• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de njama

sur Certains athées seraient-ils de mauvaise foi ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 6 mai 2019 09:31

Les « athées » n’est jamais que le nom attribué par les croyants aux incrédules, le mot apparaît au XVI° siècle ETYMOL. ET HIST. − 1. 1547 subst. « celui qui nie l’existence de Dieu et de toute divinité » (Peletier, Œuvres poétiques, fo78 rods Fr. mod., t. 12, p. 206 :...

bref le mot « athée », un raccourci sémantique pour dénigrer tous ceux qui ne croyaient pas comme il aurait fallu selon le catéchisme de l’Église catholique.

Le XVI° siècle c’est le début de la Réforme protestante dont chacun n’ignore pas qu’elle fut violemment réprimée en France, Massacre des Vaudois (1545), St Barthélémy (1572),début des Guerres de Religion en 1560 jusqu’en 1598

Contrairement à la France les Princes allemands virent dans cette Réforme une opportunité de se débarrasser de la tutelle de Rome, se convertirent, ce qui rendra très vite l’Europe du Nord majoritairement protestante. Cujus regio, ejus religio (littéralement « À chaque région sa religion ») est une maxime latine soulignant le principe politique, défendu au XVIe siècle, suivant lequel la religion d’un peuple devait être nécessairement celle de son souverain.

A la même époque Henri VIII roi d’Angleterre décide de rompre avec le pape pour causes politiques et théologiques via l’acte de suprématie (1534), ce qui donnera l’anglicanisme.

En France n’ayant pas eu cette chance de liberté religieuse affranchie de la tutelle de Rome, il nous faudra attendre la révolution pour lui porter un coup d’estoc, puis enfin la Loi de 1905 qui renverra le pape dans ses palais.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès