• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JPCiron

sur « La pire des sciences-fictions possibles »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JPCiron JPCiron 10 juillet 18:16

L’administration de Macron, croit-elle vraiment que le lancement d’une structure de contrôle financé par l’Etat aide les médias à regagner la confiance du peuple ? >


Cette question ne serait-elle pas pertinente que dans l’hypothèse où l’Administration (y compris ses dirigeants) pouvait se permettre d’exprimer des désaccords avec les opinions (assez consensuelles sur bien des sujets) des Médias Grand Public ?


En clair, Macron a-t-il la possibilité de dire autre chose que ce qu’il dit publiquement ? Si de puissant lobbies protestaient sur des propos tenus, la Presse Grand Public serait en quelque sorte ’’contrainte’’ d’en faire état avec le dû détail. Le Bon Peuple n’ayant d’analyses diversifiées à disposition pourrait se trouver en accord avec les protestations et les analyses proposées par lesdits Médias Grand Public. Ce qui à terme ne peut que ’’clouer le bec’’ de l’intéressé, d’une manière ou d’une autre.


Heureusement, il y a internet !


Ou bien doit-on dire « malheureusement ’’ ? Je lisais un article de la brillante Aline de Diéguez ( http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/chaos/arriere-monde/arriere_monde.htm ) qui proposait deux citations que je vous livre  :


 »L’internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique« (Jacques Attali)


 »La Dictature Parfaite serait une Dictature qui aurait les apparences de la Démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient même pas à s’évader. Un système d’Esclavage où, grâce à la Consommation et au Divertissement, les Esclaves auraient l’Amour de leur Servitude." (Aldous Huxley)


En tout cas, Merci pour cet Article.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès