• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marignan

Marignan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 153 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marignan Marignan 27 août 13:43
    A Fergus.
    En effet, pour que l’imposture Mc Cain passe à la postérité (dans les manuels de l’histoire officielle), il fallait que ses patrons (apparemment le POTUS n’a pas son mot à dire sur le caractère national d’un tel hommage ?) lui organisent des funérailles nationales ( https://www.egaliteetreconciliation.fr/John-McCain-son-veritable-bilan-de-guerre-au-Viet-Nam-51989.html) ; comme ailleurs d’autres faux héros ont été créés de toute pièce pour le projet du NOM (Elie Wiesel ?)
    L’intérêt alors de la célébration ? peut-être rajouter une couche anti-Trump à mi-mandat, à un moment où l’on parle le l’empêcher comme Président. Les tenants du NOM s’impatientant de plus en plus d’être confrontés à un tel opposant (à l’Etat profond) ? A mettre en parallèle, sous d’autres cieux, aux rappels à l’ordre de Macron par ses patrons (affaire Benalla, sondages en berne, ...) à un moment où il ferait preuve de trop de real politik envers la Russie et la Syrie ?


  • Marignan Marignan 28 juin 17:59
    A l’auteur.
    Si je vous lis bien, vous validez donc la thèse sarkozyste des bienfaits de la colonisation.
    Si je comprends bien votre niveau d’intégration sociale, vous n’êtes pas concerné par la dépréciation des revenus du travail du fait de la concurrence déloyale imposée par la nouvelle traite afro-asiatique de ce début de siècle (encouragée et financée par les lobby patronaux et libéraux occidentaux -voir la récente position de l’OCDE relativement au retour sur investissement attendu de cette nouvelle traite négrière). Vous avez au moins la franchise et le courage de signaler votre idéologie (pro-coloniale et pro-esclavage), ce qui est rare parmi les stipendiés du système qui enjolive ce trafic humain à viser économique de court terme et civilisationnelle de long terme (mettre à bas notre civilisation pour imposer la précarité à l’échelle planétaire).


  • Marignan Marignan 28 juin 17:45

    Qui fixe la liste (de ce qui doit être dit et de ce qui ne doit pas être dit), là se trouve le véritable pouvoir. Tant que des listes prévaudront, soyons sûrs que la liberté d’expression n’existera pas. Si j’ai bien compris l’idéologie ce cette illustre inconnue (Marie Turcan), dite « l’idéologie de la haine » très à la mode dans les dictatures occidentales modernes, elle est stipendiée pour empêcher l’expression d’idées qui éveilleraient les consciences à propos du système de domination qu’elle défend. Afin d’éveiller autant que possible sa conscience à elle (Mme Turcan), je l’invite à lire Orwell. Si elle est douée d’un minimum de raison, elle comprendra le rôle qu’elle joue dans l’organisation « 1984 » et s’enfuira alors au plus vite pêcher des crevettes en Guyane, si elle est dénuée de cette intelligence-là, elle persévèrera dans sa position de censeur professionnel.



  • Marignan Marignan 7 mai 12:38

    A l’auteur.
    La presse dominante (celle que le pouvoir tolère ou encourage et subventionne à l’occasion) est un instrument moderne du pouvoir qui ne date pas de Canal +. Remontez jusqu’à la naissance de cette presse-là et vous verrez qu’il en a toujours été ainsi.
    L’aspect positif avec Bolloré, Bouygues, Drahi et consorts, c’est que le but et l’idéologie sont clairement affichés par la nature même des propriétaires. Ainsi le lecteur ou le téléspectateur est sensé savoir à quoi s’attendre lorsqu’il écoute ou lit leur propagande. Et cela contribue d’ailleurs largement à l’expansion des canaux d’information alternatifs échappant au contrôle de ces firmes, à tout le moins parmi les plus clairvoyants dans le public.
    Vous noterez que l’identité affichée de ces patrons de presse n’empêche pas l’état français de financer leurs media -Le Monde, Libération et cetera, qui sont des piliers du système mondialiste en marche, survivent en partie de notre argent-, cela d’autant plus facilement que les intérêts de ces groupes sont défendus par les gouvernements que ces groupes placent au pouvoir (le coup d’état médiatique de Macron en général et le couple Drahi/Macron en particulier sont des cas d’école à ce titre.)
    Comme disait l’autre, un journaliste, c’est soit un chômeur, soit une prostituée (dans le sens qu’il défend les intérêts de celui qui le stipendie), il me semble que lorsque des employés d’un groupe comme celui-ci osent critiquer celui qu’ils ont servis jusque-là sans broncher, c’est qu’il y a une révolution de palais en cours et que des promesses de sauvegarde leur ont été adressées par ailleurs. En ce qui concerne la Françafrique, ne serait-ce pas là le symptôme d’une lutte entre les tenants actuels de cette Françafrique (aidée par les gouvernements passés) et les prétendants à dominer cette région : Macron en service commandé pour en donner les clefs à d’autres gouvernements comme hier il a trahi les intérêts de la France en donnant Alsthom aux Américains ou SFR à Israël par exemple ?



  • Marignan Marignan 22 décembre 2017 13:42

    A Massada.

    Les pays cités ne reçoivent pas l’aide des EtatsUnis, ils l’a subissent. Ils sont soit directement occupés par des troupes états-uniennes qui défendent là les seuls intérêts stratégiques de leur pays, et non pas ceux du pays ainsi occupé (disons que l’aide en question s’apparente à une sorte de loyer alors), soit indirectement occupés (l’aide versée à l’Egypte revient aux E-U sous forme de contrats d’armement au profit de firmes nord-américaines par exemple, ce sont alors des subventions déguisées employées à servir les intérêts stratégiques des E-U). Le cas d’Israël est différent, il s’apparente à la fois à un intérêt stratégique des E-U (maintenir le chaos dans la région et pomper le pétrole régional) et à une nécessité soutenue par l’AIPAC (lobby religieux et économique juif aux E-U) car sans l’aide des E-U, cette implantation de colons juifs européens en Asie aurait disparu depuis longtemps.

    Enfin, à l’adresse de ceux qui en doutaient encore, cette situation rappelle combien les E-U (et Israël en l’occurrence) mettent en avant le droit international quand il défend leurs intérêts particuliers et combien fondamentalement ils n’en n’ont rien à faire, surtout s’il contre-carre leurs projets (illégaux). A quand un déménagement de l’ONU de New York et un retour en Suisse, par exemple ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès