• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Gilbert Spagnolo dit P@py

sur Quand les édiles haïssent le peuple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 19:37

Pour l’ensemble de la Caste,( vidéo explicative de Laurent Mauduit :Ici ), il est sûr que ceux qui la compose voient d’un mauvais œil toutes ces nombreuses revendications qui met à mal tous leurs multiples privilèges !

..alors tous les moyens sont bons pour étouffer, discréditer, employer et utiliser la force pour affaiblir ce mouvement de révolte !


La période a précédée le 14/07/1789.


C’est à partir de:1787 que période prérévolutionnaire, a commencée. Il y avait un fort mécontentement du peuple, qui était lui écrasé par les impôts ( tiens déjà ) alors que la noblesse et le clergé en paient moins, d’ailleurs cette époque qui précède la révolution et bien résumée sur cette page. Outre les impôts, cette période est comprise dans celle que l’on nomme : « Petit âge glaciaire », des conditions climatiques ( hivers rudes, inondations, grêle sécheresses alternent et se se succèdent ce qui entraîne de très mauvaises récoles,( d’où famines ).Tout cet ensemble va provoquer chez le peuple colères et exaspérations, elles seront les origines du cycle révolutionnaire. Voir ces résultats Google :Ici.


Ce que tout le monde attend maintenant, mais que redoute le pouvoir plus que tout, c’est la sortie du “Grand Débat”. Les conclusions. Les leçons tirées. Et la mesure de la déception populaire.

Viendra alors la question majeure qui déterminera la suite : le peuple des régions rentrera-t-il sagement dans ses pénates ou passera-t-il à une phase 2 plus terrible encore de l’affrontement avec le pouvoir en place ?

La révolution française commença le 7 juin 1788 à Grenoble par une émeute qui prendra le nom de :La Journée des Tuiles .( Sur cette émeute une vidéo qui raconte :Ici ) Il fallut un an et dix jours pour que le Tiers-Etat se proclame Assemblée nationale. Et encore un mois avant la prise de la Bastille. Puis encore un peu moins de trois mois avant que le peuple ne force Louis XVI à quitter Versailles. Les Gilets jaunes n’en sont qu’à leur troisième mois. Ils ont tout leur temps.

@+P@py


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès