• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ROBERT GIL

sur Ballon pas rond


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Robert GIL ROBERT GIL 13 mai 2014 08:31

La sortie débile de l’icône hexagonale, Michel Platini, président de l’UEFA qui demandait récemment au bas peuple brésilien de faire la trêve des luttes sociales pendant la Coupe du Monde en dit sans doute long sur la rupture entre le foot et les masses populaires. Il n’est guère d’endroit dans le monde où le football est autant célébré qu’au Brésil. Mais, pour accueillir la Coupe du monde, il a fallu payer des routes, bâtir des hôtels, augmenter les impôts, tailler dans les autres dépenses, de santé, d’éducation et surtout construire des stades confortables auxquels la plupart des Brésiliens n’auront pas accès compte tenu du prix des places. Pour calmer les esprits, on propose aux enfants des favelas de visiter les stades, à vide… La belle affaire !.

voir : COMMENT LE POGNON A VRAIMENT POURRI LE MONDE DU BALLON ROND


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès