• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Hervé Hum

sur Le suicide démocratique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hervé Hum Hervé Hum 14 mai 2019 13:57

Il ne peut pas y avoir d’association quelconque sans la soumission de ses membres à une même règle. Ce n’est pas une question de liberté, mais de condition d’existence de toute association ou coopération.

Peu importe la règle, c’est la condition absolue pour qu’il y ait association ou coopération, sans cela, c’est le mode compétition qui commande, soit donc, relation de domination.

Le tour de force consistant à faire passer une relation de domination, de compétition pour de la coopération. C’est la société dans laquelle nous vivons depuis quelques milliers d’années en occident.

La démocratie exige deux conditions pour exister en tant que telle. La transparence totale de la décision politique (qui n’existe dans pratiquement aucun pays de cette planète) et la convergence des intérêts, qui n’existe pas, là aussi, sauf lorsqu’on fait croire aux classes dominées qu’il y a une menace extérieure contre laquelle toutes les classes sont unies. Mais comme disait Anatole France « on croit mourir pour sa patrie et on meurt pour les industriels », aujourd’hui on parle d’oligarques, de financiers, ou ploutocrates, mais ce sont les mêmes !

Bref, l’auteur nous dit qu’on peut se suicider avant d’être né ? 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès