• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Albert123

sur Merci Macron


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Albert123 12 décembre 2017 16:14

@olivier cabanel


« je partage totalement. »

la partie sur « les attardés dinosaures fossiles 68 tards » ou celle sur « les escrolos kmers verts gauchistes » ?

car la génération « il est interdit d’interdire » devrait effectivement faire profile bas à l’égard de la grande braderie actuelle de nos filières à des puissances privées et / ou étrangères. 

En effet son indolence sur les 50 dernières années y a fortement contribué.

la génération qui n’a jamais souffert, a qui on a jamais demandé d’effort et qui n’ a fait que profiter de tout ce que leurs parents ont mis en place après guerre ne peut se permettre de donner de leçons ou de conseils aux générations qui suivent, 

c’est d’ailleurs ce qui l’a distingue de toutes les autres générations (passées ou à venir), les enfants apprennent de leur parents et de leur grands parents, les 68 ards n’ont rien à apprendre aux génération qui suivent.

Non seulement nous n’avons rien à apprendre de votre génération, mais nous nous devons en plus de tenter de réparer les conneries qui sont la conséquence de ce que votre génération nous a légué.

alors vous comprendrez que votre indignation feinte, du moins surjouée, laisse un arrière gout très désagréable pour les générations qui aujourd’hui subissent de plein fouet l’égoïsme puéril de tous vos semblables.

Et par « votre génération » j’entend bien évidement l’ensemble de votre génération défendant l’idéologie des hippies gauchistes, toujours là pour défendre la veuve et l’orphelin dont ils ont, eux même, tué l’époux et le père. 

Nous n’avons aucune raison de vous laisser le droit de vous indignez de ce dont vous êtes les 1er responsables.

Nous devons déjà réécrire le livre qui se transmet de génération en génération et que vous avez de manière totalement irresponsable brûlé.

A la charge qui incombait jusque là à chaque génération, il faut, de notre coté, rajouter celle qui incombait à la votre. 

« Merci Macron » clamez vous.

la bonne blague, Macron, 40 ans au compteur, qu’il le veuillent ou non, qu’il en prenne du plaisir ou non, ne fait que récurer les chiottes que votre génération n’a jamais voulu entretenir.










Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès