• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de lermontov

sur Moïse et l'Exode : Quand la science ébranle la foi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

kalachnikov lermontov 18 mars 2015 13:55

@ Passante

Essaie d’être plus claire, franche, directe.

’Arrivent les derniers temps où nous pourrons parler,
Ne reste plus que l’Esprit qui souffle...’

https://www.youtube.com/watch?v=e4il2GbaJyc

@ Montdragon

’serpents’ ? Explanation, please.

@ Jean Keim

Non car il est loisible de discerner une volonté manipulatrice derrière. Qu’est-il dit dans la Torah concernant les Lévites ? Poétiquement que les Lévites sont distingués dans le peuple comme le premier-né et gnagnagna. Concrètement, ça signifie ça : ils vont vivre en feignasses pendant que le reste de la populace va gratter aux champs et ils ont la faculté/privilège de manipuler en écrivant le mythe comme bon leur semble, c’est-à-dire créer un cadre dans lequel la vie a le droit d’être ou non. Jésus est un bon exemple révélateur de cela ; lorsque sommé par les docteurs de se justifier, il dit qu’il n’est pas venu pour réformer la Loi, on peut effectivement entendre cela come ’je suis le continuateur de Moïse’. Mais on peut aussi entendre cela comme une réponse très subtile et dilatoire : ’Moi, Jésus, je ne parle pas le la Loi dont je me contrefous, je me trouve en amont.’
La raison pour laquelle Jésus est condamné au supplice est justement qu’il a pulvérisé le cadre en ruinant les notions d’élection et d’hérédité.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès