• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand les édiles haïssent le peuple

Quand les édiles haïssent le peuple

 

Les politiques qui nous dirigent n'aiment pas, mais pas du tout le peuple, ce qu'il présente et surtout pour le risque encouru quant à leur plan carrière personnel.

Quelques journalistes leur emboîtent le pas.

Les gilets jaunes seraient racistes !

Il suffit d'une réflexion déplacée sur un rond point pour que la machine s'emballe.

Chez les gilets jaunes il y a certainement quelques « racistes ».... Il y en a aussi autre part, non !

La grande majorité de ce mouvement n'est ni raciste, ni sexiste.

Il y a tout dans le peuple et surtout quand on parle des gilets jaunes des personnes déboussolées, désespérées parfois, sans repères politiques pour la plupart d'entre eux.

Je regrette que les syndicats ne se soient pas joints à ce mouvement, non en queue de cortège mais pour tracer des perspectives et pour construire le tous ensemble.

A Vaux-le-Pénil, un grand débat a été organisé le vendredi 15 février .

Tout avait été prévu pour que ce soit une soirée bien policée : les participants devaient se répartir autour de quatre tables pour émettre des propositions et un inventaire à la Prévert devait remonter.

Le coup de Jarnac a foiré car la centaine de participants a voulu rester regroupée pour tenir une véritable AG.

Certains commentateurs, ceux qui ne se sont pas mélangés aux débatteurs ont trouvé que c'était une « foire d'empoigne »....

On voit bien qu'ils n'étaient pas présents.

Tout compte fait, de nombreuses personnes ont pris la parole et l'écoute a été effective.

Tous les participants étaient opposés à la politique de Macron et des positionnements faisant très largement consensus ont été dégagés.

En voici quelques-uns parmi beaucoup d'autres :

  • une fiscalité qui fait payer les très riches et qui permette aux salariés, aux retraités de vivre décemment ;

  • une lutte contre la pauvreté avec un RSA qui ne soit pas sous le seuil de pauvreté actuel ;

  • un SMIC à 1800 € ;

  • des services publics de qualité et de proximité

  • une école publique ayant des moyens

  • une TVA à 0% pour les produits de premières nécessités

  • un contrôle des élus

  • des élections à la proportionnelle....

A ceux, très peu nombreux qui demandaient comment ces mesures allaient être financées, une réponse claire leur a été apportée : la restauration de l'impôt sur la fortune, la taxation des plus-values boursières sont des pistes parmi d'autres .

Citons Capital, le journal « gauchiste » si connu qui montre que les plus riches ont des réserves :

« Si le CAC 40 a connu une année difficile (-10,85% en 2018), cela n’a pas été le cas pour les actionnaires des quarante plus grandes entreprises françaises. Selon la Lettre Vernimmen.net, relayée par les Echos et qui a compilé les informations publiées par les sociétés, le montant des dividendes s’élève à 57,4 milliards d’euros, dont 10,9 milliards d’euros sous forme de rachats d’actions. Soit une hausse de 12,8% comparé à l’année dernière pour atteindre le total le plus élevé depuis 10 ans. »

Quand un gilet jaune a dit que les charges sociales étaient trop élevés, un militant syndicaliste lui a répondu que ce ne sont pas des charges sociales mais des cotisations.

Ces cotisations permettent une redistribution selon le principe de la sécurité sociale : chacun reçoit en fonction de ses besoins et paye en fonction de ses moyens.

Il n'y eu ni mépris, ni rejet de « part et d'autre » mais un débat argumenté.

Le peuple a droit au respect et si demain nous pouvons changer cette société afin de la rendre plus humaine, ce sera grâce à la mobilisation du peuple dans sa diversité.

Les édiles, bien installés oublient ou feignent d'oublier que c'est toujours le peuple qui a construit les barricades et fait les révolutions.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 février 09:58

    Bof, actuellement tout est sujet à amalgame. Marlène Schiappa a osé dans Valeurs actuelle (que je ne lis pas, mais ai écouté les infos) : la Mani pour Tous a partie liée avec le Jihad (non, ce n’est pas le dernier Fake News,...). J’aimerais à ce propos faire un parallèle. Les juifs sont-ils liés au R.N. de Marine Le Pen parce qu’elle combat l’islamo-gauchisme. C’est pousser le bouchon un peu loin,.... De toutes façons le sujet sera mis sur le tapis. Il faiu dire qu’une tuerie qui commence sur les mots du chanteur (proche de l’extrême-droite) : Kiss the devil pourraient laisser à une divine synchronicité. Mais de là à les associer,...D’autant plus que Simone Weil était présente dans la MPT,.... Schiappa s’en mordra les doigts. .


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 février 10:05

      Taxons surtout ceux qui sont responsables de la destruction des repères actuels : le GAFAM. Google, Amazon, Facebook,..... Ils ont démoli des milliers d’emplois : libraires entre autre,.... Quand on veut réguler l’économie, il faut s’en prendre à la source et remonter au trio diabolique : Mitterrand (dont on oublie l’antisémistisme foncier), Ronald Reagan et Maggie Thatcher. Lire Christian NOTS.


      • ASTERIX 22 février 10:20

        je propose un SMIC A 1500 PUIS 1800 EUROS comment payer :

         supprimer 90 % D ELUS ET DE HAUTS FONCTIONNAIRES DE COMITES THEODULE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        _ENLEVER LES NICHES FISCALES POUR LE 20 % DE RICHES ET DE TRES RICHES COMME GHOSN BOLLORE LES BETTENCOURT ET PINAULT ET UBS ;; ;; ;;

        _SUPPRIMER LES bombinettes et sous marins s’ il le faut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        _ 3600 GROUPEMENT DE COMMUNES D ’AU MOINS 15000 HB

        comment peux t’ on admettre qu’un couple avec enfants puisse vivre avec 2200 NET LE SMIC OU 1100 EUROS POUR DES PERSONNES SEULES AVEC ENFANTS

        doubler puis tripler les AIDES AUX FAMILLES MONOPARENTALES  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        INSTAURER POUR LA FRANCE UN PERMIS DE LOUER AVEC BILAN ENERGETIQUE ET TRAVAUX S’IL LE FAUT

        mme HIDALGO DEVRAIT MONTRER L’ EXEMPLE POUR ERADIQUER LES MARCHANDS DE sommeil plus de chambres insalubres a 500 EUROS ET DE LOGEMENTS INSALUBRES LOUES A UN PRIX EXHORBITANT !!!!!!!!!!!!!!!


        • Loatse Loatse 22 février 11:15

          La priorité à mon humble avis, c’est la formation professionnelle... la spécialisation dans certains secteurs notamment ou l’offre est abondante et les propositions affluent... (oui, cela existe !) fait face à certaines difficultés...

          Quand l’organisme référent finance à hauteur de 137 euros une formation de 15 000 euros, que le demandeur d’emploi se doit de déménager à l’autre bout de la france pour obtenir une aide régionale faute de pouvoir accéder à un crédit, ce n’est pas évident...

          Hormis cela :

          Les minimas sociaux ? (rsa, minimum vieillesse), ils sont corrects ; si l’on tient compte de la part locative résiduelle du bénéficiaire lorsque celui ci est propriétaire ou vit dans un logement social approprié...(surface/coût), ne possède pas de véhicule ou roule fort peu... Son budget alimentation est alors de 10euros/jour..

          Bref, sauf situations particulières (endettement, mauvaise gestion du budget), ce n’est pas non plus ce que l’on peut appeler la misère.. d’autant plus que le parc locatif social est en pleine expansion..

          Quand à l’augmentation du smic, hors ajustement sur le cout de la vie, d’après mes recherches celle ci est suivie généralement d’une inflation tendant à compenser son coût pour l’employeur comme pendant les années qui ont suivi 1968...

          Actuellement celle ci (l’inflation) est contenue, notamment grâce à l’importation de produits de base à bas cout (discount) dont la plupart sont d’excellente qualité.. Même le bio d’espagne ou d’italie est parfois moins cher que le produit standart francais aux pesticides (selon les enseignes)...

          Des initiatives voient le jour qui permettent aux petits revenus d’avoir accès à la culture gratuitement..( installation dans le parc de mini bibliothèques à la portée de tous, en mode échanges... expositions de peinture, associations de loisirs fonctionnant grace au bénévolat..

          Les transports : cout devenu dérisoire du billet de train province paris...en tgv 

          Mise en place de parking de co voiturage.. (partage de frais d’essence et de péage) pratique écologique... à quatre ou 5 dans une voiture c’est autant de moins de véhicules sur la route... donc moins de pollution.

          le logement : généralisation de la co location, parfois intergénérationnelle.. pratique tendant à résorber la crise du logement en ville...


          • foufouille foufouille 22 février 11:29

            @Loatse

            tu n’as pas 10€ par jour pour bouffer avec le RSA ni automatiquement un HLM.


          • foufouille foufouille 22 février 11:37

            @Loatse
            si ya plein de boulots donc plein de clients qui patientent, ton employeur va vite former des personnes pour gagner plein de fric. c’était le cas dans les vignes en 90 car le métier était difficile donc avec peu de canditats.


          • foufouille foufouille 22 février 11:20

            il y a aussi beaucoup de bureaucrates publiques ou pas qui détestent le peuple mais ça ne date pas de macron. ça se ressent plus depuis « casse toi pauvre con ». comme tous les larbins qui ont veauté fillon.


            • L'Astronome L’Astronome 22 février 11:25

               

              « Les édiles, bien installés oublient ou feignent d’oublier que c’est toujours le peuple qui a construit les barricades et fait les révolutions. »

               

              Oui, c’est le peuple qui « tire les marrons du feu », c’est-à-dire qui prend des risques à dresser des barricades et à faire la révolution, mais ce sont les politiciens qui en tirent les bénéfices. Comme toujours...

               


              • Aristide Aristide 22 février 11:51

                A ceux, très peu nombreux qui demandaient comment ces mesures allaient être financées, 


                C’est justement cela qui est symptomatique de ces demandes, requêtes, ... 


                • Spartacus Spartacus 22 février 11:51

                  C’est surtout un grand reflet de l’absence de formation à l’économie de toute population.

                  C’est beau l’envie de vouloir des avantages et des cadeaux avec l’argent des autres....


                  -Une fiscalité des très riches ? Mais nous l’avons déjà, 10% qui payent 75% de l’impôt. Vivons nous mieux ?

                  -Un SMIC à 1800€ ? Mais qui paye au SMIC en France ? 4% des salriés au SMIC dans les entreprises de +500 personnes. 60% dans les entreprises de moins de 10 personnes. Elles en auraient les moyens les TPE ?

                  -Une école publique ayant les moyens ? 2eme employeur européen. 800 000 personnes devant des élèves alors qu’en Allemagne c’est 700 000.

                  250 000 personnes « autres », soit plus que la totalité des salariés de Total et la SNCF réunits. 2eme budget de l’état. Pas assez de « moyens » quelle blague !

                  -TVA à 0%. C’est au minimum déja à 2.1% pour la presse et le spectacle. Ca a un effet social ? Les spectacles sont gratuits ? La presse est gratuite ?

                  Savez vous que les prix sont fixés en fonction de l’offre et la demande et pas en fonction du pourcentage de taxe. Le pourcentage de la taxe est un simple agrégat et ne changera quasi rien.

                  -C’est quoi un « dividende » ? A qui appartient-il ? Que ce passe t-il lorsque les dividendes sont donnés ?

                  Un dividende est une part de son investissement. C’est pas l’argent des autres.

                  Tu aides la société Chalux a créer une usine.Tu mets 10€. Ta part vaut 10€

                  La société Chalux a bien vendu cette année. Grace a cet argent elle emploie plein de monde et un rôle social formidable.

                  Les salariés sont payés en fonction de leur contrat de travail. Pertes ou profits ils sont payés.

                  Si y’a des bénéfices leur salaire augmente sur la part marginale. (participation et intéressement).

                  Elle te donne 1€ de dividendes.

                  Avant la distribution, la part est à 10€. Le jour de la distribution elle descend automatiquement de la valeur de 1€ soit 9€. 

                  La part sociale est dite « dynamique ». Sa valeur fluctue en fonction de l’offre et la demande.

                  Cela permet à l’entreprise d’attirer d’autres investisseurs.

                  Si tu taxe l’investisseur, tu réduis la demande. (moins de gens veulent investir), donc les dividendes sont plus élevés pour attirer les investisseurs. Le chômage augmente.

                  La preuve par Trump, Cameron ou l’Irlande. Ces pays ont baissés les taxes. Le chromage a fondu.

                  Faut pas croire que les idées simplistes sont de bonnes idées. Bien au contraire.

                  Ce sont elles qui détruisent notre pays.


                  • ninportequoi 22 février 14:47

                    @Spartacus
                    Les dividendes ne sont pas « une part de l’investissement » mais une rémunération de l’investissement .
                    Si une action valant 10€ tombait toujours à 9 € après distribution d’un bénéfice d’1 €, l’actionnaire ne gagnerait strictement rien en investissant (le total action + dividendes serait toujours 10€).
                    En plus de rémunérer l’investisseur la distribution de dividendes envoie un signal aux marchés. C’est une des nombreuses façons de faire monter l’action comme l’annonce de bénéfices, l’ouverture de nouveaux marchés, des licenciements (baisse de la masse salariale), l’annonce d’innovation, etc.
                    Vous commencer par parler de « l’absence de formation à l’économie » et vous tombez aussitôt vous-même en plein dedans.
                    A moins que du haut de votre supposée supériorité en économie vous ne pensiez pouvoir indéfiniment prendre vos contradicteurs pour des idiots.


                  • Spartacus Spartacus 22 février 15:36

                    @ninportequoi
                    Comme a ton habitude la conclusion est toujours un retour méprisant ad homminem. Prévisible gauchiste.
                    Confus de t’apprendre quelque chose ainsi qu’aux autres. 
                     
                    Voici la règle intangible guignol :
                    Lors du versement du dividende, la valeur de l’action baisse toujours du montant du coupon détaché
                    . POINT.
                    Vérifie au lieu de fanfaronner de ton ignorance.

                    Je viens d’expliquer à des gens à la pensée lobotomisée par les clichés, simplement que le dividende est une valorisation de son argent là ou les gauchistes croient que c’est un salaire ou un revenu par doctrine que l’éducation nationale les a Marxisé en conneries.

                    Le dividende est une part de la valorisation de son investissement pas un revenu.

                    J’ouvre les yeux des gens qui ne définissent pas comme il se doit la réalité.

                    Lueur d’espoir la notion de « motivation » qui manque a la majorité.

                    Les actions sont un « marché ». Donc fonctionnant en offre et demande.
                    Si l’état surtaxe il réduit la motivation d’achat = moins d’acheteurs d’actions = moins d’investissements = moins de création de travail = chômage.

                    En réduisant la demande, l’offre se doit d’être plus attractive et l’entreprise doit offrir plus pour être attractive face à la rareté de la demande = plus de distribution de bénéfices au compte de résultats au détriment de l’investissement = plus de chômage.

                    Je persiste et signe. Baisser les taxes sur l’épargne investie crée du bien social a la société, a ou les taxes détruisent l’emploi et le social sur la société.
                    Idée mauvaise. Taxer la valorisation de l’épargne. 


                  • ninportequoi 25 février 00:42

                    @Spartacus

                    Vous expliquez d’abord que le versement d’un dividende diminue une action de la valeur du dividende (c’est même écrit en gras) : Lors du versement du dividende, la valeur de l’action baisse toujours du montant du coupon détaché. POINT

                    Deux lignes plus loin vous expliquez (toujours en gras) que « le dividende est une valorisation de son argent  ».

                    Alors, il fait quoi le dividende ? Il diminue l’action, ou il la valorise ?

                    Pauvre Spartacus...


                  • CHALOT CHALOT 22 février 14:03

                    Astérix !

                    Je suis troublé car Spartacus a fait une annonce qui m’a « mis à terre », il a fait part de ta disparition.

                    Si c’est toi, tant mieux......oui tant mieux


                    • Spartacus Spartacus 22 février 15:42

                      @CHALOT
                      Bonjour Chalot
                      Confus, c’est un pseudo homonyme dans le fil.
                      Je me suis bien fait confirmer avant de publier.


                    • Spartacus Spartacus 22 février 15:45

                      Il est bien parti.
                      Dans le fil de la discussion c’est un autre astérix, écrit en gras.


                    • Les syndicats font partie du système et ont été autorisés par le patronat pour « encadrer » les travailleurs au XIXème siècle : ne comptez pas sur ces rentiers pour vous défendre !

                      Pour le reste, bon article de CHALOT, qui démontre que quand un peuple est uni, tout est possible ! Il n’est pas inutile de relire la crise du monde moderne de Guénon sur la pseudo-démocratie...


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 19:37

                        Pour l’ensemble de la Caste,( vidéo explicative de Laurent Mauduit :Ici ), il est sûr que ceux qui la compose voient d’un mauvais œil toutes ces nombreuses revendications qui met à mal tous leurs multiples privilèges !

                        ..alors tous les moyens sont bons pour étouffer, discréditer, employer et utiliser la force pour affaiblir ce mouvement de révolte !


                        La période a précédée le 14/07/1789.


                        C’est à partir de:1787 que période prérévolutionnaire, a commencée. Il y avait un fort mécontentement du peuple, qui était lui écrasé par les impôts ( tiens déjà ) alors que la noblesse et le clergé en paient moins, d’ailleurs cette époque qui précède la révolution et bien résumée sur cette page. Outre les impôts, cette période est comprise dans celle que l’on nomme : « Petit âge glaciaire », des conditions climatiques ( hivers rudes, inondations, grêle sécheresses alternent et se se succèdent ce qui entraîne de très mauvaises récoles,( d’où famines ).Tout cet ensemble va provoquer chez le peuple colères et exaspérations, elles seront les origines du cycle révolutionnaire. Voir ces résultats Google :Ici.


                        Ce que tout le monde attend maintenant, mais que redoute le pouvoir plus que tout, c’est la sortie du “Grand Débat”. Les conclusions. Les leçons tirées. Et la mesure de la déception populaire.

                        Viendra alors la question majeure qui déterminera la suite : le peuple des régions rentrera-t-il sagement dans ses pénates ou passera-t-il à une phase 2 plus terrible encore de l’affrontement avec le pouvoir en place ?

                        La révolution française commença le 7 juin 1788 à Grenoble par une émeute qui prendra le nom de :La Journée des Tuiles .( Sur cette émeute une vidéo qui raconte :Ici ) Il fallut un an et dix jours pour que le Tiers-Etat se proclame Assemblée nationale. Et encore un mois avant la prise de la Bastille. Puis encore un peu moins de trois mois avant que le peuple ne force Louis XVI à quitter Versailles. Les Gilets jaunes n’en sont qu’à leur troisième mois. Ils ont tout leur temps.

                        @+P@py


                        • Claire Claire 23 février 01:43

                          Ça ne sert à rien d’ergoter à l’infini sur cette affaire Finkielkraut, elle s’est produite et n’y a plus rien à faire contre ça. Le défi qui se pose maintenant aux Gilets Jaunes sera durant l’acte 15 de réussir à corriger l’effet désastreux qu’a eu la vidéo de l’agression sur l’opinion publique. De la capacité des Gilets Jaunes à effacer cette triste histoire dépendra ni plus ni moins que la survie du mouvement car, les sondages nous montrent depuis quelques temps déjà que la seule force politique qui tirent aujourd’hui profit de la crise, c’est justement LREM, la pire ennemie des Gilets Jaunes. Si ces derniers ne parvenaient pas à rectifier leur image dans l’opinion et que leur popularité continuait à s’effriter au profit de LREM, je ne vois pas comment la question de l’arrêt du mouvement pourrait ne pas se poser. Quel serait en effet l’intérêt de poursuivre un mouvement si son seul effet est de renforcer son pire ennemi et cela aux dépens de ses soutiens ? Demain sera donc une journée très importante pour les Gilets Jaunes. Je pense que réussir à retourner l’opinion est un défi presque insurmontable mais qui sait... Souhaitons leur de nous surprendre.


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 février 14:07

                            @Claire

                            Sûr que les gilets jaunes doivent changer de tactiques !


                            Sur ce sujet, je lance une piste sur mon blog :


                            « Gilets jaunes », le monde du show-biz vous a peu soutenu, pour les « remercier »,invitez-vous (à votre façon) au 72 ème festival de Cannes !


                            @+ P@py


                          • L'enfoiré L’enfoiré 24 février 10:09

                            Bonjour Chalot,

                             Non, je ne viens pas commenter.

                             Seulement, une demande que tu me contactes à mon adresse email.

                             Une proposition à faire. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès