• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet" ! .Doctorat en échappée belle. Grande pratique de l'art de la fugue pour guidon et selle de vélo, avec cheveux au vent, pour ce qu'il m'en reste. Dieu me garde des crevaisons quand j'ai la tête dans les nuages, et que je monte à l'assaut des belles collines ! 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 28 5020 1170
1 mois 1 266 41
5 jours 0 24 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 133 91 42
1 mois 35 23 12
5 jours 3 2 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 13 novembre 03:21

    @njama
    Toute cette belle rhétorique et ce fleuret moucheté des mots, et des sens vole en éclat quand l’orage arrive, et qu’il faut se déterminer ; alors nos définitions nous semblent vaines. La boucherie de 14 est incompréhensible quand on connait la fin. En 14, même dans la tête de Jaurès c’était autre chose. J’ai tout lu, les carnets du soldat Berthas, les romans révoltés de Giono. Les allusions esthétiques de Proust s’emballant pour un combat aérien au dessus de Paris me font gerber, tout autant que les déclarations d’Apollinaire. « que la guerre est jolie »
    Déjà que j’ai fait mon service militaire, alors que tant d’autres faisaient le malin en se faisant réformer. J’aurais sans doute était un de ces pauvres cons, que j’imaginais quand je faisait des marches dans la pluie de novembre avec ma compagnie, du coté du chemin des dames...
    Mais pas de dames ! Dame ! Comme on dit en Bretagne....Je pensais à mon grand père qu’était dans la cavalerie. Comment pouvait on se batte habillé en cuirassé...Trois fois son cheval est mort sous lui. A qui tient la vie, la sienne et la mienne qui y était lié comme tant d’autres...Le cheval est une drôle de pièce d’échec, que je me permet d’évoquer, puisqu’on ici des échecs...Se déplaçant en quinconce. Un peu à la façon de la vie, ou de la mort, passant par dessus les autres pièces. 
    Hier j’e me suis rendu à La Feuillée, petit village des monts d’arrée. 1700 habitants en 14...110 gars n sont pas revenus. Un peintre local les a représenté tous sur les murs des maisons. C’était très émouvant .https://bit.ly/2PRClUt
    Le papier kraft s’en va au vent, dans la nuit de novembre. Ils sont toujours là, dans la mémoire. Je ne les avais jamais imaginé ainsi, debout. https://bit.ly/2z1K9JJ



  • velosolex velosolex 12 novembre 17:49

    @titi
    Faudrait savoir si tous les conscrits de ce patelin sont revenus. S’ils c’est vrai, ce n’est absolument pas l’expression de l’ordinaire des villages de France ! J’ai été hier assister aux commémorations émouvantes du village de La Feuillée, dans les monts d’arrée à 60kms de Brest. 
    Des silhouettes grandeur nature ont été peintes par un artiste anglais le fronton des maisons. Des poilus qui vous ramènent à la réalité de la disparition. 
    112 hommes ainsi représentant ceux disparus ; la population en comptant alors 1700.....Ce qui signifie que les deux tiers des hommes jeunes ont été fauchés." L’ombre des poilus dans la commune.
    A vrai dire j’ai rarement vu quelque chose de si émouvant, et de si parlant. https://bit.ly/2PRClUt



  • velosolex velosolex 12 novembre 17:34

    Vous brassez énormément de choses assez différentes. Pour le monument que vous évoquez,« Le pire n’est jamais sûr », il me semble moi une belle marque de connerie.

    Je préfère les monuments pacifistes, qui condamnent la guerre, et ses horreurs. Mais faire le malin pour la bonne raison que leurs ancêtres s’en sont sortis relève à la fois d’un mépris pour les autres, leurs familles.

    Bien dans l’air du temps : Une bande de cons qui ne voient pas plus loin que le bout du nez, et à qui on pourrait l répondre qu’ils sont eux, l’expression du pire.

    La rencontre de la bêtise, de la flagornerie, et celui de faire du bruit, en pétant au nez des autres. 

    Pour le reste, on ne peut reprocher à De Gaulle et à Adenauer de ne pas avoir fait les maximum, et d’avoir réussi. Plus de contentieux guerrier entre ces deux pays ; Les souvenirs de guerre, sont ceux d’un grand gâchis. Les deux pays qui ont le plus donné avec l’Angleterre,, et pourtant plus trace de ce nationalisme que vous rencontrerez dans les pays de l’est ou des Balkans, à la Turquie et jusqu’en Grèce. Je suis européen jusqu’à l’extrême. J’ai des amis anglais. Un autre allemand reste traumatisé par le bombardement d’Hambourg, où il était gamin, fuyant avec sa mère et la soeur la maison bombardée. Je n’aurais pas la cruauté de lui dire « le pire n’est jamais sûr » ! On peut se comprendre sans connaitre toutes les langues ; L’anglais fait office tout de même de passeport bien commode. Et jamais il n’a été si facile de s’y mettre. Mais il est de bon sens de coupler avec les livres d’histoire, de sociologie, et de philosophie ; Ce qui évite de faire des pieds de nez aux autres, comme cette étrange plaque le suggère.



  • velosolex velosolex 10 novembre 17:24

    @Jean Keim
    L’IA est la monstrueuse preuve de l’intelligence pervertie, en synergie avec le mythe de « l’homme augmenté »....Ce qui veut signifie clairement qu’un quatrième reich, encore plus terrifiant que le troisième est sur les rails, qu’une poignée de gens qui se pensent élus, en raison de leur fortune, ou de leur appartenance à un clan envisagent tranquillement de supporter l’ethnocide tout proche, en embarquant pour une ile paradisiaque, sécurisée, autonome, à l’abri de la dégénérescence et des évolutions du climat,, eux mêmes pourvus des dernières inventions technologiques. Ce n’est plus de la science fiction. Irrationnel, me direz vous ?...L’essentiel est qu’eux mêmes y croient assez pour rester dans le déni, et ne pas vouloir change le monde où nous tenons encore debout. C’est le plus préoccupant. Car c’est bien sûr un clivage qui nie le reste de l’humanité, et qui même s’il s’avère suicidaire, comme chez les nazis qui se pensaient des surhommes, c’est un monstre froid. La seule solution, le réveil, et la mobilisation...Avez vous signé la pétition. "On veut des coquelicots. Elle rencontre un beau succès.  https://bit.ly/2P83Zx0 . 



  • velosolex velosolex 10 novembre 12:16

    @Tall
    On l’a pas fabriqué, mais par contre, on l’a bien détruite. Je sais pas pour L’IA, mais pour la naturelle, elle est sacrément pervertie. 
    Jean Keln, non, il n’y a plus à foison oiseaux, plantes et arbres. Ca disparaît à toute allure. Pas une théorie du complot, mais la vue objective de notre monde,un paquebot rutilant, les soirs de quinzaine commerciale, mais à la coque pourrie. 
    Si ce brave Noë devant refaire une arche, il aurait bien du mal à trouver les animaux pour monter dedans ; Par contre les hommes la prendrait d’assaut. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès