon et Socrate ont été des soldats, Rousseau un errant...
    Mais voilà que miracle des temps et du covid, L’infirmière est vue comme une héroïne, en fonction du fait qu’elle descend tous les jours aux frontières de la vie et de la mort, chose qu’on semble découvrir subitement. 
    La distribution de la parole et sa légitimé est donc fonction d’un ensemble de lois tenant à la société du spectacle, et de la culture, avec la fosse à orchestre de la politique en second plan.
    Le promoteur de l’université de Caen a été un moment très crédible, et novateur, car critiquant justement la distribution des rôles, et la dynamique de la culture officielle.
    Il a vieilli, il est devenu trouble, gagné par la paranoïa. Rien de plus classique, et d’universel. Robespierre était un humaniste et un poète, avant qu’il ne s’égare dans la terreur avec quelques autres, dans une époque où éliminer la concurrence menait à hausser son discours et à raccourcir les têtes.
    Nous en sommes toujours là, quoique au deuxième degré. 



  • velosolex velosolex 27 mai 23:53

    @Et hop !

    Autant de conneries que « et hop » en espérant que ça passe !

    Mais l’histoire, c’est pas un truc de passe passe, ou de pigeon qu’on fait entrer, qu’on fait sortir du chapeau !



  • velosolex velosolex 27 mai 23:47

    @Cadoudal
    La version proposée aux français était incomplète. Hitler avait trouvé plus prudent d’expurger les passages les plus inquiétants pour notre pays. 
    Un éditeur français s’en ému, et donna le texte original, mais il fut interdit par la justice. 
    Malgré cela, avant que l’œuvre passe au pilon, il l’envoya aux parlementaires dont aucun ne s’émut. Mais enfin ils étaient informés du programme TV



  • velosolex velosolex 27 mai 23:41

    @Aita Pea Pea
    Hithler était un combattant de 14. En 18, il s’état inscrit pas hasard sur une feuille, collée à la carserne. On cherchait des hommes motivés, pour discourir auprès des foules sur les dangers du communisme. S’ensuivit une petite formation d’une semaine, genre congé formation. 
    C’est là, tout à coup, qu’il prend conscience de sa force sur les foules. Je veux bien le croire ; Une expérience de « théatre » m’a moi aussi stupéfait de cette espèce de magie qui enivre, et dont Balkany en est rendu au stade terminal….
    Voilà la génèse du crime. Avec ça gamin, il a eut comme copain de classe un gamin juif qu’il ne supporte pas, car trop bon, alors qu’il est plus que moyen. C’est Wittgentstein. , l’exact opposé d’Adolph ; Il est introverti, brillant, et va devenir philosophe, mathématicien émérite, mais aussi architecte et compositeur, après avoir refusé l’héritage familial.
    Finalement il va se mettre au jardinage, alors que l’autre a tout détruit. 
    Je m étonne que personne n’ai pas encore fait de film sur cette histoire. . 
    Mais Wittgenstein disait que quand on ne comprend pas un problème philosophique, il faut le poser d’une autre façon. 
    Alors peut être que cette histoire semble trop une fiction, pour la rendre crédible. Parfois il semble qu’il y a un dieu qui s’amuse, là haut, à moins qu’il s’enmerde. 



  • velosolex velosolex 27 mai 23:26

    @Cadoudal
    C’est tout de même les communistes et leur appareil qui forgèrent les réseaux de résistance en France, et nous permirent in extrémis, surprise du chef, de faire partie des pays vainqueurs. 
    Il a les hommes capables, courageux, héroïques, et il y a les cons, aujourd’hui comme hier.
    Les uns et les autres sont dans tous les partis, c’est pour cela qu’après guerre, Dassaut, par exemple, gardera nombre de copains communistes. 
    Entre 39 et 45, énormément de gens sont séduit par l’idée communiste, dont il ne voient pas et ne veulent pas imaginer les dérives.
    Pour la Russie, lire « Vie et destin » de Vassili Grossman, un livre écrit par un ancien combattant de Stalingrad, qui peu à peu se persuade que nazisme et stalinisme sont les deux têtes de la même pieuvre totalitaire 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès