• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.

sur Quand Sigmund Freud refuse à Pierre Janet les outils de la domination psychique sur le bon peuple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 novembre 2018 12:02

Le clivage consiste clairement à avoir deux personnalités opposées qui co-existent chez un individu sans qu’il en soit conscient. Docteur Jekill et Myster Hyde. Ce qui n’a absolument rien à voir avec le refoulement névrotique. La première relève d’un déni. L’autre d’un système de défense pour préserver le « moi » qui ne peut intégrer des pensées (souvent coupables parce qu’imprégnée d’idées d’inceste) et non tolérable par la société. La bi-polarité clivée relève plus de la psychose (je suis gentil-méchant). Le refoulement névrotique (la sexualité n’est pas acceptée par la société et je dois la refouler pour être acceptée). Cela ne relève pas du tout de la même dynamique. L’hystérique (pas borderline) n’est pas dans le déni : ses lapsus, actes manqués et maladies psycho-somatique exposent ce que l’inconscient ne peut accepter de crainte de rejet ou de punition. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès