• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de bibou1324

sur Thermonadologie quantique : l'émergence, du moléculaire au monde classique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bibou1324 bibou1324 5 février 2015 10:30

J’ai 3 constats et 2 hypothèses à propos de votre article. Tout d’abord les constats :


 - Vous avez de très bonnes connaissances côté physique, la terminologie que vous employez est adéquate, vos hypothèses sont possibles (même si non plausibles)

 - Votre article est constitué de vide. Vous défendez l’idée d’un monde caché, échangeant des signaux et créant le réel observable. Sans le moindre argument, sans la moindre piste qui permettrait de vérifier vos dires, rien qui permettrait de penser que votre hypothèse puisse être valide. 

- Votre vocabulaire est inutilement complexe et a tendance à rendre votre écrit illisible. Illisible mais doté d’un certain charme pour ceux qui n’ont aucune notion, ça « fait intelligent » de le lire. Vous inventez des termes qui font savant.

J’ai 2 hypothèses possibles :

- Vous êtes quelqu’un qui aime conjecturer sans gardez pied dans le réel. Vous êtes un rêveur, vous aimez les théories pour les théories, vous vous fichez de la probabilité de véracité de vos élucubrations. Vous aimez vous entendre parler, vous êtes ce qu’on pourrait appelé un illuminé avec un solide éducation scientifique. J’en ai rencontré des tas comme cela, en prépa, c’est assez courant dans un contexte où l’intellect est extrêmement stimulé, de se créer un monde imaginaire à partir des connaissances que l’on se fait bourrer à coup de colles et autres joyeusetés tout au long de la journée.

- Vous êtes un gourou, vous ne croyez pas un mot de ce que vous dites mais aimez que les gens vous regardent et vous suivent. Pour cela, rien de mieux qu’un charabia pseudo scientifique pour masquer le fait que la probabilité de ce que vous annoncez est quasi-nulle. Vous vendez des livres, aimez l’idée d’avoir de l’influence, même si au fond vous savez que vous racontez n’importe quoi. De toute façon les éditeurs n’ont que rarement une culture scientifique, du moment que ça a l’air sérieux, ça passe. Puis ça fait rentrer un peu d’argent, c’est toujours ça.

Je pencherais pour la 2ème hypothèse.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès