• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Eric F

sur Grand Débat : La synthèse escamotée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 14 juin 21:39

@Odin
il ne s’agit pas de doxa des msm, mais les analyses de différentes provenances (ref 1) (ref 2) (ref 3) (ref 4) (ref 5) (ref 6) remettent les pendules à l’heure sur la loi de 73 qui n’interdit pas les avances de la BDF, mais les encadre en formalisant ce qui était appliqué auparavant. En outre, en regardant les courbes de déficits budgétaires, on voit qu’ils se sont accélérés suite à la crise pétrolière qui a eu lieu très peu de temps après (époque où l’inflation s’est également accélérée). En 1978, les concours de la BDF représentent encore 15% de la dette publique.

Le législateur aurait pu comme le prévoit la loi ajuster le montant des avances de la BDF, les attaques contre le franc les en ont dissuadés -je me souviens des dévaluations à répétition, 81, 82 , 83, 86
Il ne faut pas oublier que bien avant la loi de 73, l’état se finançait en cas de besoin par de grands emprunts publics (Pinay, Giscard) et on se souvient du reste du funeste emprunt Giscard indexé sur l’or. L’illusion que la BDF faisait jadis largement marcher la planche à billet pour financer le budget montre une totale méconnaissance. Mais en réalité, c’est encore une fois davantage de l’ordre du « totem » (en associant parfois le nom d’un banquier juif, pour pimenter la sauce) que de la rationalité.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès