• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Christian Labrune

sur Terrorismes à gogo pour guerres Otaniennes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 15 septembre 2014 16:19

@redrock
Il va de soi que je préfère l’Amérique, malgré la connerie de beaucoup de ses hommes politiques, ou bien la France et l’Europe, malgré leurs errements actuels, à la barbarie islamique. J’espérais un peu bêtement que les Gazouis élimineraient les islamo-nazis du Hamas qui viennent de leur faire infliger par Israël (que j’admire !) une formidable raclée, mais ils n’ont toujours pas compris ; ils préfèrent l’obscurantisme à la démocratie. Grand mal leur fasse ! je ne les plaindrai assurément plus jamais.
Dans ce que j’écrivais plus haut, il y a une distinction que j’aurais dû faire, entre les systèmes totalitaires et les démocraties. Les démocraties sont imprévisibles parce qu’elles tâchent de préserver la liberté. La liberté, c’est l’invention continue, l’acceptation du fait que le lendemain sera un autre jour et qu’il faudra continuer indéfiniment à tout repenser de fond en comble. C’est pour cette raison que le conspirationnisme est tout à fait impuissant à y déceler la réalité des choses et leur avenir.
Dans les systèmes totalitaires, en revanche, on vise une fin de l’histoire, un monde figé dans une telle perfection enfin réalisée par quelque système miraculeusement institué qu’il n’y aura plus jamais rien à changer. La société sans classes prophétisée par le communisme, c’est pour l’éternité le paradis sur terre. Le troisième Reich devait, tel quel, durer mille ans. L’islamisme veut imposer au monde, et jusqu’au jugement dernier, un sytème défini une fois pour toutes dans sa perfection par les ukases d’un Prophète du haut moyen-âge. Si vous voulez appliquer votre méthode conspirationniste, c’est là que vous pourrez trouver les ennemis du genre humain porteurs des idéologies pernicieuses qui, de fait, manipulent une partie du monde. Et là, je vous donnerai raison. Vous n’aurez pas besoin de fantasmer dans une sorte de délire mystique des puissances du mal cachées derrière des services secrets et des organisations occultes, vous n’aurez qu’à invoquer les Textes fondateurs d’un credo où se sera cristallisée toute la bêtise humaine, laquelle n’a rien de métaphysique. Elle existe bel et bien ; on la rencontre partout et tous les jours. L’intérêt aussi de ces sortes de vaticinations relatives aux systèmes totalitaires, c’est qu’on peut sans difficulté prévoir leur effondrement. Ca paraît devoir durer indéfiniment mais d’un seul coup, ça tombe comme un château de cartes. Le communisme est mort encore plus subitement que le nazisme. Il ne faut pas être grand clerc pour savoir que dans un mois, dans un an, peut-être plus, mais peu importe, ce sera forcément aussi le tour de l’islamisme. La connerie existe, mais l’intelligence finit toujours par en avoir raison. C’est la loi du monde.
Maintenant, si le monde occidental vous est odieux, qui vous permet quand même généreusement d’exprimer toute la haine qu’il vous inspire, que faites-vous encore en France ? Allez donc vivre à Gaza, à Bagdad ou à Damas. On vous y proposera des solutions de remplacement définitives et parfaites au système d’organisation très imparfait et bancal que constitue la démocratie. Certes, vous serez forcé d’y marcher au pas, vous ne pourrez plus guère vous permettre de critiquer quoi que ce soit, mais si la liberté ne vous intéresse pas, si vous êtes disposé à y renoncer pour devenir l’esclave volontaire d’une idéologie totalitaire il n’y a pas à hésiter, rejoignez vite l’EI.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès