• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Gilles SONDEREGGER

sur Ukraine : L'UE prise dans le piège Américain, la France doit en sortir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilles SONDEREGGER Gilles SONDEREGGER 20 août 2014 21:51
La problématique de l’Ukraine partitionnée ou non, russe (ce n’est pas ce qu’ils demandent, d’ailleurs...)ou non, nazie (c’est ce qu’est le gouvernement ukrainien que nous sommes forcés de soutenir par les USA...) ou non n’est pas stratégique en terme de stratégie militaire.
Je vous suggère de regarder attentivement la carte du chômage en Europe... : seuls 3 pays sont « durement » touchés : 2 micro-pays, la Grèce et le Portugal, et l’Espagne. « Le chômage », comme « la crise financière », sont les 2 loups que la finance utilise pour vous effrayer. 
Le chômage ? Le seul problème pour la finance (en gros 8 familles dont 4 aux USA et 4 en Europe), est que ce chômage n’est plus suffisant pour faire face à la croissance. Femmes au travail, suppression du service militaire, robotisation à outrance des usines, informatisation à outrance des administrations, annexion de la Pologne, la Roumanie, de l’ex RDA par l’Allemagne, et autres pays de l’ex-URSS : rien n’y fait : la moyenne du chômage dans l’U.E. est trop basse ! Et si on regarde bien la carte d’Europe, le DERNIER réservoir de main-d’oeuvre de proximité, c’est bien l’Ukraine !
Après la délocalisation de masse des années 1980 vers la Chine, la fin de la sidérurgie, du textile, du charbon et d’autres domaines en France et ailleurs, l’augmentation du pouvoir d’achat et donc des salaires en Chine, et des coûts de transport depuis l’Asie, les années 2000 sont les années de la re-délocalisation....en Europe !
L’Ukraine.... ? Une simple histoire de main-d’oeuvre bon marché, qui semble justifier de soutenir un gouvernement ouvertement fasciste !

Gilles SONDEREGGER

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès