• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jack mandon

sur « Reconnaissance », entre réalité et virtualité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 10 avril 2013 14:35

volt,

« la rançon de l’amour, c’est la haine »

Brièvement, toute citation mériterait un développement.

L’amour et la haine, c’est la même chose. L’amour prend plusieurs formes.
Pour faire court il est fusion avec l’autre et cela devient un enfer, d’abord
dans l’illusion d’amour, c’est la douce folie, mais comme cela ne signifie pas
que l’on reconnait l’autre, alors, à plus ou moins brève échéance c’est la rupture
avec tout son cortège de violence, de menace et de souffrance.
S’il y a rejet pour des raisons subjectives ou objectives, d’entrée, c’est réglé.
Le troisième cas de figure se trouve assez vite sur le chemin de
la reconnaissance de l’autre. L’harmonie s’installe avec ses limites humaines,
mais le partage et le regard s’oriente dans la bonne direction.
Ce cas est rare. Les interférences entre les trois possibilités sont nombreuses
et dresse un bilan chaotique de la vie...La situation la plus commune.

Bien sur Lacan connaissait la musique.

Ces échanges m’enrichissent et m’invite à confirmer ce que je vous disais,
commentateur et auteurs même combat.
J’ajoute, je crois que ce qui permettrait à tout le monde de comprendre, c’est
qu’il existe une alternance entre commentaire et papier rédigé,
pour tout le monde.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès