• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de le moine du côté obscur

sur Ils ne sont forts que parce que nous sommes faibles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

le moine du côté obscur 31 juillet 2014 21:15

L’auteur de l’article car ce n’est pas moi m’est mon ami le moine du cyber décédé il y a quelques temps déjà. Il en avait fini par avoir marre du genre humain et s’était retiré des villes pour vivre en ermite. Il était par certains aspects proches du personnage de John Café (www.youtube.com/watch ?v=AZWkGg2oeD4) du film « la ligne verte » et donc ressentait personnellement le mal que les gens faisaient. Un gentil géant au coeur d’or. Il essayait constamment de devenir un homme meilleur et de faire le bien. Mais le problème et je l’ai remarqué quand vous faites le bien, les gens ont tendance à vous prendre pour un idiot. Faire le bien et voir les autres vous faire du mal, ou vous en vouloir parce que selon eux vous ne faites pas assez pour eux, ça fait très mal. Il en était presque arrivé au point d’être dégoûté du genre humain. Il a aidé beaucoup de gens moi y compris. C’est lui même qui m’a donné le goût d’écrire et d’ailleurs son style m’a influencé. Je crois que ce qui l’a dégoûté c’était ce qu’il considérait comme son impuissance à toucher le cœur des humains. Moi je suis arrivé à la conclusion que certains humains sont irrémédiablement mauvais. Mais ça ne me dispense pas d’essayer d’aider les gens quand je le peux, mais même en les aidant je préfère garder une certaine distance. Feu mon père qui était un homme généreux a fini lui aussi dégoûté, car ceux qu’ils aidaient étaient précisément ceux qui le haïssaient le plus estimant qu’il n’en faisait pas assez ! Mais certaines des personnes qu’il aidées l’ont reconnu ! Mon père par exemple aidait les gens sans le crier sur tous les toits ! C’est après sa mort qu’on a appris le nombre de personnes qu’il avait aidé. Moi comme feu mon ami je pensais qu’on pouvait changer les gens en s’inspirant d’un film comme « un monde meilleur » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_monde_meilleur) en créant notamment un cercle vertueux d’entraide. Je me dis que c’est toujours possible, car sans espoir autant mourir.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès