• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Prudence

sur Du bitcoin dans l'assurance-vie : dernière folie macronienne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Prudence 19 mai 16:27

@Intru
Cher naïf, vous qui allez souffrir en perdant bientôt tous vos placements en bitcoins (car vos raisonnements sont faibles, ce que révèle votre courrier) :

  1. Pour l’or, l’énergie dépensée pour l’extraire l’est une seule fois. Pour le bitcoin, c’est continu et il faut sans cesse remplacer les machines, les refroidir, entretenir la câblerie de communication : c’est parfaitement idiot. Le coût d’extraction tend vers une augmentation infinie. Stupide. En cas de problème électrique global (violences, pénurie, tempête solaire, etc.) tout floppe. Pas l’or sur lequel on se précipitera.
  2. Une progression de valeur de 20.000% en 5 ans est très inquiétante et ne peut séduire que les gogos et les roublards demi-habiles. L’histoire de l’économie montre que le rendement est d’autant plus élevé que le risque l’est aussi. On en déduit (par raisonnement inverse) donc que le placement le plus risqué est actuellement le bitcoin, incomparablement plus risqué que le pire des junkbonds.
  3. J’ai déjà eu avec un conseiller bancaire des plus sérieux une discussion sur la question. Je vous conseille amicalement de quitter le bitcoin tant qu’il est temps. Ne me dites pas un jour que je ne vous aurai pas prévenu. Si vous avez peu misé, et que vous acceptez la perte totale, gardez tout et regardez tout cela de loin avec amusement. Si vous avez placé beaucoup, disons l’équivalent de plusieurs mois ou un an de revenu, partez au plus vite car vous perdrez tout un jour prochain. Vous n’en retirerez pas même un centime, puisque contrairement à une monnaie de métal qui vaudra toujours son poids de ferraille, ou bien un billet qui conservera toujours son statut d’objet de collection, la valeur du bitcoin tombera exactement à zéro, ce qu’on n’a jamais vu, bien sûr. Record de bêtise. Même un assignat vaut encore quelque chose aujourd’hui (j’en ai acheté un pour quinze euros, pour décorer mon bureau et me rappeler la bêtise économique). Vous, vous serez devant un écran noir.
  4. Bon courage.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès