• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JP94

sur Journée des victimes de l'Agent orange, le 10 août 2019 était le 58ème anniversaire du premier épandage, article Le Courrier du Vietnam


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JP94 13 août 16:36

@amiaplacidus
Tout à fait : mais il ne faut pas oublier la Corée ; les Américains n’y sont allés que lorsque la résistance au Sud ( la Résistance au Nord, alliée aux Soviétiques ayant vaincu l’armée fasciste japonaise, le Sud devait été délivré par les Américains) a combattu les Japonais et le gouvernement fantoche mis en place à distance par les Américains.
En Corée, ils ont utilisé un armement atomique, des soldats et des journalistes américains ayant vu Hiroshima ont observé les mêmes effets (y compris ces cadavres détruits de l’intérieur ( femme enceinte allaitant son bébé, homme enfourchant un vélo ...) La Corée du Nord, occupée par le Japon, a été détruite à près de 90% par les bombardements américains.
Pour le Japon, les Américains justifient par la nécessité de battre le pays ( déjà thèse sujette à caution : les Soviétiques ont battu les Japonais avec des armes classiques).
Mais pour le Vietnam et la Corée, il n’y a qu’un agresseur, les Etats-Unis, pays qui n’a subi aucune menace. 

Le problème est l’impunité dont ce pays impérialiste bénéficie, et de l’absence totale de réaction des élites occidentales. Il ne survit que par les guerres, comme il est né, et peut-être comme il mourra. Un pays souvent surnommé « pays de la liberté »...pour mieux taire sa nature criminelle. ( d’ailleurs, le livre d’Howard Zinn , histoire populaire des Etats-Unis, est passionnant). 

En attendant, les Vietnamiens, 45 ans après la fin de la guerre, la subissent encore.
Et de la plus atroce façon.
Dans l’indifférence occidentale. 

Cet article est très salutaire pour la vérité et pour que chacun agisse.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès