• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mor Aucon

sur Grèce laboratoire de l'Europe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mor Aucon Mor Aucon 10 mars 2012 14:51

M. l’auteur, quelle erreur de perspective vous faites en disant : « La Grèce va servir de phase de test à une nouvelle offensive du capitalisme en Europe, en livrant les économies nationales aux exigences et à la rapacité des marchés financiers. »

Cette phase de test, comme vous l’appelez, de la doctrine de Friedman sur le sol européen s’est déroulée en Islande dans à partir des années 90. Ce qui se passe en Grèce est post-friedmanien, si je puis dire, le capitalisme néolibéral n’est plus dans la dynamique triomphante des vingt dernières années et tout l’enjeu, dont la situation financière de la Grèce est un des points clés, est de forcer une accalmie sur les marchés pour entreprendre une réforme financière. Le pôle de la résistance néolibérale à cette réforme est clairement situé à Londres, avec ses eurosceptiques protecteurs des privilèges d’une City elle-même tête-de-pont de Wall Street mais le libéralisme, pas nécessairement friedmanien, a ses adeptes sur le continent aussi, notamment au sein des partis conservateurs. Là est la césure, qui empêche une solidarité européenne effective, entre le modèle de l’Europe sociale et celui de la libérale et les acteurs principaux des marchés font tout pour l’entretenir afin de retarder l’échéance de cette réforme financière inévitable.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès