• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de karl eychenne

sur Homo strategicus vs Homo œconomicus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

karl eychenne karl eychenne 12 juillet 14:19

@Albert123
Bonjour,

oui je sais ca parait curieux, mais

ceque disent Pareto, Nash, et la théorie des jeux en général, c’est qu’il faut bien séparer :

-la condition initiale

-la convergence vers l’équilibre

-les écarts éventuels à l’équilibre


Pareto et les autres ne s’interrogent pas sur la manière dont sont distribuées ou obtenues les parts de gâteau ; c’est à dire qu’ils considèrent les conditions intiales comme données

ils s’’interrogent seulement sur ce qui se passe après

-convergence à l’équilibre (équilibre de Nash ou Pareto)

-écarts éventuels à l’équilibre


Si je reprend votre exemple, on pourrait très bien imaginer une situation où effectivement il y a des très riches et des très pauvres, et on pourrait bien se dire que pour en arriver là, il a bien fallu en rendre un moins « heureux » pour rendre l’autre plus « heureux »

Je suis bien d’accord, mais sont produits alors des exemples un peu tordus où on peut aussi imaginer une situation initiale qui n’est pas optimale ni pour l’un ni pour l’autre :


par exemple, si A a déjà bien mangé et qu’on me donne un gros morceau du gâteau, j’éprouverai une baisse de mon bien être ; si B a très faim et qu’on lui donne un petit morceau, il n’éprouvera pas non plus un très grand gain de bien être

Equilibre
Selon les conditions (coopération, jeu à répétition, etc...)
les joueurs A et B peuvent alors s’échanger leur part pour augmenter chacun leur bien être ; en effet A sera satisfait d’avoir un part un peu moins chargée alors que B sera beau







Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès