• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet" ! .( abandonné car ayant perdu le mot de passe de mon imail qui conditionnait l'accés) Doctorat en échappée belle. Grande pratique de l'art de la fugue pour guidon et selle de vélo, avec cheveux au vent, pour ce qu'il m'en reste. Dieu me garde des crevaisons quand j'ai la tête dans les nuages, et que je monte à l'assaut des belles collines ! 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 49 10049 1938
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 183 123 60
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 30 décembre 2023 21:21

    « Depardieu, c’est le terroir, et en France on ne touche pas le terroir » Un argument de chasseur, qui ose se la jouer écologique, comme ces beaufs se la jouent « artistes.. » Presque Dreyfusard, surjouant la colère, là où il n’y a que la trouille qu’on leur coupe les couilles et leur revenu de fonction....« Que n’ai je vécu pour tant d’infamie ! »« .

    Leur terroir du »septième art et crapulerie« , est bien déglingué, à l’instar de celui qu’on trouve dans la diagonale du vide....Ses porcheries, sa violence, ses pesticides. Un univers puant la mort. Les rivières ne charrient plus que des cadavres. Les oiseaux, vrais permanents du spectacle, se sont tus... Quelques chasseurs en goguette, les potes à Depardieu, surgissent derrière un bosquet : Voilà ce que me donne l’image de ce groupe . Ils n’ont pas les même valeurs que nous, à cause de leur sensibilité d’artiste à deux coups.. Ni le même odorat. 

    Une bande de 50 compères. Pas des gars courageux à l’ordinaire, genre à monter sur les barricades, à faire les têtes de manifs. Mais vous savez la force que donne le groupe. »Nous partîmes 500 , et nous fûmes 2000 en arrivant au port « ....Ils ont été boire un coup pour se donner du courage avant de pétitionner ensemble. Près à toutes les conneries qu’on regrette au réveil. Ca me fait penser que Coluche offrit à Patrick Dewaere, le compère des »valseuses« le fusil avec lequel il se donna la mort !  »N’est ce pas grave ce qui se joue ? A dit l’un deux. Si on laisse faire, demain ce seront des dames patronnesses qui feront les castings et nous retirerons les poules aux œufs d’or !« 

    Chacun à son fusil même s’ils ne savent tirer pour beaucoup qu’au niveau de l’abdomen, sur les plateaux. Des grandes bouffes, et des derniers tangos à Paris ! Chut, c’est de l’art ! Les gueux n’y connaissent rien, c’est bien connu. Gérard, mais c’est un artiste considérable ! Tout le monde nous l’envie. Poutine l’a naturalisé dans la vodka ! Il chante Barbara admirable et demain la Callas s’il le veut, s’il le faut ! Pas du gros rouge qui tache ! »

    Parmi les signataires on retrouve le réalisateur Bertrand Blier, les actrices Nathalie Baye, Carole Bouquet ou Charlotte Rampling, les acteurs Jacques Weber ou Gérard Darmon, mais aussi les chanteurs Roberto Alagna, Carla Bruni, Arielle Dombasle ou Jacques Dutronc« . Paris s’éveille ! C’est l’heure des poubelles ! Rien que du beau monde ! Des femmes aussi, curieusement complices.. Est ce vraiment une surprise. Entre associé-es, on se respecte ! Le monde du cinéma n’a jamais fait trop de résistance ! Envers l’argent et la compromission, c’est le même compte courant... Inutile d’aller jusqu’à la guerre, pour ramener la duplicité des Fernandel et des Maurice Chevalier !

    Mais quelle beau talent, pour ces comédiennes de jouer l’indignation vertueuse. Je retire le dernier mot. Nous parlerons d’indignation vénale ! Gérard, c’est leur fusible. Ils- elles-Ieles se feront donc complices, contents pas contents contents. Pour le coup j’hésite pas à me servir de l’écriture inclusive.  »Il faut sauver le soldat Gérard« ....Mais on a trouvé aussi des femmes et même des noirs dans le Ku Klux Kan. Beaucoup sur la photo ont préféré se planquer derrière les copains, hésitant jusqu’au dernier moment, dans un dilemme d’épicier : »Au final, qu’est ce que je gagne, qu’est ce que je risque ?« ....

    Mais tout de même un réseau ça s’entretient, dans cette septième compagnie où on tire des coups dans les coulisses. Ce sont les petites mains qui essuient.... J’ai vu que Pierre Richard, le grand bond maintenant aux cheveux gris, avec une chaussure noire, a écrasé avec cette affaire, une crotte sur le trottoir. Il était ambassadeur d’une association luttant contre les maltraitances faites aux enfants. Sa signature au club »tous pour un, un pour tous«  lui a coûté ce statut...

    .C’est injuste. Depardieu, qui »bénéficie de la présomption d’innocence« n ’a jamais attaqué sexuellement d’enfants. Ou alors ça se saurait. Des jeunes filles, des débutantes ? Il faudrait demander à Matzneff, qui connaissait le milieu. Son nom d’ailleurs, tiens, n’est pas dans les 50 mousquetaires. »Un pour tous, tous pour un !" Enfin, jusqu’à un certain moment....



  • velosolex velosolex 8 décembre 2023 12:03

    La photo trafiquée du tank en flammes, vient d’un logiciel de création d’images de bas de gamme. Le texte lui vient des influenceurs en ligne, ou d’un logiciel de manipulation pour les nuls. 



  • velosolex velosolex 30 novembre 2023 12:29

    @olivier cabanel
    Le parallèle avec Hitler est commun mais hasardeux. Sans vouloir faire l’apologie de l’empereur, ils ne travaillent pas dans la même catégorie des beaux arts militaires. Ils ne sont pas du tout alimentés par le même moteur. Hitler est un nationaliste qui d’emblée effraie l’Europe entière par son motif à la fois eugéniste et conquérant. Napoléon est le successeur de Bonaparte qui en début de carrière est un général d’une république aux abois, cerné par toutes les puissances européennes. Mais par bien des cotés, c’est un homme moderne, séducteur, vendant une idée européenne qui aboutira à la construction allemande à travers l’embryon de la confédération des états du Rhin.
    Beethoven comme bien d’autres applaudiront à l’idée avant de déchanter, au fur et à mesure de l’évolution du personnage. Reste qu’on refait aux quatre coins de l’Europe les grandes batailles napoléoniennes avec costume d’époque alors que personne ne penserait refaire les batailles contre les nazis. Même s’il y a des millions de morts en Europe dus à Napoléon, il n’y a pas de projet génocidaire derrière. 
    Ce qui a été déterminant chez Hitler, c’est la période liée à la fin de la première guerre, quand il est s’inscrit parmi les volontaires au sein de l’armée, qui auront pour mission de faire des discours anticommunistes, afin d’enrayer tout risque de guerre civile, alors que la révolution russe à commencé. Hitler prendra alors conscience de sa capacité d’endoctrinement. La suite est en rapport. 



  • velosolex velosolex 30 novembre 2023 12:13

    @Fergus
    Je n’ai pas lu. A découvrir donc. Un genre qui possède de vrais réussites avec les mémoires d’un paysan bas breton de Deguignet, évoquant la guerre de Crimée, et les carnets de guerre du poilu Barthas.
    Mais Zola sans avoir été combattant a rendu toute l’horreur et l’absurdité de la guerre dans « la débâcle » sur la guerre de 70,que j’ai découvert dernièrement. Un des rares livres des Rougon Macquart que je n’avais pas encore lu. Une vrai préfiguration de la guerre de 14, avec les soldats hachés menu par l’artillerie avant même qu’ils ne voient l’ennemi. 



  • velosolex velosolex 30 novembre 2023 09:22

    Au fond, qu’est ce qu’il faut, pour devenir empereur ?

    J’ai regardé sur le net, il n’y a pas besoin de master. Juste un sacré culot. Ne doutez de rien, dites que vous êtes missionné par dieu, le pape, la raison pure. Les masses aiment ceux qui braillent plus fort que les autres. C’est comme ça qu’un type a réussi à se faire président en Argentine en brandissant une tronçonneuse. Avoir un dombass à libérer est toujours un plus. Vous trouverez toujours plein de types déjantés pour aller se faire abimer le portrait et surtout celui des autres, sans compter leurs femmes. 

    Si la place est déjà prise, rabattez vous sur une secte. Gourou est le prix de consolation aux empereurs déçus. Un yogiste tantrique de 72 ans vient tout de même de se faire embarquer par la patrouille, pour avoir voulu privilégier la position de la bête à deux dos, pour prier sur le dos de jeunes adolescentes. Matzneff était quand même moins gourmand.

    A regarder sur Arte une série de reportage en replay sur un gourou qui a sévi dans les années 80 et 90. « La tribu et le gourou-Gaïaland », https://tinyurl.com/5n8hnxy en quatre épisodes. Etrange de voir des gens perdre leur libre arbitre. A croire que la liberté est la chose la plus difficile à assumer. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité