• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Marignan

sur La haine et le rejet


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marignan Marignan 9 septembre 2017 11:56

L’extrême droite contemporaine se définit par rapport à l’idéologie économique (celle qui domine toutes les autres idéologies), c’est-à-dire le modèle économique qu’elle veut imposer. Et de ce point de vue, il est flagrant que c’est l’inversion des valeurs qui domine dans le discours propagandiste. L’extrême droite (libérale économique) est bien figurée par Macron, le PS, LR, en l’espèce ceux qui gouvernent depuis Pompidou en France. Pas besoin d’étudier longtemps l’économie politique pour vérifier que le programme économique du FN lors de l’élection présidentielle avait plus à voir avec celui du PCF avant qu’il ne soit pulvérisé par Mitterrand qu’avec celui de Mme Thatcher, dont se réclame Macron. Au passage, un homme de gauche comme Pierre Bergé prônait publiquement et sans honte aucune la marchandisation des mères (pauvres) et des enfants (de pauvres) au profit des oisifs rentiers, officialisant, mais était-ce nécesaire, l’alliance objective entre extrême-droite économique et extrême-gauche mortifère, les deux faces d’une même médaille qui avance, en France, masquée, sous le faux-nez d’idéologie du progrès (le progrès de la marchandisation de toute chose s’il faut développer jusqu’au bout ce que ce terme recouvre vraiment).


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès