• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Papybom

sur Le « terrorisme » du genre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Papybom Papybom 9 février 2014 09:30

Bonjour Prudence Gayant.

Une garce est selon l’étymologie du mot, le féminin de gars. Cela n’a rien de péjoratif. Dans le texte «  Les Chouans  » d’Honoré de Balzac  : «  C’est une fameuse garce, est un éloge peu compris que recueillit Mme de Stael dans un petit canton du Vendomois, où elle passa quelques jours d’exil  ». Ne faisons pas ce genre d’erreur * Un gars : c’est un jeune homme
* Une garce : c’est une pute * Un courtisan : c’est un proche du roi
* Une courtisane : c’est une pute * Un masseur : c’est un kiné
* Une masseuse : c’est une pute * Un coureur : c’est un joggeur
* Une coureuse : c’est une pute * Un rouleur : c’est un cycliste
* Une roulure : c’est une pute * Un professionnel : c’est un sportif de haut niveau
* Une professionnelle : c’est une pute * Un homme sans moralité : c’est un politicien
* Une femme sans moralité : c’est une pute * Un entraîneur : c’est un homme qui entraîne une équipe sportive
* Une entraîneuse : c’est une pute * Un homme à femmes : c’est un séducteur
* Une femme à hommes : c’est une pute *un traînard : c’est un homme qui est tout le temps en retard
*une traînée : c’est une pute * Un homme public : c’est un homme connu
* Une femme publique : c’est une pute * Un homme facile : c’est un homme agréable à vivre
* Une femme facile : c’est une pute * Un homme qui fait le trottoir : c’est un paveur
* Une femme qui fait le trottoir : c’est une pute * Un péripatéticien : c’est un élève d’Aristote
* Une péripatéticienne : c’est une pute

Cordialement.  

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès