• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Eric F

sur Union Européenne : la victoire inespérée du Président Macron


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 4 juillet 23:02

« trop insister sur le fait que ce sont des femmes pourrait les dévaloriser »

C’est une amusante façon de dire qu’on ne va pas le dire.

Pourtant effectivement la parité a été le biais par lequel Macron a poussé un(e) français(e) à l’un des postes en question, tout en récusant le candidat proposé par la chancelière à la présidence de la commission. C’est une ministre allemande qui prend la place, même nation même étiquette donc, un demi point pour Macron et un demi point pour Markel.

Cette histoire de parité numérique scrupuleuse est un peu puérile, et on se souvient que Macron n’avait nommé de femme ni à Matignon ni au perchoir de l’assemblée malgré ce qu’il avait pu laisser entendre.

Concernant le casier judiciaire de madame Lagarde qui avait laissé sciemment se dérouler une complaisante parodie pour indemniser Tapie -condamnée mais dispensée de peine-, on voit que la moralisation de la vie politique n’était que superficielles calembredaines.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès