• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Hermes

sur La cité du bonheur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hermes Hermes 10 juillet 2013 11:09

Bonjour Vladivostok,

Merci pour cet excellent commentaire. je le garde au chaud pour sa pertinence synthétique et sa profondeur d’analyse.

La cité est elle-même issue de l’attirance pour le confort plus facile, du regroupement autout d’un pouvoir, etc. et en final la compensation de la peur fondamentale de sa propre disparition. La violence de la cité ne disparaîtra que lorsqu’une majorité d’être humains auront appris à reconnaitre cette peur, et la haine qui en est issue, et qui est le pendant de tout le pouvoir et du confort recherchés.

Le fil d’ariane pour sortir du dédale civilisationnel de la cité est à l’intérieur de soi-même, dans le présent, instant après instant, en apprivoisant et transformant progressivement le minotaure intérieur. smiley

Bonne journé et merci encore.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès