• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de diogène

sur La Grèce vend à la découpe son énergie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Diogène diogène 11 juillet 2014 13:47

« Le cas grec est un cas extrême de la libéralisation boiteuse du secteur de l’énergie en Europe. »


Entièrement d’accord avec Taktak.
Le cas gresc n’est pas un cas extrème, mais l’illustration de ce qui est prévu dans toute l’Europe : disparition des états au profit de régions sans pouvoirs réels, et privatisation de tous les services (destruction des services publics).

Le mécanisme est simple et inéluctable : la dette publique auprès de créanciers privés (qui imposent des taux d’intérêts tels que les débiteurs ne peuvent que s’endetter toujours plus sans même pouvoir rembourser les intérêts) va se creuser partout et l’Europe imposera le même diktat qu’en Grèce.

Les barbares ont déjà commencé leur travail de pillage et les oies du Capitole restent silencieuses.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès