• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de olivier cabanel

sur Nicolas Hollande ou François Sarközi ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2014 10:13

spartacus

la politique de l’offre est, contrairement à ce que vous écrivez, une réalité.
les milliards donnés l’ont été aux entreprises, pas aux consommateurs.
mais qu’importe.
la réalité c’est que la croissance est un mythe, elle est partie et ne reviendra plus.
les entreprises fermeront les unes après les autres, d’abord les petites, puis les grandes suivront, car ce système est moribond.
pour qu’il y ait de la consommation, il faut que le consommateur ait les moyens de consommer.
plus on l’appauvrit, moins il consomme...c’est une lapalissade.
avec la mondialisation, les marchés sont partis ailleurs, dans les pays à bas salaires, vidant le pays des capacités de travail...d’ou la fatalité du chômage...
le travail ne reprendra éventuellement que lorsque les travailleurs des pays à bas salaires seront plus exigeants en terme de revenus...c’est à dire dans plusieurs dizaines d’années...et pendant ce temps, le chômage continuera de progresser, et la misère avec.
croire que les entreprises vont embaucher parce que l’état leur fait des cadeaux est une illusion.
c’est d’ailleurs ce que j’ai relevé dans mon article, en citant le patron des PME.
« pour embaucher, il faut que le carnet de commande se remplisse »...
et comme les consommateurs n’ont plus les moyens de le remplir, la chute continue.
quelle est donc la solution ?
se battre contre l’obsolescence programmée.
consommer du durable.
faire vivre les réseaux de partage et de solidarité, 
c’est d’ailleurs ce qui se met en place petit à petit un peu partout, dans le dos du gouvernement qui n’a pas encore compris qu’il allait dans le mur.
quand on voit que hollande en est réduit à florange a rentrer par la petite porte pour ne pas rencontrer les syndicats, c’est bien la preuve qu’il refuse de voir la réalité.
florange comptait peut etre 50 000 emplois dus à la sidérurgie, et hollande se flatte d’avoir crée à la place une plate forme qui a embauché 12 personnes.
de qui se moque-t-on ?
de vous.
 smiley

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès