• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Morgane Lafée

sur Mennel


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Morgane Lafée 9 février 20:47

Je me réjouis que Mennel ait quitté « The Voice », mais je suis tout de même triste pour elle.

Visiblement, cette jeune fille rêve de devenir chanteuse. Elle a un certain talent, même s’il n’y a pas non plus de quoi se taper la tête contre les murs. Elle a malgré tout une jolie voix et sa performance révèle qu’elle a travaillé dur dans son domaine. On ne se rend pas compte, mais chanter juste, ça ne s’improvise pas.
Ce qui est infiniment triste, c’est qu’une jeune fille talentueuse ait pu se laisser capter par des réseaux islamistes. Les internautes n’ont pas eu besoin de fouiller bien loin pour s’en rendre compte : les paroles de sa réinterprétation annonçaient la couleur. Elle a affiché sa volonté de faire du prosélytisme. Ce choix ne montre pas un grand sens stratégique, au passage.

Plusieurs choses lui sont reprochées. Le fait de poster ces tweets sur les attentats auraient pu passer pour un acte immature, comme beaucoup de jeunes adultes en font à cet âge. Le problème, c’est qu’elle relayait aussi tout un tas de messages propagandistes de personnages très très douteux, voire d’organisations assimilées au terrorisme. Elle a un sacré dossier, en fait, pas juste deux tweets sur les attentats.
Difficile de croire au message d’amour et de paix d’une personne qui relaie T. Ramadan, Barakacity et consort. Non seulement elle relaie ces pourritures, mais plusieurs photos d’elle avec des leaders de certains groupes militants ont circulé, dont le groupe lallab qui détourne le féminisme pour prôner la soumission aux hommes. On peut donc penser qu’elle n’est pas une fille lambda dans ces réseaux.

Pour autant, je crois ses larmes sincères. Je suis certaine que cette fille rêve d’être chanteuse. Ce qui est désolant, c’est qu’elle ait été captée par ces réseaux, qui l’ont envoyée au casse-pipe. C’est d’ailleurs typique de ces islamistes : envoyer les femmes au front pour affronter la colère des populations, pendant que les hommes œuvrent par derrière en intriguant.
Aujourd’hui, c’est elle qui se fait lyncher sur les réseaux sociaux mais ceux que j’ai envie de lyncher, ce sont les hommes qui agissent en coulisse derrière cette mise en scène grotesque.
Espérons qu’elle se fera oublier un moment et qu’elle se réveillera de cet endoctrinement. Sans rancune, je le lui souhaite. Pour moi, elle n’est qu’un instrument de ces réseaux. Un de plus.

En attendant, TF1 doit des excuses aux spectateurs français.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès