• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jack mandon

sur Ballade en quête de liberté


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 30 juillet 2013 03:17

Alinea,

Peut être l’abandon oriental est une manière de se nourrir au cosmos,
c’est évoluer dans le sens du courant, accompagner l’énergie cosmique.
Les amérindiens se sentaient locataires et responsables du milieu
dans lequel ils évoluaient. Le soleil, l’eau, la terre, ils en étaient dépositaires.
Ils trouvaient tout à fait curieux que les européens leurs proposent
d’acheter la terre. Plus tard, ils connurent l’enfer. 
Il semblerait que l’occidental développe un pouvoir de contrôle, de prise
sur l’environnement naturel, c’est à dire qu’il s’illusionne.
Avez vous essayé de nager à contre courant ?
Au fond, ce monde de l’ancien orient procédait du cerveau droit, féminin,
imaginatif, créatif, spirituel, naturel.
Le cerveau gauche, l’apprentissage du langage, la technique, le masculin,
le pouvoir d’organisation et de rationalisation. La démarche culturelle.
En bonne logique, les deux cerveaux se doivent d’être complémentaires,
pour que l’animation se développe harmonieusement.

Bonne nuit Alinea.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès